Haut de page.

Decornum
Conquêtes


Fiche descriptive

Science-Fiction

Conquêtes

Tome 3

Nicolas Jarry

Stéphane Créty

Olivier Héban

Kyko Duarte, Olivier Héban

Soleil

Anticipation

22 Mai 2019


14€95

9782302074101

Chroniques

L’Humanité est désormais composée de 5 colonies. Chacune dispose d’une armada de vaisseaux qui sillonne l’espace vers 5 exoplanètes.

Ces mondes, peuplés par des formes de vie intelligente, impliquent un seul choix dicté par la survie : conquérir.

Decornum est vaste et ses ressources abondantes pourraient permettre à la colonie japonaise de jeter les bases d’une nouvelle civilisation... si seulement une partie des Aliens, dont le coeur est capable de générer une énergie presque illimitée, ne leur était pas hostile.

À bout de souffle, d’hommes et de matériel, la colonie est obligée de se replier, laissant sur la planète quelques têtes brûlées comme Keïto dont la mission est de récolter des informations vitales à leur survie.
un bon album !


Une si belle planète…
Conquêtes, planche du tome 3 © Soleil / Créty / Jarry / HébanPiloté par Nicolas Jarry, ce troisième tome de Conquêtes nous entraîne, à la suite des colons japonais, dans l’exploration de Decornum, une exoplanète habitable où pourrait s’organiser la survie de l’humanité…

A force de jouer aux apprentis-sorciers, l’homme a détruit la planète qui fut le berceau de l’humanité… Cinq armadas de vaisseaux sillonnent l’univers à la recherche d’une planète accueillante pour y établir les bases d’une colonie… Car l’humanité n’a plus que deux alternatives : conquérir ou mourir…

Vaste et regorgeant de ressources naturelles et dotée d’une atmosphère respirable, Decornum offre toutes les caractéristiques requise… Si ce n’est qu’elle est sous l’emprise d’une race d’aliens qui, disposant d’une source d’énergie semblant illimitée, s’avèrent être de redoutables guerriers, malgré leur retard technologique…

Les scientifiques humains vont tenter de comprendre la façon dont ils parviennent à canaliser l’énergie pour la déchaîner sur les colons… Le bouillonnant Keïto est envoyé parmi un peuple autochtones subissant le joug des « Dominants » pour en apprendre d’avantage…


Conquérir ou mourir…
Conquêtes, planche du tome 3 © Soleil / Créty / Jarry / HébanDès les premières planches, on est… conquis par le dessin de Stéphane Créty, sublimé par les couleurs envoûtantes d’Olivier Héban qui avait déjà œuvré comme coloriste sur le second opus de la série. Son trait réaliste donne vie à cette planète porteuse d’espoir pour l’humanité et l’artiste dépeint des paysages de toute beauté… Sans fioriture, la scène d’ouverture nous immerge d’emblée dans l’histoire puisque le lecteur se retrouve en plein cœur d’une escarmouche entre méchas pilotés par des humains et les dominants qui allaient donner tant de fil à retordre aux colons… A noter que la couverture, signée à quatre mains par Kyko Duarte et Olivier Héban, s’avère une fois encore de toute beauté…

Le récit concocté par Nicolas Jarry s’inscrit dans une veine classique des histoires de SF, telle l’Avatar de James Cameron, devenu un classique de la SF… Mais le scénariste chevronné l’extirpe hors des sentiers battus pour tisser une trame captivante structurée par des flashbacks rondement menés qui précisent le passé du fougueux et indiscipliné Keïto. Conquêtes, planche du tome 3 © Soleil / Créty / Jarry / HébanBaigné d’une étrange mélancolie, son scénario s’avère riche en surprises en en rebondissement et entraîne les colons à la découverte d’une civilisation inquiétante où un peuple doté de capacités peu commune exerce sur les autres une domination sanglante…

Délicieuse série de SF, Conquêtes nous entraîne dans un futur sombre où l’homme, ayant détruit la planète qui l’a vu naître, est obligé de partir explorer l’univers pour trouver une exoplanète pour assurer la survie de l’espèce…

A partir d’une amorce faussement classique, Nicolas Jarry tisse un récit de SF solidement charpenté qui aboutit à une fin délicieusement inattendue et néanmoins parfaitement maîtrisée… Stéphane Créty signe des planches superbes et ses compositions soignées sont d’autant plus impressionnantes qu’elles sont sublimées par les couleurs impeccables d’Olivier Héban.

Alors que son avenir est plus que jamais incertain, le destin de ’humanité se jouera peut-être sur Uranie en compagnie de Jean-Luc Istin et Louis. Rendez-vous en septembre 2019…


Je repensais à mon grand-père. Il m’amenait parfois dans les montagnes pour pêcher. Ça faisait enrager ma mère. Mais chaque fois mon père se pliait en quatre pour qu’elle accepte de me laisser partir. Il avait compris que c’était important pour moi. J’étais pas un gamin facile et c’était le seul truc qui me tenait. Sans ça, j’aurais mal tourné.Keito

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.