Haut de page.

J'attendrai ton retour
J'attendrai ton retour


Fiche descriptive

Album pour Enfant

Jordi Peidro

Jordi Peidro

Jordi Peidro

Les Editions du Long Bec

19 Juin 2019


22€

9782379380228

Chronique
J'attendrai ton retour
Le cœur au bord des lèvres

Le récit biographique de Paco Aura, républicain espagnol, depuis son exil en France en tant que réfugié politique jusqu'après sa sortie de Mauthausen, camp de concentration nazi où la guerre l'a conduit.
un chef d'oeuvre!


Le cœur au bord des lèvres
J'attendrai ton retour, planche de l'album © Le Long Bec / PeidroAvec la mort de Francisco Aura Boronat le 27 novembre 2018, c’est le dernier survivant du camp d’extermination de Mauthausen qui disparaissait… Dans cet album poignant, Jordi Peidro nous propose de nous raconter la vie tourmentée de ce républicain espagnol qui laissa sa jeunesse dans les camps de la mort…

Août 1992… Un vieil homme contemple avec tristesse le visage d’anonymes enfermés dans des camps de concentration pendant la guerre de Yougoslavie… Ces visages lui en évoquent d’autre et les souvenirs remontent à la surface… Des souvenirs de ces années perdues dans le camp de Mauthausen… L’histoire n’en finit plus de bégayer, comme si toutes les souffrances qui furent les siennes et ceux de ses compagnons d’infortunes n’avaient servies à rien…

Mars 2001, Paco Aura donne une conférence à l’université… L’homme revient sur ces années noires… de son engagement dans l’armée républicaine espagnole alors qu’il n’avait pas dix huit ans à sa fuite vers la France où la devise Liberté, Egalité et Fraternité sonnait déjà creux et où il fut parqué dans des camps. Après la déclaration de guerre, il s’engagea pour travailler aux travaux sur la ligne Maginot avant que le front ne soit enfoncé et qu’il tente de gagner la Suisse… Refoulé à la frontière, il est finalement fait prisonnier, passant de camp en camp avant d’échouer à Mauthausen et de découvrir l’enfer…


Un album salutaire et bouleversant raconté à hauteur d’homme…
A l’heure où élection après élection le nationalisme et la xénophobie montent partout en Europe, J’attendrai ton retour est un ouvrage salutaire qui fait œuvre de mémoire…

J'attendrai ton retour, planche de l'album © Le Long Bec / PeidroL’histoire de ce républicain espagnol qui pris les armes contre l’armée franquiste est d’autant plus bouleversante qu’elle nous est raconté par un auteur talentueux… Passé la poignante scène d’ouverture, Jordi Peidro parvient en peu de pages à contextualiser son récit, évoquant de façon saisissante, le sort des ces républicains espagnols devenus apatrides après leur défaite…

La force de l’album réside dans la capacité de l’auteur à décrire l’atroce quotidien dans ce camp, le sort inhumain réservé aux travailleurs, la cruauté des châtiments infligés par plaisir abject et malsain, les brimades et les privations quotidiennes, les humiliations, la haine distillée comme un poison… et la lente déshumanisation de ceux dont on niait à chaque instant la condition humaine… Le dessin épuré de Jordi Peidro porte remarquablement ce récit d’une rare justesse alors que des pages de journaux rehaussé de dessins satiriques ponctuent le récit en l’inscrivant dans la grande histoire… Le scénario est truffées de bribes de vie qui permettent au lecteur de mieux comprendre l’inimaginable, de mieux appréhender le quotidien de ces hommes et femmes qui furent enfermés dans ces camps de la mort, et de permettre aux victimes de s’incarner, de retrouver leur statut d’être humain dont les nazis voulait les dépouiller…

J'attendrai ton retour, planche de l'album © Le Long Bec / PeidroIl est bien loin le temps où la bande-dessinée se cantonnait à proposer des récits légers et divertissants… Elle s’avère être un formidable médium pour aborder des sujets graves et faire œuvre de mémoire, comme le montre cet album en tous points bouleversant…

En nous entraînant dans les souvenirs de celui qui fut le dernier survivant de Mauthausen, Jordi Peidro signe un album poignant qui nous donne à voir l’enfer à hauteur d’homme… Plus d’une fois les dialogues et les récitatifs vous émouvront jusqu’aux larmes et vous mettront le cœur au bord des lèvres… Parce que si l’homme est capable du meilleur, il est surtout capable du pire… Et, malgré les bouleversant témoignages de ce qui sont revenus de l’enfer, l’histoire n’en finit plus de se répéter, comme le regrette à juste titre Paco Aura…

J’attendrai ton retour est un album salutaire et indispensable alors qu’au fil des élections les échos des années noires ressurgissent et montent en puissance…


Malgré tout ce qui s’est passé… Malgré ce que le monde a enduré… L’histoire se répète encore et encore… Qu’est-ce qui nous arrive ? Nous n’avons donc rien appris de toute cettr époque ?Paco Aura
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.