Haut de page.

Andraëlle
Les Archives de l'Okrane


Fiche descriptive

Aventure

Les Archives de l'Okrane

Tome 1

Ulrig Godderidge

Ceyles

Cyril Vincent

Soleil

Fantastique Soleil

11 Septembre 2019


14€95

9782302077447

Chronique

La famille du Princip de la baronnie de Klym organise une soirée dans sa résidence secondaire, dans la forêt. Elle tourne au cauchemar lorsqu'un commando de la Ligue Noire attaque.

C'est un carnage parmi les invités et la fille du Princip est kidnappée. Svendaï, alors jeune recrue de la Sahadryïna infiltrée dans le commando, comprend vite que la fillette doit être éliminée. Elle décide de sa propre initiative de sauver Andraëlle du massacre et de la mettre en lieu sûr.

La traque commence...
un bon album !


Premières armes
Les Archives de l'Okrane, planche du tome 1 © Soleil / Ceyles / Godderidge / VincentLe scénariste et le dessinateur de Shloka se retrouve pour un récit d’aventure et d’espionnage dans un univers rétrofuturiste original…

Un archiviste de l’Orkane a décidé de s’intéresser à un agent hors du commun : Svendaï Uvichan…

Tout a commencé il y a des lustres alors qu’un commando de la Ligue Noire décide d’attaquer la famille du Princip de la baronnie de Klym… La mission tourne rapidement au massacre et Svendaï, membre du commando, décide de sa propre initiative de sauver Andraëlle, la fille du Princip qui se trouvait parmi les invités…

Les autres membres du commando amorcent alors une traque impitoyable alors que le Commissaire Inquisiteur et ses hommes s’efforcent de retrouver la fillette…


Un récit d’aventure et d’espionnage dans un univers rétrofuturiste…
Pour tisser son récit d’aventure mêlant politique et espionnage, Ulrig Godderidge esquisse les contours d’un univers rétrofuturiste évoquant les lointaines contrées de la Russie tsariste. Le nom même d’Okrane n’est pas sans évoquer l’Okhrana, police politique crée par le Tsar Alexandre III en 1881 et dont les archives furent l’objet d’une lutte acharnée après les révolutions d’octobre pour démasquer les agents provocateurs du régime dont certains ont rejoint les rangs des bolchéviques…

Les Archives de l'Okrane, planche du tome 1 © Soleil / Ceyles / Godderidge / VincentOn apprécie la façon dont le scénariste introduit cet agent très spécial, par le truchement d’un archiviste curieux désireux de combler les zones d’ombre de son dossier : cela renforce l’immersion dans l’univers de façon bougrement efficace. La structure même du récit raconté par l’archiviste immerge d’emblée le lecteur au cœur de l’action : sur la première planche, on découvre Svendaï Uvichan, à demi-morte, gisant sur un ponton avant qu’un flashback revienne sur sa première mission… Rudement efficace pour captiver l’attention du lecteur ! Le duo improbable formé par Andraëlle et Svendaï fonctionne à merveille et la façon dont leur relation houleuse s’apaise au fil des péripéties est l’un des charmes de ce premier tome d’une série qui nous réserve, semble-t-il, bien des surprises…

Rehaussées par les couleurs de Cyril Vincent, le dessin de Ceyles est comme de coutume particulièrement dynamique. D’inspiration manga, ses personnages s’avèrent très expressif et convaincants, à commencer par Svendaï Uvichan dont l’enfance difficile nous est révélée par bribes ou ce Commissaire Inquisiteur dont l’apparence n’est pas sans évoquer celle de Raspoutine. S’incrivant dans une veine classique, son découpage s’avère pour le moins fluide et entraînant.

Porté par une narration dynamique et un personnage attachant plus fragile qu’il n’y paraît, ce premier tome des Archives de l’Okrane pose les bases d’une série jeunesse rythmée et entraînante…

Ulrig Godderidge esquisse les contours d’un univers rétrofuturiste s’inspirant de la Russie tsariste mis en image par le trait dynamique et expressif de Cyril Vincent…


Pour moi je crois que c’est foutu. Mais j’aurai été au bout de ma mission. Pourtant, elle avait bien commencé.Svendaï Uvichan

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.