Haut de page.

Louisiana, la couleur du sang [1/3]
Louisiana, la couleur du sang


Fiche descriptive

Histoire

Louisiana, la couleur du sang

Tome 1

Léa Chrétien

Gontran Toussaint

Gontran Toussaint

Dargaud

13 Septembre 2019


14€

9782205078640

Chronique
Louisiana, la couleur du sang [1/3]
Sœurs de misère…

Nouvelle-Orléans, 1961. Louise Soral, descendante d'une famille de planteurs louisianais, est désormais une vieille femme au crépuscule de sa vie.

Questionnée par ses petites filles qui veulent en savoir plus sur la vie dans les plantations d'autrefois, elle réalise que l'histoire de sa famille disparaîtra si elle ne trouve pas le courage de leur faire ce douloureux récit.

Avec la complicité de sa bonne, une femme de couleur, Louise décide de mettre par écrit les souvenirs et les secrets les plus sombres de sa famille dans le sud des Etats-Unis.

Dernière témoin d'une époque révolue, ses mémoires parcourent près d'un siècle d'Histoire à travers trois albums retraçant la vie de plusieurs femmes dans ces plantations au milieu d'une société misogyne, raciste et violente.
un excellent album!


Sœurs de misère…
Louisiana, la couleur du sang, planche du tome 1 © Dargaud / Toussaint / ChrétienLéa Chrétien et Gontran Toussaint nous entraînent dans la Louisiane esclavagiste pour un récit tragique et poignant qui nous conte le destin d’une famille de planteurs…

Nouvelle-Orléans, 1961. Alors qu’ils viennent d’achever la lecture d’Autant en emporte le vent, des petits enfants pressent leur grand-mère de leur raconter ses souvenirs de l’époque où elle vivait dans une plantation…

Mais, arrivée au crépuscule de sa vie, elle n’est pas encore prête à leur confier ses souvenirs qui mettent en lumière des pans peu reluisants de l’histoire familiale… Pourtant, le soir venu, elle demande à sa bonne et néanmoins amie de consigner par écrit le récit de l’histoire de sa famille…

Tout a commencé lorsqu’Augustin Maubusson, son arrière-grand-père, s’est installé avec sa famille sur une concession dans la paroisse de la Pointe Coupée… Sa fille, Joséphine, s’est liée d’amitié avec Maly, une jeune esclave à qui elle apprend à lire en cachette. Si sa mère n’approuve pas ce lien qui se noue, elle ne lui interdit pas de la voir, contrairement à son jeune frère et à son père qui se laissent gagner aux us et coutumes du pays, entraînant sa famille dans une spirale de haine et de violence…


Un récit bouleversant aux accents féministes…
Louisiana, la couleur du sang, planche du tome 1 © Dargaud / Toussaint / ChrétienCette période trouble et peu glorieuse de l’histoire des Etats-Unis a été mainte fois traitée, en roman, en BD ou au cinéma. Pourtant Louisianna l’aborde sous un angle résolument original et féministe en faisant d’une veille femme la narratrice de la vie de ses ancêtres. Le tableau qu’elle esquisse s’avère bien moins manichéen qu’il n’y parait au prime abord… Certains sont certes de sacrés salopards mais ils ne sont que le reflet d’une époque âpre et cruelle et les héroïnes du récit ont aussi leurs zones d’ombres… Ces personnages tragiquement humains confèrent toute sa force à cette histoire qui porte un regard lucide et cinglant sur la société de l’époque.

Difficile de ne pas tomber sous le charme du travail de Gontran Toussaint dont les compositions et les couleurs s’avèrent pour le moins somptueuses. Avec art, il nous entraîne dans la Louisiane du début du XIXe siècle en signant de superbes et saisissants décors où il fait évoluer une foisonnante galerie de personnage expressifs et tourmentés. Son découpage faussement classique se fait particulièrement inventif et certaines scènes sont tout juste bluffantes alors que le dessinateur joue avec les ombres dansantes et les lumières vacillantes avec un saisissant pour accentuer l’aspect dramatique de chaque scène.
Louisiana, la couleur du sang, planche du tome 1 © Dargaud / Toussaint / Chrétien
Louisiana nous entraîne à l’aube du XIXe siècle pour une plongée suffocante dans la Nouvelle-Orléans du XIXe siècle…

A travers cette chronique familiale solidement documentée, Léa Chrétien et Gontran Toussaint mettent en lumière un pan peu glorieux de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique qui s’est construit dans la violence et le sang d’hommes et de femmes déracinés et asservis au nom du profit… Si l’époque a déjà été explorée par de nombreux romanciers, cinéastes et scénaristes, les auteurs l’abordent par un biais original en esquivant subtilement les clichés et en choisissant dans ce premier tome de nous conter les destins entremêlés de femmes, aristocrates, esclaves ou affranchies, qui eurent à subir la violence des hommes.

Des dessins superbement composés et réalisés et un scénario poignant rendent le premier tome de cette trilogie balayant un siècle d’histoire particulièrement captivant…


Joséphine !! Je m’en doutais. Encore à traîner avec la petite négrillone ! Père va être furieux quand il apprendra que tu l’as encore empêchée d’aller travailler.
- C’est mon amie, Antoine, et mère m’a autorisé à la garder près de moi cet après-midi.
- Ton amie ? Pauvre idiote ! Les nègres sont notre propriété, comme ta chaise ou ta robe. Es-tu amie avec ta chaise ?dialogue entre Joséphine et son frère, Antoine

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.