Haut de page.

L'indien blanc
Undertaker


Fiche descriptive

Western

Undertaker

Tome 5

Xavier Dorison

Ralph Meyer

Caroline Delabie, Ralph Meyer

Dargaud

31 Octobre 2019


14€99

9782505075318

Chroniques

Une diligence se fait sauvagement attaquer par les Apaches de Salvaje. Ceux-ci se montrent sans pitié et tuent les hommes blancs qui ont osé s'aventurer sur leurs terres.

Pourtant, parmi les agresseurs, se trouve un Indien blanc... Autrefois appelé Caleb, le jeune homme a été kidnappé et torturé par les amérindiens qui en ont fait l'un de leurs meilleurs guerriers. Ce fut leur façon de punir sa mère, Joséphine Barclay, propriétaire de l'entreprise du même nom, pour avoir voulu faire passer le chemin de fer sur les terres apaches.

Apprenant que l'Indien blanc aurait été tué au cours de l'assaut de la diligence, Madame Barclay désire au moins récupérer le corps de son fils et charge le Shérif Sid Beauchamp de trouver la personne qui accomplira cette mission. Et dès qu'il est question de cadavre, c'est évidemment Jonas Crow qu'on appelle !
un excellent album!


Ballade pour un cadavre
Undertaker, planche du tome 5 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieUne diligence se fait sauvagement attaquer en plein territoire Apache. Ses occupants sont abattus sans pitié… Parmi les agresseurs, un indien blanc arborant un sinistre et inquiétant maquillage de tête de mort…

Ce dernier n’est autre que le fils unique de la richissime Joséphine Barclay, enlevé et torturé par les Apaches de Salvaje… Apprenant que son fils a trouvé la mort lors de l’attaque de la diligence, elle charge le Shérif Sid Beauchamp de récupérer son corps pour qu’il puisse reposer dans une sépulture chrétienne, près des siens… Reste à trouver un croque-mort assez fou pour s’aventurer en territoire apache, violer la sépulture du défunt… Ça tombe bien, Beauchamp en connaît un qu’il considère comme son frère… Jadis, ils firent partie du même gang d’outlaws… un certain Jonas Crow…


Un western parfaitement orchestré par deux auteurs au sommet de leur art…
Le second cycle voyait le pauvre Jonas, délaissé par Rose et Line pour des motifs particulièrement crédibles, devenir un pauvre croque-mort solitaire qui n’avait plus rien à perdre… à part Jed… Son éthique et son sens moral le poussaient à refuser l’offre généreuse de ce vieil ami, surgit d’un passé qu’il semble désireux d’oublier… Mais Beauchamp saura trouver les mots pour le décider à se lancer dans cette périlleuse aventure qui va voir ses valeurs fortement ébranlées… Rythmé par des révélations fracassantes qui font peu à peu émerger la sordide et implacable vérité, le récit est, une fois encore, remarquablement bien écrit…

Undertaker, planche du tome 5 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieSoigneusement travaillé, le personnage de Jonas Crow s’avère délicieusement complexe et attachant, avec ce passé qui se dévoile par bribe dans ce présent album… Ivrogne, cynique et désabusé, l’homme est pétri de défauts et de contradictions qui le rendent tragiquement humain. Mais si Jonas est considéré par beaucoup comme un salaud de la pire espèce à cause du massacre de Skull Hill pour lesquel il est par ailleurs recherché, il suit un code de valeur qui lui est propre et le pousse à risquer sa vie pour une cause qu’il croit juste. Son sens de la répartie est toujours redoutable et ses citations bibliques apocryphes dont il se sert pour appuyer ses propos avec une ironie mordante sont tout à la fois savoureuses et percutantes…

Graphiquement… que dire… Sinon que Ralph Meyer signe comme de coutume un album d’autant plus somptueux qu’il est mis en couleur de façon saisissante par le talent conjugué du dessinateur et de l’impressionnante Caroline Delabie. Leurs pinceaux agissent comme la musique d’un film, soulignant de façon subtiles et audacieuses les ambiances des scènes savamment composées par Ralph Meyer. Incroyablement fluide et dynamique, son découpage lorgne clairement du côté du septième art en nous offrant des visuels de toute beauté rehaussés par des cadrages tout juste virtuoses.

L’album est complété par de superbes dessins où l’on peut apprécier la force qui se dégage des crayonnés du dessinateur ou la finesse saisissante de son encrage… Undertaker, planche du tome 5 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieA l’instar des précédents tomes, la couverture est, une fois encore, particulièrement somptueuse…

Porté par un personnage de croque-mort iconoclaste pétri de défauts et de contradictions, Undertaker a, à l’instar de Stern, fait souffler un vent rafraîchissant sur la BD de western…

Inaugurant un troisième cycle, l’Indien Blanc est un récit sombre et torturé orchestré de main de maître par un Xavier Dorison très inspiré et somptueusement mis en image par l’impressionnant Ralph Mayer, secondé aux couleurs par la talentueuse Caroline Delabie…

Riche en péripéties et en révélations, ce cinquième opus lève un pan du voile recouvrant le passé tourmenté de Jonas Crow… Même si le mystère entourant les évènements de Skull Hill reste pour l’heure entier…


Tu est un drôle d’homme, Jonas Crow… Ni mort, ni vraiment vivant. Tu n’aimes pas vraiment tes amis, tu ne détestes pas vraiment tes ennemis… Tu n’es nulle part.Salvaje

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...