Haut de page.

Jetpack Joyride
Jetpack Joyride


Fiche descriptive

Jeux familial

Lucky Duck Games

Michal Golębiowski

Mateusz Komada

Lucky Duck Games

1 à 4 joueurs

8 ans et +

20 mn

2019


22€50
Chronique

Les joueurs doivent survoler un laboratoire à l’aide d’un jetpack volé. Dans Jetpack Joyride, les joueurs jouent en simultané pour s’échapper de leurs laboratoires individuels.

Ils doivent récupérer des pièces d’or, éviter les dangers et accomplir des missions. Après chaque manche, les joueurs reçoivent de nouveaux gadgets qui leur donnent des capacités spéciales et les aident à marquer plus de points.
un excellent jeu!


Une adaptation fun et dynamique
Jetpack Joyride est un puzzle-game compétitif sur-vitaminé tout à la fois fun et addictif dont l’univers évoque celui d’un jeu vidéo… Chaque joueur incarne un espion désireux de s’enfuir d’un laboratoire en utilisant un jetpack sans doute volé, collectant au passage des espèces sonnantes et trébuchantes en évitant les mille et les zappeurs, lasers et autre missiles qui se dressent sur son passage…

Règles et matériel

Jetpack Joyride, le dos des cartes © Lucky Duck GamesSignée Mateusz Komada, l’illustration de la boîte donne la furieuse impression d’être celle d’un jeu vidéo, avec ces personnages SD façon Rick Dangerous et ce parcours semé d’embûches plus ou moins explosives… Normal me direz-vous puisque le concept du jeu est dérivé du jeu vidéo éponyme disponible sur Android et Ie truc développé par, je vous le donne en mille : Halfbrick Studios !

Rehaussé d’illustrations délicieusement cartoonesques, le matériel de jeu s’avère particulièrement fun. Eléments du plateau et cartes Gadgets renforçant la filiation avec les jeux vidéo alors que les tuiles distillent un délicieux parfum de Tetris…

Côté rangement, on apprécie le thermoformage aux petits oignons et le couvercle plastique recouvrant le matériel et l’empêchant de se faire la malle lors d’un trajet… Un emplacement laissé vacant qui pourrait accueillir pour un dé interpelle le joueur attentif (une future extension ?)…

Jetpack Joyride, des Gadgets rigolos © Lucky Duck GamesLe livret de règles (10 pages en accordéon) s’avère particulièrement bien rédigé. Les mécanismes, il est vrai très simples, y sont clairement exposés et les cartes Mission et Gadgets font l’objet d’une description détaillée levant toute ambiguïté quant à leur usage. Le livret propose en outre une règle solo simple et bougrement efficace…

Contenu de la boîte : 50 tuiles parcours translucides, 16 cartes réversibles Secteur Normal (4 set de cartes numérotées de type 1 à 4), 8 cartes réversibles Secteur Difficile (2 sets de cartes numérotées de 1 à 4), 16 cartes Gadget 17 care Mission


Déroulement d’une partie

Jetpack Joyride, Cartes Labo © Lucky Duck GamesUne partie de Jetpack Joyride se joue en trois manches…

Mise en place
Difficile de faire plus simple : chaque joueur constitue son labo en plaçant en ligne 4 cartes numérotées de 1 à 4 tirées aléatoirement… Les tuiles Parcours sont disposées au centre de la table… 3…2…1… Go !

Déroulement
Au début de la manche sont révélées 3 cartes Mission dont chacun prend connaissance… Au signal, les joueurs jouent simultanément en s’efforçant de tracer un chemin à l’aide des tuiles biscornues présentes au centre de la table qui doivent se joindre bout à bout… Il peut déconstruire son chemin en partant par la fin pour le reconstruire…

Lorsqu’un joueur sort de son labo, il hurle (doucement si un bébé dort pas loin du labo) « je suis sorti ! ». Ses adversaires doivent alors tout arrêter…

Jetpack Joyride, Cartes Mission © Lucky Duck GamesFin de la manche
On procède alors à un décompte : chaque joueur marque 1 point par pièce récupérée et en perd 3 pour chaque laser, zappeur ou missile traversé ainsi que pour chaque tuile ne respectant pas les règles de pose…

Il marque en outre des points pour chaque mission dont il a réalisé les objectifs et des points pour certain Gadget éventuellement en sa possession…

On pioche en suite autant de cartes Gadget que de joueur. Tour à tour, dans l’ordre croissant des points réalisés lors de la manche, chaque joueur va en prendre une… Elle lui conférera certains pouvoirs sympathiques ou des possibilités supplémentaires de scorer lors des manches à venir.

Enfin, les cartes missions sont défaussées, les tuiles replacées au centre de la table et chaque joueur refile son labo à son voisin de gauche…

Fin de partie
A l’issue des 3 manches, on additionne subtilement les scores à chacune d’entre elle, le gagnant étant, ô surprise !, le joueur totalisant le plus de points…

l’Avis de la Rédaction

Jetpack Joyride, aperçu du matériel © Lucky Duck GamesDérivé du jeu vidéo éponyme, Jetpack Joyride est un jeu résolument fun aux parties endiablées dont chaque manche est âprement disputée…//

L’idée du jeu en simultané s’avère on ne peut plus savoureuse et retranscrit avec brio cette délicieuse tension et ce sentiment d’urgence que les aficionados de l’appli numérique ont pu ressentir… Mais que les allergiques aux écrans se rassurent : il n’est nullement besoin de connaître le jeu vidéo pour s’amuser avec ce jeu de plateau !

Jetpack Joyride, des Gadgets rigolos © Lucky Duck GamesL’aspect Puzzle-Game est l’une des composantes les plus savoureuses du jeu : chaque joueur va s’efforcer de dessiner sa trajectoire à l’aide de tuiles Trajectoires aux formes biscornues qui évoqueront bien des souvenirs aux amateurs de Tetris et autre Blockout… Mais les pièces étant en nombre limité, si les débuts de manche se font sur un rythme endiablé, la disparition de certaines pièces viendra complexifier la tâche en fin de parcours…

Lors des premières manches, on se laisse entraîner par le rythme endiablé et on n’a qu’une envie : sortir le premier du dédale que constitue le laboratoire… En oubliant parfois que l’objectif est de scorer et non de sortir le premier ! Et pour cela, la collecte de pièces s’avère (comme dans le jeu vidéo) on ne peut plus importante ! Mais il ne faut pas perdre de vue que les missions de chaque manche permettent elles aussi d’engranger de substantiels points ! Sans oublier les Gadgets dont certains offrent de généreux bonus pour peu qu’on parvienne à les utiliser ! Bref, comme dirait mon papa : « il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! »… Mais il faut néanmoins se hâter, histoire de scorer le maximum de points avant que l’un ou l’autre des adversaires ne s’échappe de son labo !

Jetpack Joyride, des tronçons de Labo particulièrement dangereux © Lucky Duck GamesLes cartes Mission influent subtilement le déroulé de chaque manche et offrant aux joueurs des objectifs toujours renouvelés, empêchant par ce subterfuge la routine de s’installer…

En l’état, il serait assez difficile de faire jouer des fondus de Tetris ou de Blockout avec des béotiens… Que neni ! Michał Gołębiowski a eu l’excellente idée de proposer des cartes Secteur Difficile pour rééquilibrer les chances et moduler la difficulté pour chaque joueur… Il suffit aux joueurs trop doués (ou trop sûrs d’eux ! :-P) de remplacer l’une ou l’autre de leurs cartes labo par ces nouveaux secteurs pour leur compliquer la tâche… Simple et bougrement malin !

Jetpack Joyride, le carnet de score © Lucky Duck GamesDe même, la façon dont sont répartis les gadgets s’avère particulièrement pertinente : le joueur le moins bon de la manche choisira sa carte Gadget en premier et cela rééquilibre le jeu de façon simple et efficace…

Puzzle-game compétitif fun et dynamique qui propose des casse-têtes savoureux où les joueurs devront optimiser leur trajectoire afin de collecter le plus de pièces possible et remplir de périlleuses missions afin d’engranger des points, Jetpack Joyride est l’adaptation très réussie d’un jeu vidé éponyme qui fait fureur sur tablettes et Itruc…

Sa composante simultanée retranscrit cette délicieuse tension inhérente au jeu vidéo alors que le mode solo en fait un casse-tête redoutable ou le challenge consistant à obtenir le meilleur score est compliqué par le fait que toute tuile utilisée ne pourra plus l’être dans le reste de la partie…

Michał Gołębiowski signe un jeu familial particulièrement savoureux dont les parties s’enchaînent sur un rythme frénétique…



On aime...

une adaptation d’un jeu vidéoludique très réussie
un puzzle-game fun et survitaminé
la composante jeu en simultané
la difficulté modulable
les cartes Gadget et missions qui influent subtilement le déroulé de chaque manche


On n'aime pas...

sortir du labo en premier et se retrouver bon dernier au tableau des scores
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.