Haut de page.

Ma fille, mon enfant
Ma fille, mon enfant


Fiche descriptive

Album pour Enfant

David Ratte

David Ratte

David Ratte

Bamboo

Grand Angle

29 Janvier 2020


18€90

9782818969069

Chronique

Comment renouer avec son rôle de mère ? Le jour où Chloé annonce à sa mère que son petit copain s'appelle Abdelaziz, la nouvelle passe mal. Car, bien qu'elle s'en défende, Catherine est raciste.

Et que personne ne se berce d'illusions ! Elle désapprouve cette relation et ne se prive pas de le faire savoir. Les relations entre la mère et la fille se tendent, se détériorent, s'amenuisent, puis disparaissent.

Quand un évènement tragique frappe Abdelaziz, Catherine veut soutenir sa fille. Mais le lien est rompu.
un excellent album!


Une belle et grave question d’amour
Ma fille, mon enfant, planche de l'album © Bamboo / RatteC’est peu dire que la mère de Chloé ne saute pas au plafond lorsque sa fille lui annonce que son petit copain s’appelle Abdelaziz… Elle a beau s’en défendre, elle est raciste. Loin de s’arranger, et malgré les tentatives du père pour apaiser les tensions, leur relation dégénèrent au fil des jours…

Et lorsqu’un événement tragique frappe Abdelaziz et que Catherine cherche à soutenir sa fille dans la douloureuse épreuve qu’elle traverse, le lien semble rompu… définitivement…


David Ratte continue d’explorer les complexes relations parents / enfants qu’il avait déjà mis en scène avec délicatesse tant dans le Voyage des Pères que dans Mamada. Ma fille, mon enfant, planche de l'album © Bamboo / RatteA travers une banale histoire d’amour, l’auteur va décortiquer la relation mère/fille qui va se tendre au point de rompre à cause des préjugés de la mère. Si le racisme ordinaire est au cœur du récit, l’histoire aurait pu prendre pour sujet l’homosexualité sans en dénaturer le propos.

Chronique du racisme ordinaire…
David Ratte prend le temps nécessaire pour installer chacun des personnages, de la famille de Chloé à celle Abdelaziz. Il dépeint avec finesse et délicatesse les relations qui les unissent, tant par des dialogues crédibles et ciselés que par son saisissant travail sur les cadrages et les expressions des différents protagonistes dont le regard en dit souvent bien long. Difficile de ne pas être entraîné par ce récit tout à la fois touchant, dur et bouleversant… Subtilement décortiquée, la relation entre Catherine et sa fille est retranscrite avec une rare justesse, jusqu’au point de non-retour lorsqu’un drame survient, rendant leur réconciliation quasiment impossible… Ma fille, mon enfant, planche de l'album © Bamboo / RatteMais l’album est aussi l’histoire de la rédemption d’une mère qui va devoir faire preuve d’une bonne dose de courage et faire fi de ses préjugés imbéciles pour faire le premier pas vers une fille qui la rejette…

David Ratte s’intéresse une fois de plus à la relation parent / enfant en narrant une histoire d’amour tragique sur fond de racisme ordinaire…

Avec pudeur et délicatesse, l’auteur nous entraîne dans l’intimité d’une famille gangrénée par les préjugés et la peur de l’autre et décortique avec finesse les relations complexes unissant chacun des membres qui la compose et la façon dont elles vont évoluer lorsque le drame frappe à la porte…

Tout à la fois salutaire, touchant et bouleversant, Ma fille, mon enfant est un album d’une rare justesse qui nous rappelle qu’en matière de relations humaines, tout n’est qu’une belle et grave question d’amour…


- Un quoi ?
- Un arabe maman… A.R.A.B.E. Même toi tu peux arriver à prononcer ce mot.
- Non mais je rêve, Chloé ! Dis-moi que je rêve ! T’as pas trouvé autre chose comme petit ami !dialogue entre Catherine et Chloé

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.