Haut de page.

La maison aux trois bandits
Conan le Cimmérien



Fiche descriptive

Album pour Enfant

Conan le Cimmérien

Tome 10

Patrice Louinet (d'après l'oeuvre de Robert E. Howard)

Paolo Martinello

Paolo Martinello

Glénat

Grafica

23 Septembre 2020


14€95

9782344023365

Chroniques
La Fille du Géant du Gel
Conte sauvage et sensuel
La citadelle écarlate
Le roi déchu
Chimères de fer dans la clarte lunaire
de la nouvelle alimentaire à une bande-dessinée réussie
Les clous rouges
Un “Conan” à la sauce “Tao bang”
La maison aux trois bandits
Conan le voleur

Une cité-état quelconque, quelque part entre Zamora et Corinthia. En prison, Conan, que la réputation de mercenaire précède, est approché par Murilo, un aristocrate influent qui souhaite louer les services du cimmérien pour se débarrasser de son adversaire politique : le prêtre rouge Nabonidus.

Parvenant à s'évader, Conan s'infiltre alors dans la demeure piégée de sa cible. Mais sur place, il découvre que, derrière la lutte de pouvoir entre Nabonidus et Murilo, c'est peut-être quelqu'un d'autre qui tire les ficelles...
un excellent album!


Conan le voleur
Conan le Cimmérien, planche du tome 10 © Glénat / Martinello / LouinetDans une cité-état située entre Zamora et Corinthia… Peu après s’être vengé du prêtre d’Anu qui l’avait trahit et fait mettre à mort son complice, Nestor, Conan est jeté en prison… Là, il est approché par Murilo, un aristocrate influent qui sait sa vie menacée par le prêtre rouge Nabonidus, son principal adversaire politique…

Après s’être évadé de sa geôle, le cimmérien s’infiltre nuitamment dans la luxueuse mais dangereuse demeure de Nabonidus…


Un récit déroutant mais superbement mis en scène…
Spécialiste reconnu de l’œuvre Robert E. Howard, Patrice Louinet s’est emparé de ce qui est sans doute la plus déroutante nouvelle mettant en scène le célèbre cimmérien… Déroutante à plus d’un titre…

Conan le Cimmérien, planche du tome 10 © Glénat / Martinello / LouinetLe décor tout d’abord ! Délaissant les plaines, les vallées fertiles ou les montagnes enneigées, la Maison aux Trois Bandits se déroule dans un cadre résolument urbain… Ensuite, loin d’être l’homme rusé et réfléchit que l’on connaît, laisse parler toute son animalité… Comme pour répondre, par contraste, à l’humanité de cette créature qu’il va affronter dans un combat titanesque et dont l’issu sera des plus incertaine… De plus, le cimmérien n’y apparaît pas comme le guerrier puissant que l’on sait mais comme un vulgaire voleur… Point de combats épiques contre des hordes de barbares mais une intrusion dans le palais piégé d’un prêtre pour servir les desseins d’un aristocrate qui se révélera avide de pouvoir et, au final, tout aussi malsain que peut l’être Nabonidus…

Un récit atypique donc, mais néanmoins fort bien adapté par un auteur maîtrisant parfaitement son sujet… Mais le récit s’avère d’autant plus immersif qu’il est mis en image par le trait puissant de Paolo Martinello… Comment ne pas être bluffé par le talent de cet artiste qui adapte son style au récit qu’il met en scène avec une rare virtuosité… A mille lieux de son élégant travail sur Sacha Guitry (scénarisé par Noël Simsolo), il nous livre des planches d’autant plus impressionnantes que leur mise en couleur est tout juste somptueuse. Il joue avec art de la dimension et des tailles de ses cases pour installer l’ambiance de chaque scène ou chorégraphier le combat opposant Conan à la créature de Nabonidus qui se déroule sur trois double-pages quasi muettes et dans lesquelles se déchaîne une violence saisissante…

Conan le Cimmérien, planche du tome 10 © Glénat / Martinello / LouinetSpécialiste de l’œuvre de Robert E. Howard, qui a inventé les codes de la Fantasy moderne, Patrice Louinet a notamment travaillé sur la réédition des récits mettant en scène Conan pour les éditions Bragelonne. C’est donc en connaisseur qu’il s’empare de cette nouvelle atypique qui se déroule dans un cadre exclusivement urbain… Conan délaisse sa panoplie de guerrier rusé pour endosser celle de voleur et va se retrouver, bien malgré lui, au cœur d’une lutte acharnée pour le pouvoir que se livrent un prêtre et un aristocrate…

Difficile de ne pas être impressionné par le formidable travail graphique de Paolo Martinello qui passe de Sacha Guitry à Conan avec une aisance confondante, modifiant radicalement son trait et ses couleurs pour mieux servir ce récit aussi déroutant que construit avec soin… Sa mise en couleur est tout juste bluffante et son découpage ciselé renforce l’atmosphère qui baigne chaque scène…

La collection dédiée à Conan le Cimérien s’enrichit d’un nouveau titre très réussi qui ravira à n’en pas douter les amateurs de fantasy…


- Crom !
- Tu connaissais ce Gunderman étranger ?
- Nos chemins s’étaient croisés.
- Cet imbécile volait pour le compte du Prêtre d’Anu. Mais il devait ignorer que le prêtre est non seulement le plus grand voleur et receleur de cette ville de bandits… Mais qu’il travaille aussi pour la police ! Ha ! En revanche, son complice court toujours.

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Donjon & Dragon est un jeu de rôle médiéval-fantastique créé par E. Gary Gygax et Dave Arneson dans les années 1970. Vous trouverez plus largement dans cette rubrique des oeuvres qui pourront vous servir d'inspiration pour tous jeux médiévaux fantastiques...