Haut de page.

l'Appel
Le Cercle de Providence



Fiche descriptive

Album pour Enfant

Le Cercle de Providence

Tome 1

Sébastien Viozat

Anne-Catherine Ott

Gabriel Amalric

Jungle

17 Septembre 2020


13€95

9782822229869

Chronique

Francis est un adolescent comme les autres qui vit dans la petite ville de Providence. Avec son ami Howard, ils trainent et multiplient les ennuis.

Mais l'arrivée d'Atonia, une mystérieuse jeune fille, semble tout bousculer. Quel est donc ce monstre qui l'obsède ? En quoi est-ce lié aux cultes anciens que son grand-père a étudiés ?

Francis plonge peu à peu, au coeur du mystère...
un excellent album!


L’Appel de Cthulhu 2.0
Le Cercle de Providence, planche du tome 1 © Jungle / Ott / Viozat / AmalricLorsqu’il arrive en cours après avoir été sermonné par le proviseur, Francis est comme de coutume en retard et subit les sarcasmes de sa professeur d’art plastique… C’est alors qu’arrive Antonia, une nouvelle élève particulièrement douée pour le dessin… Après avoir sympathisé, elle lui parle d’un cauchemar récurent qui la hante depuis quelques temps et qu’elle tente de retranscrire dans ses croquis, ses toiles ou ses sculptures…

Persuadé que son grand-père, propriétaire d’une libraire et passionné par les cultes anciens pourrait l’aider à expliquer ses songes et à identifier ce monstre qui l’obsède, ils se rendent chez lui après les cours. S’il tente de le cacher, le vieil homme est clairement intéressé par la statuette sculptée par Atonia…

Commence alors pour Francis, Atonia et Howard une plongée au cœur de l’horreur alors que s‘apprête à résonner l’Appel de Cthulhu…


Une adaptation audacieuse mais particulièrement réussie d’une nouvelle fondatrice du Mythe de Cthulhu…
Sans doute fallait-il un brin d’audace (ou d’inconscience 😉) pour adapter l’Appel de Cthulhu, œuvre phare d’H.P. Lovecraft et fondatrice de sa mythologie, en transposant la nouvelle à notre époque tout en destinant l’album à un public adolescent… Mais Sébastien Viozat n’est pas scénariste à renoncer devant pareil difficulté… Bien au contraire ! Et le fait est que son Cercle de Providence s’avère en tous points captivant…

Le Cercle de Providence, planche du tome 1 © Jungle / Ott / Viozat / AmalricLe scénariste a tout d’abord su créer des personnages particulièrement attachants, tels Francis, ado un brin borderline dont les retards réitérés et les talents de tagger lui ont valu l’inimité du proviseur de son bahut… ou Atonia, dessinatrice talentueuses hantée par un rêve récurant qu’elle matérialise sur des toiles… Sans oublier Howard (tiens, tiens), ami de Francis, plus respectueux des règles que son pote mais tout aussi enthousiaste à l’idée d’explorer l’inconnu… Et il y a ce grand-père attendrissant, propriétaire d’une librairie et passionné de culte anciens, ou encore ce vieux flic à la retraite qui a jadis été témoins de sinistres évènements alors qu’il officiait en Louisiane…

Ensuite, l’auteur n’a pas hésité à tordre et réorganiser l’intrigue de Lovecraft pour composer un scénario fluide et cohérent là où la nouvelle proposait un assemblage de documents hétéroclites retrouvé parmi les affaires de Francis Wayland Thurston, un anthropologue s’intéressant aux cultes anciens… On y retrouve les motifs du récit originel mais le formidable travail du scénariste leur confère une salutaire touche de modernité…

Le Cercle de Providence, planche du tome 1 © Jungle / Ott / Viozat / AmalricL’album est d’autant plus captivant qu’il est mis en image par la talentueuse Anne-Catherine Ott dont le trait élégant est une petite merveille d’expressivité et de dynamisme. La dessinatrice de Havre, récit d’anticipation, ou de Versipelle, diptique poético-fantastique (tous deux orchestrés par la talentueuse Isabelle Bauthian) nous livre des planches joliment composée servies par des cadrages ciselés et une mise en couleur aux teintes délicieusement glauques signées par l’impressionnante Gabriel Amalric qui a travaillé sur la Valise, petit chef d’œuvre narratif et graphique…

Avec audace et inventivité, Sébastien Viozat transpose l’Appel de Cthulhu, nouvelle fondatrice du Mythe à notre époque et fait endosser les premiers rôles à un trio d’adolescents particulièrement attachants…

Elégant et expressif, le trait semi-réaliste d’Anne-Catherine Ott met en scène avec une redoutable efficacité le récit concocté par un scénariste très inspiré alors que la colorisation de Gabriel Amalric soigne les différentes atmosphères qui émaillent le récit…

On ne peut qu’espérer que cet Appel soit le premier d’une longue série et que l’on retrouvera rapidement cette joyeuse bande d’adolescent amateurs de tentacules et de mystères…


- Eh, Antonia ! Attends ! Je… Je suis désolé d’avoir attiré l’attention de la prof sur toi…
- C’est gentil mais il n’y a pas de soucis, elle ne m’a pas engueulé du tout. Au contraire. Madame Channing veut que je participe à l’exposition de demain. Elle a beaucoup aimé mon carnet.
- Celui avec les monstres ? Il est terrible !
- Perdu ! Ce ne sont pas des monstres mais des cauchemars. D’où le rapport avec l’expo, tu vois.
- Tu… Tu dessines tes cauchemars dans ce carnet ?dialogue entre Francis et Antoia


Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

L'Appel de Cthulhu est un jeu qu'on ne présente plus. C'est principalement un jeu d'ambiance et d'enquête qui propose aux joueurs d'évoluer dans le monde étrange et inquiétant de H.P. Lovecraft. En découvrant peu à peu l'autre face de la réalité, les courageux investigateurs sombrent lentement dans l'horreur et la folie.