Haut de page.

Jeanne des Armoises
Jhen



Fiche descriptive

Heroic-Fantasy

Jhen

Tome 19

Néjib (d'après l’œuvre de Jacques Martin)

Jean Pleyers

Corinne Pleyers

Casterman

26 Janvier 2022


11€95

9782203198340

Chronique

Alors qu'il vient à bout d'une bande de brigands errant sur ses terres, Gilles de Rais est pris de stupeur. Leur chef semble être Jeanne, la pucelle d'Orléans...

Dès lors, il décide de la ramener à Tiffauges et de la mettre sous la garde de Jhen. Revenue à elle, la jeune femme explique le but de sa visite et demande à Gilles de détruire le parchemin qu'il a récupéré après la "mort" de la Pucelle.

Alors que le château est pris d'assault par le redoutable Rodrigue de Villandrando, Gilles confie la jeune femme et le parchemin à Jhen et les somme de fuir...
un bon album !


Jehanne, fille d’Orléans ?
Jhen, planche du tome 19 © Casterman / Pleyers / Néjib / Pleyers1439, aux alentours du château de Tiffauges. Un éclaireur revient vers son maître, Gilles de Rais, Maréchal de France, pour l’informer qu’une troupe en arme constituée d’une vingtaine de cavalier, chevauchait sur ses terres avec à leur tête un chevalier arborant les armoiries du Roi de France.

Pensant à une bande de chevaliers-brigands, il mène sa petite troupe à leur rencontre. S’en suit alors une violente escarmouche, Gilles de Rais affronte le chevalier aux fleurs de lys qui a tenu la dragée haute à ses hommes qu’il parvient à faire choir après un duel ébouriffant.

Une fois son heaume enlevé, il constate avec surprise que le chevalier, bretteur émérite, est une femme. Elle prétend être Jeanne d’Arc et lui demande instamment de lui rendre la lettre de l’Evêque de Beauvais. Le Baron décide de la ramener en son puissant château de Tiffauges pour la confier à Jhen qui s’enfuit avec elle pendant que Rodrigo de Villandrando assiège la forteresse où Gilles de Rais attends le secours de La Trémoille.


Jhen, planche du tome 19 © Casterman / Pleyers / Néjib / Pleyers
Retour à Tiffauges
Après la mort de Jeanne d’Arc, plusieurs femmes ont prétendu être la pucelle, miraculeusement sauvée du bûcher. Certaines ont d’ailleurs eut l’honneur de figurer dans les pages de Jeanne de France, seconde tome de la série. Mais, parmi ces prétendantes à la survivance, Jeanne des Armoise fut la plus crédible. Reconnue par les propres frères de Jeanne d’Arc et par des représentants de l’aristocratie messine, c’est en tant que Jeanne la Pucelle qu’elle épousa Robert des Armoises… Mais dû avouer publiquement sa forfaiture quelques années après… Entre mythe et réalité, c’est un pan de son histoire que se propose de nous raconter Néjib dans ce dix-neuvième tome de Jhen qui prend place juste avant le Procès de Gilles de Rais qui marque la chute de celui qui fut l’un des plus puissants seigneurs du royaume de France.

On retrouve dans cet album le charme désormais désuet distillé par Jacques Martin et Jean Pleyers à l’aube des années 80 ainsi que les personnages les plus emblématiques de la série, de Jeanne la Pucelle d’Orléans (surnom qui prend ici un tout autre sens) ainsi que le triste sire de Rais, sombre et ténébreux ami de Jhen Roque que l’on retrouve ruiné mais pas encore inquiété par la justice et toujours aussi fasciné par Jeanne. Mais ils ne sont pas les seuls à marquer leur grand retour et d’autres personnages tirés du sulfureux Barbe Bleue font eux aussi leur grand retour… Le scénario de Néjib s’avère aventureux à souhait, renouant avec la grande époque de Jhen et le retour de Jean Pleyers au dessin n’y est sans doute pas étranger. Malgré le temps, son trait est toujours aussi précis, et le dessinateur esquisse des décors somptueux et foisonnant encore de détails où il fait évoluer des protagonistes aux postures souvent théâtrales de ce drame oscillant entre histoire et légende.

Jhen, planche du tome 19 © Casterman / Pleyers / Néjib / PleyersNéjib s’immisce dans les zones d’ombres de l’histoire pour mettre en scène Jeanne des Armoise qui prétendit être Jeanne d’Arc qui aurait survécu à son exécution…

Poursuivie par une troupe de mercenaires commandés par Rodrigo de Villandrando, qui, après avoir œuvré pour La Trémoille s’est brouillé avec lui, Jeanne est recueillie par Gilles de Rais, son ancien compagnon d’arme. Après s’être fait reconnaître de lui, elle exige que le seigneur de Tiffauges lui remette la lettre de l’Evêque de Beauvais qu’elle doit détruire pour ne pas que de hauts dignitaires du royaume soient inquiétés. Ne pouvant se passer de ce précieux document, Gilles confie Jeanne et la lettre à Jhen pour qu’il la mette à l’abris pendant qu’il attend dans son château assiégé le secours de La Trémoille, son cousin.

Renouant avec l’esprit des albums scénarisés par Jacques Martin, cet album, qui plus est dessiné par Jean Pleyers, dessinateur originel de la série, ravira à n’en pas douter les nostalgiques de la grande époque par sa capacité à nous immerger dans la Grand Histoire en s’appuyant sur une solide documentation…


- Gilles, je suis poursuivie… Villandrando… Tu… tu dois me restituer le parchemin…
- Le parchemin ?
- Oui, Gilles, la lettre que l’Evêque de Beauvais a rédigée à Saint-Benoît de Montlur.
- Jeanne ! Palsambleu ! Elle s’est évanouie…dialogue entre Jeanne des Armoises et Gilles de Rais

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.