Haut de page.

Ces petits riens qui changent tout
Ces petits riens qui changent tout



Fiche descriptive

Roman Graphique

Dominique Legeard, Jerome Felix

Alain Janolle

Véra Daviet

Bamboo

Grand Angle

27 Avril 2022


16€90

9782818975657

Chronique
Ces petits riens qui changent tout
Puzzle party

Une petite commune normande dont le maire cherche désespérément une idée pour l'animation de sa fête annuelle, une jolie baby-sitter tiraillée entre deux soupirants, une grand-mère qui joue les entremetteuses, un instituteur amoureux, un beau skipper appelé par le large... et toute une population mobilisée pour un projet fou : réaliser le plus grand puzzle du monde !
un excellent album!


Puzzle party
Ces petits riens qui changent tout, planche d l'album © Bamboo / Janolle / Legeard / Felix / DavietDepuis la disparition de sa femme, décédée d’un cancer, Roger a pris sa succession et doit assumer seul la préparation de la fête de son petit bourg normand… L’édition de l’année précédente n’a pas été un franc succès et il peine à trouver l’idée qui rendra celle de cette année inoubliable.

C’est néanmoins confiant qu’il se rend au siège de l’entreprise de puzzles Dubrandon, dirigée par le maire de la ville, pour lui présenter son nouveau projet, sans savoir que la boîte commence à battre sérieusement de l’aile… Comprenant que son idée de tournoi de chevaliers montés sur kangourous ne prendra pas, il improvise un nouveau concept de fête basé sur un puzzle géant. Contre toute attente, l’idée séduit d’emblée le maire qui a tôt fait de renchérir, imaginant l’impact que cela pouvait avoir sur les ventes de sa petite entreprise...

Hippolyte, instituteur de la bourgade, tombe amoureux d’Isa au premier regard, mais cette dernière aime un marin parti depuis des mois livrer un bateau sur l’île de la Réunion… Cela n’empêche pas un groupe de villageois chapeauté par la propre grand-mère d’Isa d’échafauder un plan pour qu’elle tombe amoureuse du doux et attentionné maître d’école…

Ces petits riens qui changent tout, planche d l'album © Bamboo / Janolle / Legeard / Felix / DavietLe travail de Roger va sérieusement se compliquer lorsqu’il apprend médusé par la télé locale que le maire a annoncé que le record du plus grand puzzle du monde allait être battu par sa ville au cours de la fête annuelle dont il prend sur lui d’avancer la date…


un récit tendre et revigorant
Je ne sais pas vous, mais entre le covid, la guerre en Ukraine et ces élections, j’avais grandement besoin d’une grande et belle bouffée d’air frais. Et dans le genre album « feel good » original et revigorant, Ces petits riens qui changent tout s’avère particulièrement enthousiasmant !

Ce qui intrigue d’emblée, c’est la genèse de l’album… Avant d’être un album, ce récit fut un film né d’un projet orchestré par Jérôme Félix pour créer du lien entre les habitants alors qu’il travaillait au centre culturel de Blainville-sur-Orne. Ce projet un peu fou a impliqué un tiers des 3000 habitants de la petite ville de normande qui œuvrèrent comme acteurs, figurants, décorateurs, accessoiristes, cuisiniers ou photographes de plateau… Une formidable aventure humaine qui a, on s’en doute, profondément marqué les esprits de ce qui ont eu d’y prendre part... Le film a même été projeté durant le Short Film Corner du prestigieux festival de Cannes en 2013 ! L’idée d’en faire un album n’est venue que bien plus tard, lorsqu’Olivier Sulpice et Hervé Richez, respectivement patron et Directeur de Collection chez Bamboo, ont visionné le court métrage…

Ces petits riens qui changent tout, planche d l'album © Bamboo / Janolle / Legeard / Felix / DavietSi la fin de l’histoire a été remaniée pour l’occasion, le récit s’avère particulièrement entraînant et plein de ce qui fait le charme de notre humanité : la générosité, la solidarité et la fraternité… On y voit tout un village participer activement à la préparation d’une fête qui n’a d’autre ambition que de fédérer les bonnes volontés pour accomplir, ensemble, quelque chose d’un peu fou qui vient briser le quotidien et impulser une synergie entraînante… Avec ce récit drôle et léger de Dominique Legeard et Jérôme Félix s’avère si touchant, c’est que les personnages du récit, tout à la fois simples et profondément attachant, semblent presque sortis du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, avec ce petit groupe d’habitants, chapeautés par une adorable grand-mère, œuvrant en coulisse pour que la pétillante Isa, sa petite-fille, tombe amoureux du gentil Hippolyte, sans oublier ce sympathique Roger qui, en mémoire de sa défunte épouse s’escrime avec ses amis à rendre possible ce projet fou du maire de faire entrer sa ville et ses habitants dans le Guinness Book… mais qui se rend bien compte que ça ne sera pas chose aisée…

L’originalité de cette histoire bougrement rafraîchissante, c’est qu’aucun des arcs narratifs ne connaîtra le dénouement qu’on pouvait attendre, faisant de l’ensemble une comédie aussi savoureuse que surprenante…

C’est peu dire qu’on n’attendait pas Alain Janolle, qui a signé de fascinante série d’anticipation, de SF ou de post-apo (FédérationH.O.P.E, Némésis…) dans ce registre plus ancré dans la réalité. Mais le fait est qu’il s’en sort avec plus que les honneurs ! Pour mettre en image ce one-shot, il adopte un style plus semi-réaliste qui lui permet de mettre en scène des personnages particulièrement expressifs, voir finement caricaturaux, qui seyaient à l’ambiance de ces comédies tendres et romantiques. Ses planches sont aussi lumineuses que les protagonistes de l’histoire et le travail de Véra Daviet n’y est pas étranger ! La coloriste impressionne par sa capacité à créer des univers totalement différents à chaque série, adaptant avec virtuosité son approche de la couleur à son sujet…

Ces petits riens qui changent tout, planche d l'album © Bamboo / Janolle / Legeard / Felix / DavietEn cette période de morosité ambiante, Ces petits riens qui changent tout tombe à point nommé…

Fidèle à la promesse faite à sa femme emportée par un cancer, Roger travaille avec acharnement pour que la fête de la ville soit une réussite et apporte du bonheur aux habitants… Pendant ce temps, un sympathique instituteur tombe amoureux dès le premier regard de la troublante Isa, elle-même amoureuse d’un marin parti depuis de longs mois et une grand-mère pétillante s’est mise dans l’idée d’en faire un petit couple, le maire cherche à sauver son entreprise de Puzzle alors que la population se mobilise pour que la fête soit une réussite.

Conjugué aux élégantes couleurs de Véra Daviet, le dessin tout en rondeur d’Alain Janolle porte avec efficacité ce récit enthousiasmant en posant sur chacun de ses personnages un regard attendrissant et plein d’humanité…

Adaptation d’un court métrage projeté à Cannes en 2013 dans le cadre du Short Film Corner, le scénario « feel good » et revigorant de Dominique Legeard et Jérôme Félix nous raconte une formidable aventure humaine riche en surprises et en émotions…


- Et tu es certaine qu’il s’agissait bien d’Isa, ma petite fille ?
- Oui, certaine. Comme elle a dû accompagner les enfants jusqu’à leur classe, c’est là qu’il l’a vue !
- Et c’est-y-un gentil p’tit gars, ton collègue ?
-Hippolyte ?!! C’est une crème. Encore plus que mon petit Gladiator, c’est dire !
- Ben alors, t’a plus qu’à t’arranger pour qu’ils se revoient.
- Mais mon Isa a déjà un amoureux. Le problème c’est que c’est son marin est parti conduire un voilier à l’autre bout du monde.dialogue entre un petit groupe d’habitant

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.