Haut de page.

Carcassonne : Ombres et Brouillard
Carcassonne : Ombres et Brouillard



Fiche descriptive

Jeux familial

Hans im gluck

Klaus-Jürgen Wrede

Marcel Gröber

Asmodée

1 à 5 joueurs

8 ans et +

35 mn

octobre 2022


31€50
Chronique
Carcassonne : Ombres et Brouillard
Bouhou !

Brouillard sur Carcassonne est un jeu complètement indépendant qui introduit pour la première fois un mode coopératif dans Carcassonne, d'autre part, l'ensemble du matériel peut être intégré dans l'immense monde de Carcassonne sous forme de différents modules et peut donc également être utilisé comme extension.
un excellent jeu!


Bouhou !
Sorti à la fin du précédent millénaire, Carcassonne s’est rapidement imposé comme un classique du jeu de société. Décliné en de multiples versions, enrichi d’une multitude d’extensions, voilà qu’il revient, entre ombre et brouillard, pour nous proposer une version coopérative de ce chef d’œuvre de Klaus-Jürgen Wrede…

Règles et matériel

Carcassonne : Ombres et Brouillard, carte niveau © Hans im gluck / Gröber / WredeS’il n’y avait pas les meeple-fantôme et quelques tuiles ou marqueurs interlopes, on se croirait en terrain connu : des tuiles citées, des routes, des sortes d’abbayes qui sont autant de châteaux… Bref, rien de nouveau sous le soleil si ce n’est la brume qui se répand sur certaines tuiles, les tuiles cimetières et des fiches niveaux… Car ce n’est pas un jeu, mais 6 que la boîte vous propose ! Enfin six niveaux de jeu de difficulté croissante introduisant chacun de petits rouages supplémentaires…

Cerise sur le gâteau, le jeu peut se mélanger avec d’autres boîtes et sera alors « juste » une extension (de plus)…

Le livret de règles (12 pages) s’avère dense et quelque peu difficile d’accès… Disons que s’il s’adressait à de vieux routards connaissant déjà Carcassonne, il pourrait être plus concis et les textes moins redondants. On peut donc légitimement penser qu’il s’adresse à de nouveaux joueurs et que son rédacteur a voulu être éclectique… Mais l’ensemble semble par trop touffu pour permettre à un joueur occasionnel de rentrer dans les mécanismes pourtant simplissimes du jeu… L’idéal est donc qu’un joueur vétéran lise les règles et en fasse une présentation claire et concise aux bâtisseurs en herbe…

Contenu de la boîte : 60 tuiles Terrain, 1 plateau de score, 1 tuile réversible Niveau, 1 tuile de Départ (2x2), 9 meeples Fantôme et 30 Meeples (5 de chacune des 6 couleurs)


Déroulement d’une partie

Mis en place
Chaque joueur prend ses meeples, la tuile départ est placée au centre de la table, on pose dessus les fantômes indiqués, les tuiles Terrain joyeusement mélangées et hop, on peut jouer…

Déroulement
A son tour de jeu, le joueur pioche une tuile et la pose en respectant les règles de pose : Cité, Prés et Route se doivent d’être connectés…

Si la tuile comporte des fantômes, on pose le nombre de Meeple-Fantôme indiqué (-1 si la zone comprend déjà des Fantômes).

Si une route est fermée à ses deux extrémités ou si une ville est close, les joueurs ont le choix entre :

1Procéder à un décompte: chaque tuile route rapporte 1 point, chaque tuile Cité et chaque Blason rapporte 2 points

1Chasser jusqu’à 3 fantômes d’une même tuile


Si un joueur referme une zone de Brouillard, il peut renvoyer les Fantômes dans la réserve.

Fin de Partie
La partie s’achève sur la défaite des joueurs s’ils doivent poser plus de Fantômes que n’en contient la Réserve ou si les pioches de tuiles Terrain sont épuisées.
Les joueurs remportent la partie s’ils atteignent ou dépassent 50 points…
Une fois cette première partie remportée, ils peuvent corser la difficulté en passant au niveau 2 smiley

l’Avis de la Rédaction

Voilà un Carcassonne qui dans sa version stand-alone renouvelle le jeu de façon savoureuse ! Exit la compétition âpre, nerveuse et tendue, place à la coopération !
Carcassonne : Ombres et Brouillard, partie en cours © Hans im gluck / Gröber / Wrede
Je vous vois déjà vous lancer bille en tête dans votre première partie, scorer comme des petits fous et oubliant allégrement que s’il n’y a qu’une manière de gagner, il y en a deux de perdre… Bon, je vous l’accorde, dans un premier temps, ce n’est pas l’épuisement des tuiles Terrain qui vous fera perdre la partie… Mais bien la réserve des Fantôme qui s’épuise fort vite si on n’y prend pas garde ! Et les premières parties seront bien souvent des défaites retentissantes !

Dès lors, à chaque tuile posée, il faudra optimiser au mieux les connections de brouillards afin d’économiser éventuellement un fantôme mais en se ménageant surtout des possibilités de fermer une zone… Et lorsqu’on referme une route ou qu’on complète une Cité, il faudra sérieusement envisager de scorer (et donc de progresser vers la victoire tant convoitée) ou d’abandonner les précieux points pour retirer quelques fantômes et venir regarnir une réserve qui s’épuise au fil du temps… Choix cornéliens en perspective ! Et les discussions entre les différents joueurs allant bon train, il faudra veiller à ce qu’aucun joueur n’accapare les prises de décisions et ne transforme un jeu coopératif en jeu solo smiley

Une fois les joueurs rodés et le concept de réserve de Fantôme maîtrisé, les joueurs pourront s’attaquer aux différents niveaux qui introduisent chacun de nouveaux éléments de jeu et de nouveaux mécanismes simples qu’il leur faudra néanmoins prendre en compte, infléchissant leurs stratégies pour venir à bout des nouveaux challenges qui leur seront offerts… Le setting de chaque niveau est intelligemment indiqué sur la tuile Niveau… La difficulté va clairement crescendo mais chaque nouveau niveau offre un nouveau challenge qui accroît la durée de vie du jeu et apporte des saveurs ludiques subtilement différentes…
Carcassonne : Ombres et Brouillard, des fantômes... moins s'ympathiques qu'ils en on l'air © Hans im gluck / Gröber / Wrede
Après moults variantes et une foultitude d’extensions, voilà que Carcassonne revient dans une version coopérative !

Les joueurs devront en effet œuvrer ensemble à l’édification de routes et de citéS tout en chassant les fantômes réveillés par leur colossale chantier…

Au fil de six niveaux qui sont autant de variantes proposant un nouveau challenge, on retrouve les automatismes carcassonniens mais il ne faudra jamais perdre de vue la réserve de fantômes ! Qu’elle vienne à s’épuiser et c’est la défaite assurée ! Cerise sur le gâteau, pour les afficionados de ce classique de Klaus-Jürgen Wrede, la boîte peut aussi être utilisée comme extension au jeu de base !

Carcassonne Ombres et Brouillards s’avère au final être un excellent cru !



On aime...

un carcassonne coopératif
un matériel de qualité
les différents niveaux qui sont autant de nouveau challenge
les saveurs ludiques subtilement différentes

On n'aime pas...

les premières parties furent ardues !


Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.