Haut de page.

La France de l'ombre
Les années rouge et noir (intégrale)



Fiche descriptive

Histoire

Les années rouge et noir (intégrale)

Didier Convard, Pierre Boisserie (d'après le roman de Gérard Delteil)

Stéphane Douay

Stéphane Douay

Les Arènes

Les Arènes BD

5 octobre 2023


27€

9791037509963

Chronique

1945 : sous l'influence du général de Gaulle, les Français divisés ont dû unir leurs forces pour reconstruire un pays épuisé par cinq années d'occupation.

Collaborateurs du régime de Vichy, résistants, communistes ou gaullistes : les ennemis d'hier vont devoir travailler ensemble à l'édification politique et sociale de la nation.
un excellent album!


Les zones d’ombre des Trente Glorieuses
La France de l'Ombre, planche de l'album © Les Arènes / Douay / Boisserie / ConvardMai 1942. Le Maréchal Pétain, chef de l’Etat, visite le siège de la compagnie Bull que lui présente un mécanographe à même de trier des fiches perforées en un temps record… Son secrétaire général voit de suite le formidable potentiel de cette nouvelle technologie. Vichy va pouvoir ficher les citoyens français pour servir leur politique…

Paris, 1944. Alors que les Alliés marchent sur Paris et que la défaite de l’Allemagne nazie semble inéluctables, ces fiches de renseignement vont devenir l’objet de bien des convoitises. Haut fonctionnaire et collaborateur notoire, Aimé Bacchelli fait comprendre à Agnès Laborde qu’il connait tout de ses convictions gaullistes, de ses activités de résistante et du trouble passé de son frère, engagé volontaire pour aller combattre sur le font russe… Il la convainc que, contrairement aux apparences trompeuses, ils jouent dans le même camp et qu’ils se doivent d’unir leurs forces contre le véritable ennemi de la France : le communisme.

Bacchelli sait, comme d’autres, que celui qui aura en sa possession les fiches perforées de Vichy possédera un atout de taille dans la guerre qui s’annonce… Et il est prêt à tout pour mettre la main dessus avant ses adversaires…


La France de l'Ombre, planche de l'album © Les Arènes / Douay / Boisserie / Convard
un portrait nuancé mais froidement lucide des Trente Glorieuse
Avec noël, les coffrets et les intégrales fleurissent, pour le plus grand plaisir des amateurs… Cette année, c’est la formidable tétralogie des Années Rouge et Noir, signée par les prolifiques et talentueux Didier Convard et Pierre Boisserie et dessiné par Stéphane Douay, qui ressort en un seul volume…

Rebaptisée pour l’occasion la France de l’Ombre, l’album s’avère particulièrement élégant. Reprenant une case de l’album et les personnages de la couverture du tome 1, la couverture est sobre, sombre et élégante alors que la tranche des pages est rouge, suggérant le titre original de la série par le choix des couleurs tout en conférant une identité à l’album…

Le scénario concocté par Didier Convard et Pierre Boisserie s’avère aussi passionnant qu’édifiant… La guerre ne dure que quelques pages, passée l’introduction qui entraîne le lecteur dans les usines Bull, entreprise française fondée dans les années 30 destinée à exploiter les brevets du norvégien Fredrik Rosing Bull et qui s’est spécialisé dans la mécanographie destinée au tri de cartes perforées, on plonge dans un Paris qui s’apprête à être libéré… Règlements de comptes, exécutions sommaires mais surtout préparation de la France d’après, avec différentes factions qui, après s’être allié pour lutter contre un ennemi commun, vont se déchirer autour de ces fameuses fiches qui contiennent des informations précieuses pour trier le bon grain de l’ivraie… Surtout que certains, particulièrement retords et machiavéliques, ne vont pas hésiter à injecter dans la machine des fiches contenant de fausses informations pour faire et défaire des carrières politiques…

La France de l'Ombre, planche de l'album © Les Arènes / Douay / Boisserie / ConvardLa France de l’Ombre balaye les Trente Glorieuse, nous entraînant à l’ombre des pouvoirs qui se sont succédés, de Vichy à la Libération, de la Quatrième République à la Cinquième, à travers le destin d’une poigné d’individu dont le destin dépend fortement de l’identité des personnes qui possèderont ces fameuses fiches de renseignements… Et, outre la solide documentation historique et politique sur laquelle repose ce scénario dense et passionnant, le récit doit sa force à ses différents protagonistes, particulièrement bien écrits qui s’éloigne des figures archétypales… Car si chacun incarne l’un des trois grands courants qui traversaient la société française (gaullistes, droite pétainiste et PCF) ou du quatrième pouvoir, chacun paraît comme un être riche et complexe, tout en nuances et donc profondément et tragiquement humain…

Rehaussé par les subtiles couleurs de Marie Galopin, le dessin stylisé de Stéphane Douay nous immerge avec efficacité dans cette France des Trente Glorieuse dont l’histoire est en train de s’écrire. Son trait semi-réaliste reconstitue avec minutie le décor et les ambiances de cette histoire, de la liesse de la Libération aux mouvements ouvriers, des palais républicains où se décident la politique et s’orchestrent les manœuvres en coulisse jusqu’aux boîtes de jazz ou aux comités de rédaction… Usant d’un vocabulaire très cinématographique, le découpage s’avère particulièrement efficace, plongeant le lecteur au cœur de ce récit passionnant et entraînant aux accents de film noir…

La France de l'Ombre, planche de l'album © Les Arènes / Douay / Boisserie / ConvardNoël approchant à pas feutré, les intégrales et autres coffret pullulent sur les étals… Parmi eux, cette France de l’Ombre, superbe intégrale de la passionnante tétralogie la France en Rouge et Noir, librement inspiré du roman éponyme de Gérard Deltei.

Dans ce volume joliment édité, Pierre Boisserie et Didier Convard associent leur plume aux rayons et aux pinceaux de Stéphane Douay et Marie Galopin pour esquissait un tableau saisissant de la France des Trente Glorieuse à travers le destin d’une poignée de personnages nuancés et contrastés qui incarnent l’un des grands courants politique qui déchirait une France en pleine reconstruction… Au cœur de cette récit historique et solidement documentée, des fiches perforées utilisées par le gouvernement de Vichy et qui donnerait à celui qui les possède la mainmise sur le destin de la France…

Dans la plus pure tradition du roman noir, cette intégrale nous entraîne à l’ombre du pouvoir pour un récit aussi édifiant que passionnant


- Bacchelli ! Qui vous a permis… ?
- Je pensais que vous seriez heureux de me revoir ma petite Agnès. Les vieux amis se font si rares en politique.
- Cessez de jouer cette comédie ! Nous n’avons jamais été amis ; vous le savez pertinemment.
- Allons, vous vous faites plus cynique que vous ne l’êtes en réalité. Le temps vous rendrait-il ingrate ?dialogue entre Agnès Laborde et Bacchelli
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.