Haut de page.

1001 & une Définitions
du Jeu de Rôle
A la question : «Si tu devais expliquer à ta grand-mère ce qu’est le jeu de rôle en quelques mots, que lui dirais-tu ?», ils ont répondu...16 définitions sont disponibles...

Auteur
Alors vous voyez, mamie, le jeu de rôle c’est pas si compliqué que ça. Il y a quelqu’un qui raconte une histoire, et qui interprète les personnages ; et les autres joueurs interprètent les protagonistes de l’histoire, et racontent comment ils réagissent. Pour savoir comment se passent leurs actions, ils doivent lancer des dés dont le résultat indique s’ils ont réussi ou pas. Démonstration : vous dormez dans votre lit, tranquillement blottie entre deux chats, quand soudain un bruit atroce vous tire du sommeil. Vous descendez jeter un œil, et voyez que sur le tapis de la salle à manger, il y a une flaque de sang. Qu’est-ce que vous faites ? Et hop. C’est ça, le jeu de rôle.
Sébastien Abellan
Il s’agit d’une sorte de joute oratoire coopérative où les participants tentent de collaborer pour raconter une histoire. Un joueur sert de narrateur, alors que les autres incarnent les personnages de l’histoire.
Maurice Lefebvre
Tu vois Mamie, je suis fatigué de constater à quel point le chaperon rouge est idiot de se faire avoir par le loup. On pourrait pas modifier le conte ? Par exemple, moi je joue le chaperon rouge (sans la confiture) et je viens te voir mais toi, tu changes le texte du loup. Après, on verra si c’est si crédible, ton histoire…
Yann Lefebvre
perso, je ferais une analogie avec le cinéma... On a un metteur en scène (le MJ), qui s’occupe du scénario, des décors, des SFX et de tout le reste, et on a les joueurs, qui incarnent les acteurs, mais qui jouent sans filet (texte) et en total impro, réagissant du tac au tac, avec les descriptions du MJ... autour d’une table, un peu comme un conte ou une veillée interactive. Après bien sûr, il y a des supers productions (les campagnes Star Wars, Falkenstein, Cthulhu, Runequest, Spycraft etc...) avec de bons acteurs/PJs (qui ont travaillé leur roleplay et leur perso) et un scénar béton et bien épique ou flippant, et de l’autre côté des nanars (one shot des précédents) avec une grosse fatigue du MJ, plein de digressions graveleuses des PJs, une heure tardive et beaucoup de bière...
Christophe Costard
C'est une grande occasion pour faire une soirée un peu théâtrale, tu interprètes un personnage qui fait partie d'un groupe et le temps d'une soirée tu vis ses aventures (qui pense se jouer dans pleins de mondes imaginaires ou semi imaginaire) mais j'ai de la chance ma grand-mère était une littéraire donc elle aurait compris ;op
Cyprien Delachenal
C’est curieux, cette question, car j’ai récemment dû expliquer le jeu de rôle à ma grand-mère… Je vais essayer de retranscrire mon explication confuse : « Alors tu vois, dans un jeu de rôle, on s’assoit tous autour d’un table. il y en a un qui raconte une histoire aux autres : c’est le maître du jeu. Les joueurs jouent des personnages, et disent au MJ comment leur personnage réagit font en fonction des évènements. Mais attention, il y a des règles, qu’on trouve dans le livre de jeu. Par exemple, si le personnage d’un joueur se fait agresser dans une ruelle, il doit dire au MJ ce qu’il fait. Il peut se défendre par exemple, mais à ce moment-là le MJ devra regarder la force de son personnage pour voir s’il est capable de se battre contre l’agresseur. Dans ce cas de figure on fait un test, on lance des dés, et suivant le résultat on sait s’il a gagné. » Je ne saurais pas mieux l’expliquer, si ce n’est que le jeu de rôle a cela d’unique qu’il offre une liberté totale aux joueurs. La seule limite reste leur imagination.
Florent Martin
Un meneur de jeu raconte une histoire, et chaque joueur raconte ce qu’il fait dans cette histoire. C’est un peu comme du théâtre d’improvisation.
Guillaume Besancon
Le jeu de rôle c'est l'art de savoir rester petit avec des jeux de grand...
Cabos [Boîte à Polpette]
Le JdR, c'est un moyen efficace manière de plonger dans un rêve éveillé interactif, de vivre d'autres vies, de faire d'autres rencontres... D'aller voir de l'autre côté du miroir, sans courir le risque du non-retour. Et c'est AVANT TOUT l'occasion de partager un bon moment avec des amis.
Jean-Luc Bizien
Je pense que le JdR est un jeu de 'société', proche de théâtre, qui demande un investissement personnel lors d'une partie. De plus, à l'instar d'autres types de jeux, que il y a une vraie communauté autour du JdR se qui lui donne sa dimenssion importante à mes yeux.
Yann Lugrin [2d sans face]
Une table, un bon jeu et des amis. Par définition, le JdR est une activité protéiforme, qui peut aller du délire hilarant à l'angoisse étouffante, de la même manière que la définition d'une projection de film repose surtout sur le film et pas sur la projection.
Jean-Baptiste Lullien [Multisim]
Le jeu de rôle, c'est quand on s'éclate autour d'une table en se racontant une histoire dont on joue chacun un personnage. Si on s'éclate pas, c'est pas du jeu de rôle. Si on est tout seul, c'est pas non plus du jeu de rôle. Si on remplace la table par la moquette, ça peux encore être du jdR, mais pas toujours. Si on remplace la table par un ordinateur, ça peux être du JdR, mais pas toujours.
Didier Guiserix
C'est un film, dont tu es l'acteur mais, tu peux créer ton texte, changer la fin, bluffer le metteur en scène...Un film dont tu n'es pas que le spectateur et dont la seule limite est ton imagination.
Neko [7ième Cercle]


Joueur
Le JdR est un loisir se situant à la frontière improbable séparant le conte du théâtre. Ses deux vecteurs principaux sont le langage et l'imagination.
El Loco
Un gars raconte une histoire en y impliquant les personnages créés par les joueurs. Ceux-ci détermineront les actions de leurs personnages en réponse à l'histoire racontée par le conteur.
greuh
Le JdR est un loisir qui permet de prendre la place du héros d'un film ou d'un livre en interprétant un personnage ou en dirigeant un scénario et un groupe de joueur dans un univers défini par un système de règles plus ou moins complexes.
The Mad Lombric