Haut de page.

Dernieres Chroniques
Jeux de Société


un jeu subtil et séduisant
Caylus est le second jeu d’Ystari games, un tout jeune éditeur qui ne compte que de jeux dans son catalogue… Seulement deux jeux, mais quels jeux! Ys, publié en 2004 avait déjà enthousiasmé de nombreux joueurs amateurs de belle mécaniques et de jeux savamment dosés…Autant dire que Caylus était attendu au tournant…



Petit bémol…

Sous le couvercle à l’illustration plutôt réussie où l’on reconnaît la patte d’Arnaud Demaegd qui avait déjà illustré Ys on trouve moult tuiles et bon nombre de pions et maison en bois… Un espace adapté pour le rangement de ce joli matériel n’aurait pas été du luxe! Car en l’état, c’est pelle mêle que l’on range le matériel du jeu… Dommage car, si l’on omet[...]
"L'or de la Chasse"...
« Pirates du Nouveau Monde » débarque sur nos tables de jeu, fraîchement traduit d’une version anglo-américaine qui compte déjà plusieurs « extensions » indépendantes (entendez : nouvelle collection de navires et d’équipage) et qui entend bien –manifestement- mettre à toutes les sauces maritimes historiques la guerre navale à laquelle se livrent leurs petits bateaux en carton.



Tout d’abord, et c’est là l’un des plus gros points forts du jeu : il est tout mimi !

Je reste assez médusé devant l’ingéniosité et surtout la patience qu’il a dû falloir montrer pour faire rentrer des plaquettes prédécoupées de carton glacé dans une petite pochette traditionnelle (en un peu plus épais, bien entendu). Pari réussi ; Wizkids nous offre une variante très originale des jeux de carte[...]
Trône éjectable
Le jeu de plateau « Le Trône de Fer » est inspiré du cycle éponyme de George R.R. Martin, qui compte déjà quelques tomes (J’ai Lu).

Il nous implique dans un monde en proie aux luttes d’influence entre 7 couronnes et les dynasties qui les portent pour la conquête du pouvoir monarchique (mais nous n’en jouerons que 5 ou 6). Guerre, magie et trahisons sont au rendez-vous de cette saga qui connaît de nombreux adeptes, mais que je n’ai pas encore lu…



Aussi, je me bornerai à critiquer l’aspect et les possibilités ludo-tactiques de ce jeu, puisqu’il s’agit là de l’essentiel et que la plupart de ceux qui s’y essaieront y seront conviés en toute innocence par un fan, comme ce fut mon cas.



D’abord, le matériel fourni est honnête, et c’est déjà ça quand vous laiss[...]
Le sourire de la Lune
Après quelques années de vie et une belle réussite, j’ai enfin essayé ce petit jeu de société qui ne tient qu’en quelques cartes et un petit livret (~10€), tout ce qu’il y a de plus simple à mettre en place, si tant est que l’on dispose –justement- de place (8 à 18 joueurs !)…et que l’on se donne un peu de peine.

A l’origine, le principe du jeu nous est prétendument arrivé de Russie, mais a depuis longtemps été repris et adapté par les activistes des soirées au coin du feu, depuis les scouts jusqu’aux colonies de vacances.

Les auteurs de la présente version ont donc simplement mis en forme, à leur sauce (rouge), ce petit trésor d’ingéniosité et d’ambiance. Nous voilà donc dans un petit village de la France profonde et perdue, dont une partie de la population est constituée à [...]
Roi ou marchand ?
Serez-vous Roi, marchand ou condottière ce tour-ci ? Citadelles permet de changer de personnalité à souhait, afin de bâtir la plus belle des cités.



Ce jeu est vraiment rigolo. Il demande de l'astuce, du bluff, et une bonne dose de prescience. Grâce à une mécanique sans défauts, les parties s'enchaînent et ne se ressemblent pas. De plus qu'avec la seconde édition, dix nouveaux personnages viennent enrichir les huits déjà présents.



Chacun pourra trouver son style de jeu, il n'existe pas de recette miracle pour gagner ! On peut construire très vite sa cité mais alors elle ne vous rapportera que peu de points en fin de partie, ou bien prendre son temps pour bâtir une belle cité, mais c'est prendre le risque de ne jamais pouvoir la finir.



Je n'ai pa[...]
Elémentaire mon cher Watson
Baker Street est un sympathique jeu de bluff, d’enchères et de mémoire pour deux joueurs. Si le thème est artificiel, force est de reconnaître que les illustrations des cartes contribuent à le rendre plus palpable.



Les mécanismes en sont simples et néanmoins très efficaces et permettent une grande interactivité entre les joueurs, enchères oblige. Les parties sont courtes et s’enchaînent agréablement…



Baker Street est incontestablement une réussite, à la fois léger et subtil…[...]
le plus beau des joyaux
Tadsch Mahal est un petit bijou finement ciselé par le prolifique Reiner Knizia.



Le principe des enchères, cœur du jeu, est à la fois subtil, fin et astucieux, laissant une grande marge de manœuvre aux joueurs et de multiples possibilités, de l’intimidation en passant par le bluff et l’anticipation.

Les parties sont riches et acharnées de par les multiples enjeux et façon de marquer des points, à court ou à long terme.

Malgré l’apparente complexité des règles (notemment celle de décompte), le jeu passionne les joueurs invétérés (qui trouveront là matière à calculer et à échafauder de subtiles et complexes stratégies) et les joueurs occasionnels (pour qui Tadsch Mahal sera plus un jeu d’opportunité).



Ajoutons à ce[...]
on the rock
Pickomino fait partie de ces jeux de dés sympathiques et ludiques, idéal pour attirer de nouveaux joueurs (des fans du Yamtzee par exemple) vers des jeux où le hasard est certes présent, mais où les choix et les risques pris par les joueurs sont plus déterminants.



Les parties sont rapides, parfois acharnées, avec de sympathiques renversement de situation qui pimentent le jeu et le matériel est fort joli (surtout les tuiles qui rappellent celles du majhong). L’aspect fun du jeu vient de la possibilité de s’emparer des tuiles des adversaires et aussi de la nécessité de protéger ses gains par des tuiles de moindres valeurs…



Un petit jeu sympathique qui rempli parfaitement son rôle de jeu apéro, prélude à des jeux plus riches et plus complexes[...]
sympathique & léger
Geschenkt est un petit jeu fort sympatique où le bluff rivalise avec la prise de risque et la gestion des jetons en cours de partie. Les règles étant d’une simplicité redoutable et explicables en moins d’une minutes, c’est le jeu idéal pour ouvrir une soirée jeu où initier de nouveaux joueurs aux jeux venus d’outre rhin …



De prime abord incontrôlable, il révèle toute sa finesse au bout de quelques parties, surtout quand on commence à percevoir les stratégies mises en place par les différents joueurs.

Bien sûr le hasard a sa place mais c’est aussi ce qui en fait un jeu fun et tout public…



Un grand petit jeu, à la fois rapide et léger… D’ailleurs, si vous cherchez un petit cadeau sympa à offrir à des m[...]
dynamique et tactique
Revolt in Rome, premier jeu publié de Stefan Feld est un jeu de positionnement et de gestion d’action à deux. Dynamique, aux parties souvent acharnée et aux mécanismes à la fois limpides et originaux, il devrait séduire plus d’un joueur.



La gestion du hasard est une vraie réussite. Un large éventail de choix est disponible à chaque tour. Le placement des cartes n’est pas anodin et dès les premières parties, des stratégies s’esquissent et s’affinent au fil du temps.



Toutes les cartes sont intéressantes mais leur potentialité ne peut s’exprimer qu’en des circonstances précises. Les combats se résolvent certes à coups de dés mais le hasard est plus que maîtrisable sur l’ensemble d’une partie.



Aj[...]
Les Temps Aventureux
Le Chevaliers de la Table Ronde est sans conteste une grand jeu qui devrait ravir plus d’un joueur, parmi lesquels les joueurs de JdR désireux de jouer à un grand jeu où l’ambiance est bien présente…



Jeu différent puisqu’il propose aux joueurs de lutter ensemble contre l’avancée du haut-mal et de tenter de préserver Camelot et son Haut Roi, Arthur. Car c’est bien d’un jeu coopératif dont il s’agit et les mécanismes d’avancée du mal sont subtils et bien pensé pour que le jeu soit suffisamment difficile sans être impossible. A noter que la présence d’un traître possible au sein du groupe de valeureux chevalier rajoute un piment certain et corse inévitablement la difficulté du jeu.



Comme toujours avec D[...]
"Spiel des Jahres" 2001
« Carcassonne » se situe quelque part entre le jeu « apéro » et le jeu de stratégie.

Edité par la grande maison du jeu allemande « Hans Im Glück », il s’agit de l’un de leurs best-sellers. Elle a bénéficié de plusieurs extensions et variantes, depuis le déplacement du principe à la préhistoire jusqu’à la construction de Carcassonne elle-même.



Dans ce jeu, vous disposez de cartes de paysage (plus ou moins nombreuses selon les extensions que vous aurez acheté) qui vous permettent, chacun votre tour, de créer des chemins, des villes, des abbayes et bien sûr des champs.

Par un système simple, vous pouvez prendre possession de ces différents lieux en y posant un ou plusieurs de vos partisans. Selon l’endroit de pose, vous créerez un voleur (routes), un paysan (champ[...]