Haut de page.

Dernieres Chroniques
Bandes Dessinées


Un conte superbe et envoûtant…
Au coeur des terres ensorceléesLes Aventuriers de l’Etrange nous proposent une fois encore un album somptueux signé par l’impressionnante Maria Surducan à qui l’on devait la classieuse maquette de l’émouvante adaptation des lutins et le cordonnier réalisée par Martin Powell et Pedro Rodriguez et Foire de nuit, un album resté confidentiel publié chez Le Moule-à-gaufres.



Il y a fort longtemps, un monarque avait rapporté dans son un royaume un arbre merveilleux qui donnait des fruits d’or. Mais le roi n’a jamais pu les goûter car l’Oiseau-Chapardeur les lui dérobe sitôt arrivés à maturité.



Le roi a bien demandé à ses trois fils de garder les précieux fruits mais ils ne purent empêcher le volatile de commettre son forfait… Très en colère, le roi envoie ses trois fils dans le[...]
malsain et vertigineux
Black monday murders, planche du tome 2 © Urban Comics / Coker / Hickman / GarlandAprès un premier tome envoûtant et malsain, ce second opus de Black Monday Murders était particulièrement attendu… Sera-t-il à la hauteur de nos espérances ? Clairement non… Il les dépasse… de très loin !



New-York, 6 novembre 2016. L’inspecteur Théodore James Dumas compte sur le professeur Gaddis pour poursuivre son enquête et l’éclairer sur les étranges événements dont il a été témoin…



Mais les explications que lui livre le vieux professeur d’économie sont tout sauf rationnelles… Il y est questions de croyances, de sacrifices humains, de démons et d’esprits maléfiques… Si une poignée d’individu se partagent plus de la moitié des richesses mondiales, cela n’est en aucun cas dû au hasard… Leur puissance et leur pouvoir repose sur des connaiss[...]
Une invention humaniste
La Guillotine, planche de l'album © Eidola / Rica / Gloris Bardiaux-VaienteMarie Gloris Bardiaux-Vaiente et Rica se proposent de nous conter l’histoire de cette invention humaniste destinée à exécuter proprement et sans souffrances les condamnés dont on usa de 1792 à 1981… Cette entrée en matière est volontairement provocante mais c’est néanmoins sous ce jour que m’a été présenté la guillotine par mon professeur d’histoire lorsqu’on aborda la Révolution en classe de seconde…



Solidement documenté, l’album aborde bien les raisons qui ont présidé au recours de l’appareil devenu pour beaucoup le symbole de la fin de la monarchie… En s’appuyant sur une solide documentation, l’autrice se propose, à travers des anecdotes glauques et souvent insoutenables, de nous montrer comment l’idée qui a présidé à sa mise en service, à savoir offrir au condam[...]
les stigmates de la foi
La Croix Sanglante, planche du tome 1 © Delcourt / Dan Catalin / Kovacevic / Stojanovic / DeskoDe nos jours encore, les historiens sont divisés sur les raisons de l’échec de la quatrième croisade, lancée par le Pape Innocent III quelques mois après son élection et qui s’était donné pour but de délivrer les lieux saints de la chrétienté… On sait qu’il n’en fut rien et qu’elle aboutit à la prise de Constantinople et à la fondation de l’Empire Latin d’Orient… La Croix Sanglante nous entraîne dans les coulisses de cette guerre qui vit des catholiques en massacrer d’autres… au nom de dieu…



Philippe, fils du seigneur Yves de Crécy, désire répondre à l’appel d’Innocent III et se croiser pour partir délivrer Jérusalem… Son père, considéré par beaucoup comme l’un des grands héros de la troisième croisade, tente de l’en dissuader. Il connaît l’amertume de la [...]
C'est beau une ville la nuit !
Lapa la nuit, planche de l'album © Sarbacane  / PinheiroLa première page condense les représentations stéréotypées que l’on se fait de Rio : la plage d’Ipanema au sable fin encadrée de montagnes, un soleil de plomb, une fille gracieuse en bikini et des cocktails aux agrumes… Mais elle est déceptive : ce cliché est littéralement balayé : la jeune vacancière en maillot prend une photo de ce paysage de carte postale à l’aide de son instax mini et l’accroche sur le panneau d’entrée de son auberge de jeunesse : un tel tableau « pour touristes » ne sera pas celui que dressera pour le lecteur l’auteur franco brésilien Nicolaï Pinheiro.



Il se focalise sur Lapa, lieu frontière, à la jonction des quartiers Nord et Sud, et ses lieux emblématiques : l’aqueduc, les escaliers Selaron, la salle de concert du Circo Voador... Grâce à Joa[...]
Un héros flamboyant
Max - les années 20, planche du tome 2 © Le Long Bec / Del Rincon / Rubio / Perez-Reverte / Amélie / LerolleDans le Tango de la Vieille Garde, Arturo Pérez-Reverte nous racontait les aventures de Max Costa et Mecha Inzunza qui allait vivre une folle passion au grès de leur rencontre, de Buenos Aires à Sorrente en passant par Nice de la fin des années 20 à celle des années 60… Salva Rubio se propose de nous raconter comment le jeune et séduisant Max est devenu se voyou flamboyant que l’on connaît…



Après avoir échappé à la mort, Max s’est embarqué sur le premier bateau et échoue à Marseille… Là, il est recueilli par Boske, une femme mystérieuse d’origine hongroise qui réinvente son passé chaque fois qu’elle le raconte.



Ensemble, ils écument les endroits interlopes de Marseille et il apparait bien vite que la ville est trop étriquée pour eux… Mais po[...]
La guerre de Jun
PTSD, planche de l'album © Ankama / SingelinPTSD fait partie de ces albums dont l’histoire et les personnages vous poursuivent longtemps après l’avoir refermé…



Jun vit seule dans la rue, toujours sur le qui-vive et refusant l’aide de quiconque. Brisée tant physiquement que moralement par une guerre impopulaire où elle officia comme sniper, elle vit au jour le jour et fouille dans les poubelles pour trouver sa pitance. Pour tenir le coup et combattre les démons qui la hantent et la colère qui la ronge, elle se bourre de médocs vendus par des gangs qui exploitent sans vergogne la détresse des vétérans…



Une nuit, après une altercation avec un dealers, elle s’endort, blessée, sur le seuil d’un restaurant… Le lendemain, Léona, la restauratrice qui élève seule son enfant, lui mitonne un bon[...]
Le hun perd et passe
Le Clan des Huns, planches du tome Hun © Bamboo / Dab'sDab’s s’empare du personnage d’Attila pour signer un album pédagogique et didactique solidement documenté où les jeunes lecteurs apprendront mille et une chose totalement fausses et déjantées sur le fier peuple des huns… Car si Attila est bien le barbare sanguinaire véhiculé par l’imagerie populaire (ce qu’il n’était sans doute pas le cas !), ses Huns sont joyeusement barrés et tellement désorganisés que la Gaule Romaine peut dormir sur ses deux oreilles…



Soumis à l’inaction, Attila s’étiole rapidement et finit par déprimer… Et quand un hun déprime, ni une ni deux, il se met en tête de conquérir la Gaule… Mais sans une armée derrière lui, ses rêves de conquête ont peu de chance de se réaliser… C’est pourquoi Attila, assisté de son biographe personnel, déci[...]
Le retour du retour...
le Retour à la terre, planche du tome 6 © Dargaud / Larcenet / Ferri / ThomasDix années ont passé depuis le cinquième tome… Dix années que les auteurs ont mis à profit, l’un pour faire quelques détours du côté du village d’irréductibles gaulois et l’autre pour signer deux œuvres aussi sombres et tourmentées qu’incontournables.



Le temps a passé aux Ravenelles, paisiblement. Pupuce et les chats on grandit ; Manu et Mariette ont un brin vieillit… Monsieur Henri a semble-t-il retrouvé une seconde jeunesse alors que Madame Mortemont s’initie aux nouvelles technologies avec son Samsong® et ses émoticons sibyllins…



Alors que la famille est en passe de s’agrandir, à la grande surprise de Manu, le dessinateur décide de partir à la recherche de son père qui a quitté sa famille juste après la naissance de son frère… Dans le mêm[...]
Pleurer des larmes de sang...
Aujourd'hui est un beau jour pour mourir, planche de l'album © Le Long Bec / ColoAujourd’hui est un beau jour pour mourir est un thriller d’anticipation glaçant remarquablement bien orchestré qui esquisse les contour d’une société dystopique froidement crédible sur fond de pandémie mondiale…



L’histoire gravite autour d’un groupe underground désireux d’enregistrer sa première maquette… Le père de Luz, la guitariste, est un écrivain qui a vu sa plume s’assécher après la mort de sa femme. Yoyo, la violoncelliste, joue chaque jour au jeu du menteur avec M. Bona, tenancier d’un bouisbouis. David est le flutiste du groupe. Aveugle depuis ses premières années, il tente tant bien que mal de décrocher un boulot. Victor, le bassiste, était promis à un bel avenir au sein de la société pharmaceutique… Mais il a préféré tout plaquer et s’exiler dan[...]
Seule au monde
Tout va bien, planche de l'album © Delcourt / GenmorPour son premier album, Charlie Genmor fait montre d’un saisissant talent de conteur et de dessinateur avec ce récit autobiographique bouleversant de justesse…



Au sortir de l'adolescence, Ellie n'a jamais eu de relation amoureuse et n’a même jamais été attirée par qui que ce soit… C’est pourquoi elle tombe des nues lorsque, son ami, Archimède, lui demande de sortir avec elle… La surprise passée, elle va néanmoins accepter…



Leur première soirée en tête à tête, ils la passent à discuter de tout et de rien en explosant du papier bulle… Commence pourtant une histoire d’amour peu ordinaire, pleines de doutes, de questionnements et d’introspection… Dépressive chronique, Ellie est persuadée ne pas avoir droit au bonheur et semble s’investir dans la[...]
Chronique d’un amour impossible
La princesse de Clèves, planche de l'album © Delcourt / Bouilhac / Catel / Madame de La FayetteClaire Bouilhac et Catel se proposent d’adapter la Princesse de Clèves, roman de Marie-Madeleine de La Fayette qui influença durablement de nombreux auteurs tels Balzac ou Cocteau et qui est considéré par beaucoup comme le prototype du roman d'analyse psychologique.



Madame de La Fayette échange avec son ami François de La Rochefoucauld à qui elle parle des prémisses de son roman historique…



[...]