Haut de page.

Dernieres Chroniques
Bandes Dessinées


Quel degré?
Série étrange s’il en est, Petit Miracle surprend à plus d’un titre et confirme le talent de scénariste Valérie Mangin.



Car cette série est déroutante. Le premier tome se propose de raconter l’enfance de Denis, enfant né de l’union charnelle d’une none et du corps sans vie d’un libertin décapité. L’enfant né de cette improbable union n’étant pas sans rappeler celle de l’enchanteur Merlin (en substituant Lucifer au libertin) jouissant d’une particularité troublante : celle d’avoir la tête séparée du corps. Miracle ! crieront les uns ! Démons hurleront les autres… Mais on se prend d’affection pour ce personnage étrange et turbulent, né différent à une époque ou l’obscurantisme régnait encore, [...]
Une série envoûtante et msytérieuse...
Ombres est une série étrange et envoûtante, où l’on reconnaît la patte du scénariste. Une fois de plus, Jean Dufaux a su créer un univers à l’atmosphère fantastique, un univers qui ressemble au nôtre mais subtilement décalé, baigné d’une magie intemporelle.



Le récit est parfaitement maîtrisé, de bout en bout et se déroule avec une implacable logique. Le suspens est savamment entretenu au fil des tomes. De nombreuses questions sont posées et toutes ne trouveront pas nécessairement de réponses. Des zones d’ombres subsistes, et le mystère plane sur cette série remarquablement construite, avec ces trois diptyques qui forment un tout, couronné par un septième tome qui vient, telle un clef de voûte, assurer la cohérence de l’ensemble.



L[...]
Magnifiquement oppressant
Le dessin sombre, oppressant et torturé de Loïc Godart pose d’emblée l’ambiance de cet album qui vient enrichir l’excellente collection Latitude d’un titre supplémentaire. Son trait est tourmenté, et ses couleurs sombres comme le reflet de l’âme des protagonistes de ce drame. Les décors sont fouillés, et suinte la laideur crasse et la pauvreté.



Par l’ambiance et l’époque, mais aussi par des personnages superbement tourmentés, complexes et terrifiants, on se situe dans la droite ligne de l’Aliéniste de Caleb Carr et des crimes sordides de Jack l’Eventreur dont l’ombre plane immanquablement. Ici, comme dans les théories les plus en vogue pour Jack, l’instigateur des crimes n’est autre qu’un notable, [...]
E"veill" d'une saga...
« La Geste des Chevaliers Dragons » nous propose de suivre les aventures des membres d’un ordre strictement féminin de vierges guerrières, dont la fonction est d’éliminer la menace corruptrice des Dragons au sein d’un monde médiéval-fantastique.



J’avoue, la première fois que j’ai vu cette BD, m’être arrêté sur les dessins de Varanda tant son trait stylisé et vif me plait (et à vrai dire, il plaît à beaucoup). Néanmoins, le scénario proposé faisant la part belle aux jeunes filles à forte poitrine (vierges de surcroît !), je m’en suis détourné de peur d’acheter une pochette à dessins pour mâles en rut.



Puis, quelques semaines plus tard, j’eus tout de même l’occasion de la lire. Et j’en suis désormais un fervent supporteur.

Si le premier tome présente une [...]
Signez là ;-)!
La religion chrétienne fait état de deux textes sacrés : l’Ancien Testament, et le Nouveau.

Si le premier fait référence à la Bible judaïque héritée de Moïse, le second renvoie aux écrits des Apôtres (dont les livres de la série reprennent les noms) sur la vie et l’enseignement de Jésus.

Comme son titre l’indique, cette série de 4 tomes nous propose de suivre au début du XIVème siècle la piste sanglante d’un hypothétique Troisième Testament, que plusieurs factions, dont celle dirigée par l’énigmatique et très influent Comte de Sayn, tentent par tous les moyens de récupérer. Pour y parvenir, elles se retrouvent confrontées à la détermination d’un certain Conrad de Marbourg, ex-inquisiteur repenti que ses fautes poursuivent, et protecteur d’une jeune femme : Elisabeth.

L[...]
Un hommage au courage de notre webmaster :-) ?
Si vous parcourez souvent ce site, vous devez déjà savoir ce que je pense de cette jeune série qu’est « Korrigans », dont les auteurs se sont rencontrés pour la « Graine de Folie » quelque temps auparavant.

Mais alors que cette dernière n’était qu’une demi-réussite, l’on peut dire qu’elle aura permis de nous livrer enfin une BD aboutie sur le thème des contes et légendes.

Pour mémoire, rappelons que le scénariste Mosdi ne collabora avec Civiello qu’à la toute fin de la Graine de Folie, alors qu’ici, il met son imagination au service du dessin dès le premier tome.



Du coup, si les personnages (notamment les korrigans et les cluricaunes) ont toujours cette touche de grotesque qui semble être l’apanage des habitants de Faërie, l’histoire est tout sauf comique ou ac[...]
Pour ronronner de plaisir...
Blacksad est un polar noir, un vrai, et son héros homonyme au pelage sombre y est un détective privé se débattant entre les emmerdes et les horreurs du monde moderne, quelque part dans des années 50 alternatives.

La série rend hommage à ce genre littéraire et cinématographique, et en est au demeurant l’un des plus beaux flambeaux récents.



Les personnages zoomorphes, comme il a déjà été dit justement, permettent au lecteur de les situer directement sans avoir à les décrire trop poussivement, ce qui permet de faire la part belle à l’intrigue proprement dite et aux pensées du héros (cet aspect me rappelle la série TV « Mike Hammer », bien que je n’en fusse pas un inconditionel). Le tout est bien ficelé, efficace et aussi ordinairement glauque que ne peut l’être la réalit[...]
dans la veine d'Audiard
Ce Road-movie commence par la rencontre entre deux personnes que tout oppose et qui jamais n’aurait dû se rencontrer. Cette rencontre, mouvementée, va profondément transformer leur vie, bousculant le quotidien de Guéric, vendeur de livres ancien.



Les dessins d’Eric Stalner font une fois de plus mouche, ses couleurs directes posent d’amblée une ambiance automnale propice à la mélancolie.



Le scénario de Laurent Moënard, qui signe ici sa première Bd, est d’une efficacité redoutable. Une intrigue en apparence simple mais pleine de rebondissements, des personnages haut en couleur et décalés et des répliques ciselées inscrivent cette BD dans la veine des films d’Audiard.

Par petites touches, les deux auteurs complexifie peu à [...]
Roquambolesque
Située en amont de la Croix de Cazenac, cette série se propose de raconter les aventures rocambolesque et les frasques de Guillaume Montbrun, jeune homme charmant, portant le verbe haut, à la fois séducteur et insouciant, querelleur et désinvolte, et finalement drôle et attachant.



Pierre Boisserie a bâti autour de lui une histoire légère mais captivante, une sorte de roadmovie napoléonien ou de western européen, comme le suggère d’ailleurs le titre de la série. Agréable à lire, l’intérêt de la série est renforcé par un spin off qui le relie aux origines de la famille Cazenac qui prend ses racines à l’est du Vieux Continent… Sans doute peut-on espérer en apprendre un peu plus sur cette étrange lignée, près d’un siècle avant la série mère… D[...]
Ohhh...Comme c'est chôli...
Oui, mais c'est un peu creux, et même cru.



Comme d'autres avant moi, je me suis tourné vers cette BD pour le dessin d'Emmanuel Civiello. Et à mon sens, ce dessinateur est né pour donner vie à son sujet: Faërie.

Par des personnages caricaturaux, monstrueux, loufoques ou désespérés, Civiello met enfin en lumière ce "petit peuple" qui a hanté le champ de vision de nos ancêtres pendant des siècles avant que le dieu unique ne les détrône. Ses décors sombres et torturés, eux, sont ceux que vous imagineriez si la porte de votre placard ouvrait sur l'autre monde.



Ici, l'auteur s'est attelé également à la scénarisation de son bébé. Mais si l'on s'émerveille souvent au détour des planches, les dialogues s'avèrent rapidement pesants, et frisent parfois même le gra[...]
tout simplement superbe!
Maxime Murène est sans contexte l’un des plus beaux album de ce début d’année, faisant exploser au grand jour le talent de David Nouhaud qui signe là son tout premier album…



Le scénario de « La Vierge avortée » est fort honorable. Le tour de force résidant à être parvenu en quelques pages à poser les bases d’un univers étrange et fantastiques, régit par des rapports de force entre créatures démoniaques.

L’ambiance de cet album est quelque peu décalée. On se retrouve dans un univers rappelant immanquablement les polar des années 50. Max Murène a tout du détective privé : du charme fou auquel nulle femme ne reste insensible, à son regard désabusé qu’il porte sur le monde qui l’entoure, son humour décapant et une moralité quelqu[...]
Du grand Art
Enchaînés fait parties de ces Bd rares dont on ne peut s’arracher et dont on guette avec avidité la suite dans les bacs… Ce second tome vient confirmer tout le bien qu’on pensait du premier et s’impose comme le meilleur album de ce début d’année…



Le scénario est un petit bijou finement ciselé où aucune place n’est laissée au hasard. Le suspens y est savamment orchestré avec une montée en puissance fort bien dosée. On y suit le destin croisés de personnages comme en existent des millions. Des êtres humains qui traînent leurs valises de soucis, qui tentent vainement de s’en sortir, mais qui restent englués dans leur misérable existence. Alors survint le tentateur. Homme ? démon ? Satan lui même? Peu importe qui il est en définiti[...]