Haut de page.

Dernieres Chroniques
Bandes Dessinées


Sombre romantisme
Sambre s’est dès le premier tome imposé comme une référence en matière bd romantique, pour ne pas dire que c’est LA série romantique par excellence.



Créer à quatre mains par Balac (plus connu sous le nom de Yann Le Pennetier)et Yslaire qui abandonnèrent les séries humoristiques avec qui ils firent leurs premiers pas dans le monde de la BD pour nous offrir une série superbe, pleine d’amour, de violence et de sang.



S’arc-boutant sur l’Histoire, les deux auteurs ont jetés les bases de personnages qui vont traverser les révolutions qui bouleversèrent le XIXième siècle. L’histoire d’amour qui unit Bernard à Julie est construite sur ces histoires d’amour impossibles nécessairement tragiques qui naissent et grandissent [...]
l'art du conteur
Le Marquis d’Anaon est une série superbe signée par Fabien Vehlmann et mis ne image par Matthieu Bonhomme, un jeune auteur très talentueux.



Cette série se propose de conter les pérégrination de Jean-Baptiste Poulain que certains surnomment le Marquis d’Anaon, à cause de ses liens réels ou supposés avec l’au delà. Au fil des tomes, on en apprend un peu plus sur ce personnage. Il a fait des études de médecine qu’il n’a pas mené à terme, avant d’être précepteur. Il cache enfoui en lui un sombre secret remontant à son enfance et lié à un meneur d’enfant mais qui ne cesse de le tourmenter. Et le fait est que ce marquis des âmes perdues (traduction du breton anaon) est entraîné dans des histoires se situant à la lisière du fantastique, anc[...]
pour jeunes et moins jeunes
Ce second tome confirme tout le bien que l’on pensait du premier opus.



Fabien Vehlman, scénariste des superbes séries « Green Manor » et « le Marquis d’Anaon » s’associe pour la seconde fois avec Bruno Gazzotti (Soda, des lendemains sans nuages) pour nous livrer une histoire originale. Cette série, destinée à la jeunesse, est une petite merveille d’inventivité et sa réalisation est à la hauteur du scénario.



Avec un point de départ original et intriguant (5 enfants se réveillent au matin dans une ville désertée par sa population), les deux auteurs sont parvenus à captiver le lecteur dès les premières pages du premier album. La poignée d’enfants livrés à eux même est très attachante. Leur réaction face à cet étrange événement et la[...]
de l'esprit zinesque
Zinzin dans les bois est une BD au format jeunesse joyeusement déjantée dont on se demande si elle ne s’est pas égarée dans le rayon jeunesse des édition Milan.



Malmenant fables de la fontaines, contes des frère Grimm ou de Perrault, les auteurs nous livrent plusieurs gags décapants en une planche et mettent en scène un personnage loufoque à l’intelligence assez limitée, pour ne pas dire totalement… zinzin… La galerie de personnages, allant du rusé renard à un ogre affamé amateur de hamburger en passant par une fée incompétente, une famille de ver de terre, une blanche neige énervée et un caillou récurant est tout aussi saugrenue mais délicieusement ravagée…



Le trait un peu brouillon de Jacques Azam confère une légèreté et une f[...]
syndrome de l’élastique
Le dessin de Jean-pierre Danard reste élégant et très dynamique. Les scènes d’action sont fort bien cadrée et les formes plantureuses de Marlysa siliconées devrait ravir les adolescents pré pubères.



Hélas, l’histoire s’enlise et souffre du syndrome de l’élastique qui n’en finit pas de contaminer bon nombre de production des éditions soleil : l’intrigue est au départ digne d’intérêt mais au lieu d’avoir pour objet de conter une histoire en un nombre de volumes définis, rythmée et passionnante (L’épée de Cristal, La Quête de l’Oiseau du temps, Légendes des Contrées Oubliées pour ne citer que quelques titres fort réussis d’Héroïc Fantasy), les auteurs cherchent à tirer l’intrigue au maximum et, à l’in[...]
secon cycle
Après un premier tome prometteur et un second en demi-teinte, voici donc que s’amorce un nouveau cycle avec ce troisième opus. Premier point positif, cet album renoue avec l’ambiance oppressante du premier tome, savamment distillée.



La tension est presque palpable et la pauvre Judith qui vient de perdre sa sœur et de donner naissance à Julie a fort à faire pour échapper aux différentes factions qui semblent s’intéresser à elle.

Le scénario, mené tambour battant est très prenant et la fin laisse le lecteur sur sa faim, comme savent le faire avec malice les scénaristes de séries américaines, pour accrocher le spectateur. A ce titre, l’atmosphère n’est pas sans évoquer l’univers des 4400, série TV accrocheuse et intrigante à plus[...]
Dieu aussi a parfois besoin d'aide
Si Dieu n’a pas réponse à tout, force est de reconnaître qu’il est plutôt bien entouré. Tonino Benacquista et Nicolas Barral nous livre avec cet album six histoire courtes originales au schéma assez similaire.



Si Tonino Benacquista n’est pas un nouveau venu dans la BD (il a scénarisé l’Outremangeur, la Boîte Noire ou encore l’excellent Cœur Tam-Tam mis en image par Olivier Berlion), c’est surtout en tant que romancier (Saga, Malavita…) et scénariste qu’il est connu… Des Morsures de l’Aube (Antoine de Caunes) en passant par le magnifique et incontournable « Sur mes lèvres » co-scénarisé avec Jacques Audiard avec qui il a signé le scénario et les dialogues du superbe « De battre mon cœur s’est arrêté »[...]
Superbement dérangeant.
Le tueur, c’est le personnage central d’une série hallucinante scénarisée par Matz et mise en image par Jacamon. C’est un pur chef d’œuvre d’originalité, d’inventivité et de créativité. Une série qui, comme le récent Cyclope, des même auteurs, se sert d’une histoire tendue et nerveuse pour dénoncer les dérives de notre société, les magouilles financières et politiques qui se tapissent dans l’ombre des événements.



C’est à mon sens une BD culte, incontournable, un monument. Le scénario du premier cycle était parfaitement maîtrisé, de même que le trait d’une précision diabolique, la mise en couleur, les jeux d’ombre et de lumières superbement travaillés… sans oublier un découpage audacieux et inventif [...]
la fin du rêve
Si « Jusqu’au bout des rêves » rappelle le titre du troisième volet de Pirates des Caraïbes qui a déferlé sur nos écrans, son propos n’est pas sans évoquer les « Destin d’un Desperado » qui clos la trilogie amorcée avec Amos dans la série Durango.

On y retrouve le même souffle épique, des personnages riches et guidés par un idéal de » liberté et au destin tragique.



C’est avec un réel plaisir qu’on recroise les routes du capitaine de John, Ambroise, El Gallio, Paloma et Clara poursuivant leur idéal de liberté et d’aventure.

Mais leur pire ennemi est plus que jamais décidé à mettre un terme à leur aventure et réduire à néant leur utopie.



Le trait de Jacques Terpant, bien qu’un peu trop rigide, sert admirabl[...]
la quête des origines
Le premier cycle d’Aquablue, dessiné à l’origine par le talentueux et trop rare Olivier Vatine avait su captiver les lecteurs par son scénario original, ses personnages attachants, ses petites notes d’humour, sur fond d’écologie. L’univers qui s’étoffait au fil des tomes étaient dense et envoûtant et j’avoue qu’en découvrant les premiers tomes, j’ai eu l’impression de découvrir l’équivalant de Star Wars version BD.



Mais après la brouille qui opposa Olivier Vatine au scénariste Thierry Cailleteau, le duo qui avait brillamment mis en scènes les quatre premiers tomes s’est séparé et le dessin, repris par Ciro Tota, manquait alors de rondeur et la fraîcheur apporté par Vatine, son sens du mouvement et du cadrage on cruellement fait défaut à cette prometteuse série.


[...]
un parfum de vengeance
Pascal Bertho et Marc-Antoine Boidin poursuive leur mise en scène des aventures passionnantes et épiques de ce forçat né sous la plume inventive de Gaston Leroux. La fatalité a mis sur sa route le marquis de Touchais, cause de son incarcération et mari de Cécily, l’élu de son cœur.

Cheri-Bibi perd un peu de son innocence pour devenir un personnage plus complexe bien déterminé à se venger et prêt à tout pour bâtir la vie qu’il avait rêvé. S’estompant quelque peu, il passe dans l’ombre pour laisser place à deux autres personnages juste esquissés dans le premier volume : la Ficelle et le Kanak, anthropophage aux doigts agiles…



Une fois encore, le travail réalisé sur le scénario concocté par l’ingénieux auteur du mystère de la cham[...]
magnum à Saint-Trop
Comme chaque année, Tony Corso reprend du service, arrivant sur les étals avec l’été, le soleil au zenith et les bombas qui bronzent au soleil.



Tony Corso, c’est la série élaborée par Berlion qui a pour cadre le panier de crabe qu’est la jetset et dontle personnage éponyme exerce, avec un certain talent, le métier de détective privé… Berlion fait partie de ces auteurs dont chaque album est une réussite, tant sur le plan narratif que sur le plan scénaristique, qu’il travaille en tandem avec Eric Corbeyran (Sales Mioches ou le Cadet des Soupetard) ou en solo (histoire d’en ville, cœur tam-tam, lie-de-vin, ou plus récemment le très remarqué Rosangella).



On sait peu de choses finalement sur Tony Corso, le personnage central[...]