Haut de page.

Dernieres Chroniques
Bandes Dessinées


Quand on a que l’amour…
Monument Amour, planche du tome 2 © Bamboo / Floc'h / Quella-Guyot / BouetDidier Quella-Guyot et Arnaud Floc'h apportent un point final à ce récit poignant mettant en scène un poilu hanté tant par la guerre que par son passé tourmenté…



La Grande Guerre a fini sa sinistre moisson. Camille le Moall, blessé dans les tranchées, décide de retourner dans sa bonne ville de Nantes, accompagné de ses chiens estropiés, pour retrouver son atelier de sculpteur…



Il découvre horrifié que la statue inachevée qu’il avait sculptée pour le tombeau de son épouse avait été enlevée par ses beaux-parents qui la jugeaient indécente, d’autant qu’elle avait été réalisée par celui qu’ils considèrent pour responsable de la mort de leur fille… Et son beau-père, membre des Camelots du Roi, ne compte pas en rester là… S’appuyant sur ses relati[...]
Un rayon de soleil
Les Beaux Etés, planche du tome 4 © Dargaud / Lafebre / Zidrou / PeñaAvec l’été, comme chaque année depuis trois ans, Zidrou et Jordi Lafebre nous invitent à revivre l’un de ces beaux été de la famille Faldérault… un été en famille plein de douceur, d’éclats de rires et de tendresse…



Eté 1980. La famille Faldérault est au grand complet et, contre toute attente, alors que les paris allaient bon train sur le traditionnel retard du père, il a pu boucler ses planches à temps! La jubilatoire aventure des grandes vacances peut commencer! D’autant que c’est l’été de tous les changements : non seulement Jean-Manu, le petit ami de Nicole est de la partie mais en plus, fini le camping! Ils ont acheté une maison clef sur porte… Enfin le frère de Pierre l’a acheté, ils rembourseront leur part dès que leur situation financière s’y prête[...]
Il était une sombre fois…
Le Petit Poucet, planche de l'album © Mosquito / Le HirLe Hir père et fils associent une fois de plus leurs plumes et leurs crayons pour proposer une version sombre et envoûtante du Petit Poucet de Charles Perrault…



La Guerre de Cent Ans touche à sa fin. Le pays connaît une terrifiante famine, la peste fait sa sinistre moisson et les écorcheurs font régner la terreur sur les routes…



Ne pouvant plus nourrir leurs sept enfants, et ne voulant pas les voir mourir de faim, un couple de bûcherons décide de les emmener au fond d’une sombre forêt pour les y abandonner… Plus petit mais plus malins que ses frères, Poucet a compris le noir dessein de ses parents et va tout faire pour sauver ses frères d’une mort certaine…




[...]
Un final vertigineux
car l'enfer est ici, planche du tome 5 © Futuropolis / Hirn / Brunschwig / Sauvêtre Le premier cycle du Pouvoir des Innocents fait indéniablement partie des meilleurs thriller politique qu’il m’ai été donné de lire… Remarquablement bien écrit, savamment orchestré et superbement mis en scène, le twist final laissait le lecteur littéralement groggy… L’annonce d’une (enfin de deux) suites ne pouvait que nous enthousiasmer! Ce cinquième opus referme une seconde saison au moins aussi captivante que le fut la première…



New York, 1er mars 2001. La vie semble se figer alors que va commencer le procès du siècle: celui de Joshua Logan, l’homme le plus haï des Etats-Unis… Accusé d’avoir assassiné de sang-froid 508 personnes le 4 novembre 1997, il s’est livré lui-même aux autorités après des semaines de cavale afin d’être jugé…



Déjà co[...]
La symbolique de l’Amour
Freaks' Squeele - Vestigiales, planche de l'album © Ankama / MaudouxAvec Freaks' Squeele - Vestigiales, Florent Maudoux nous propose un nouveau spin-off pour son univers fantastique et foisonnant qui sert de cadre à sa formidable saga qui a fait souffler un vent de fraîcheur et d’inventivité sur le neuvième art.



Comme dans un conte de fée moderne, la Princesse Guerrière Xiong Mao partage la vie d’Ombre, l’homme-loup. Ils s’aiment mais le quotidien n’est pas toujours apaisé… Ecartelé entre sa part humaine et sa part animale, Ombre peine à satisfaire pleinement sa compagne…



Entraîné dans un monde étrange et onirique, les amants vont être séparés et affronter, au cours de combats éminemment symboliques, une part d’eux même pour s’accepter pleinement et, au final, accepter l’autre tel qu’il est, dans toute son [...]
un univers drôlement rafraîchissant
Pépin Cadavre, planche du tome 2 © Glénat / Kernel / MilhaudSi Pépin Cadavre fut l’un des noms de plume de Georges Brassens dans les journaux libertaires, celui qui donne le nom à la série est tout à la fois le nom d’une agence occulte et celui d’une étrange entité tétramorphique constituée de Sebastian Melmoth, un jeune homme spécialiste de l’étrange, et de trois chats bavards et malicieux…



Suivant les sages conseils de son docteur, Sebastian Melmoth semble résolu à se reposer quelques instants… Mais l’aventure ne va tarder à frapper à sa porte!



Un jeune garçon déboule paniqué dans l’hôtel où dort notre détective de l’occulte. Missionné par le professeur Abou, traqué par une meute de chiens des enfers, il devait remettre à sa nièce un mystérieux paquet contenant une étrange bacchante en or…

[...]
Fatalitas!
XIII Mystery, planche du tome 12 © Dargaud / Buchet / Pecqueur / MarquebreucqXIII est indéniablement un des monuments de la BD contemporaine… Pourtant, au bout de 24 tomes, il y avait encore beaucoup à dire sur les personnages en clair-obscur créés par Jean Van Hamme… Chacun des albums se centraient sur l’un de ces figures, certaines emblématiques, d’autres tout juste évoquées, même si leur fantôme plane sur certains albums… Alan Smith est de ceux-là ! Un personnage dont on ne sait que peu de chose, sinon qu’il fut le fils tant désiré d’Abe et Sally Smith et qu’il disparut au Vietnam aux premières heures de la guerre…



Il s’appelait Alan Smith. Il avait 23 ans et un bel avenir devant lui… Après de brillantes études à Princeton, il fut comme tant d’autres mobilisé pour la Campagne d’Asie… Où il fit partie des premiers morts de cette [...]
Complots contre l’Empereur!
La fille de l'Exposition Universelle, planche du tome 1 © Bamboo / Willem / Manini / WenishLe talentueux Jack Manini associe sa plume alerte au pinceaux d'Etienne Willem qui délaisse un temps ses enthousiasmants personnages antropomorphiques pour revenir à un dessin plus réaliste énergique et somptueux...



Paris 1855.Napoléon III s'apprête à inaugurer en grande pompe l'Exposition Universelle de Paris lorsque Maria Zambelli, célèbre danseuse et maîtresse de l'empereur, est retrouvée pendue sous le pont de l'Alma. Malgré les apparences, il y a tout lieu de penser qu'il s'agisse d'un assassinat... La belle avait refusé d'empoisonner l'empereur et l'a payé de sa vie... Mais les complotistes n'ont pas abandonné leur sombre projet et ont jeté leur dévolu sur le colonel Ferrand, un proche de l'empereur qui s'est couvert de gloire en Algérie.


Carnet de voyage onirique et fantastique
Le Prince de l'Ennui, planche de l'album © Le Long Bec / HeurteauPour notre plus grand plaisir, l’opiniâtre et talentueux Stéphane Heurteau achève après l’avoir retravaillé son envoûtant et poétique Itinérêve d'un gentilhomme d'infortune avec cet album captivant et magnifiquement édité qui rend hommage à la littérature victorienne.



Dans son château des Carpates, Dracula s’ennuie tant qu’on l’a surnommé le Prince de l’Ennui. Pour briser la monotonie de sa longue existence, il a convoqué Etienne Hauterue, un écrivain voyageur et rêveur.



Le conte lui propose un étrange marché : en échange de l’éternité littéraire, il devra divertir le maître des lieux avec un de ses récits de voyage… S’il échoue, l’inquiétant Dracula le condamnera à une éternité bien plus morne et ennuyeuse …



Parmi ses nombreu[...]
Echec et mat…
La brigade temporelle, planche du tome 3 © Ankama / Lapeyre / DescraquesEt voilà que se referme le premier cycle de la Brigade Temporelle dont on ne peut qu’espérer que l’aventure continue!



Trahissant les siens, Jessica a libéré le mégalomane Métronome, permettant à ce dernier de prendre le contrôle de la Brigade Temporel, esquissant les contours d’un avenir funeste…



Au péril de sa vie, Constance parvient à amorcer le protocole d’alerte d’Ycare, donnant à Louise et Mattéo, alors en mission dans le passé, la possibilité d’empêcher ce sinistre présent d’advenir… Ballotés de portails en portails, ils ont la possibilité de mettre un terme à l’existence de Jessica ou du Métronome… Mais sans directive claire, ils sont un peu dans l’incertitude…



L’avenir, le passé et le présent du monde libre et de la Br[...]
Chronique d’une trahison annoncée (*)
Résilience, planche du tome 2 © Casterman / Lebon / Joor / PoupelinLouise Joor, Augustin Lebon referment avec La vallée trahie le premier cycle de Résilience, une dystopie froidement plausible sur fond d’écologie…



2068. L’Europe est devenue un vaste désert agricole. Diosynta a le quasi monopoles des terres et défend âprement ses droits de propriété sur le vivant, empêchant grâce aux F.S.I. (Force de sécurité intérieure) quiconque de cultiver ses propres semences…



Pour lutter contre la famine due à cette hégémonie totalitaire, un groupe d’hommes et de femmes ont décidé de résister… Baptisé la Résilience, ils se sont donné pour but de diffuser des semences et de défendre une certaine idée de la liberté…



Suite à la mort de ses parents, membre de la Résilience, Adam a décidé de reprendre le flamb[...]
Sur un air de tango
Max, planche du tome 1 © Le Long Bec / Del Rincon / Salva RubioMax Costa est né sous la plume du talentueux Arturo Pérez-Reverte dans Le tango de la vieille garde. Dans ce récit flamboyant et romanesque, l’écrivain espagnol met en scène ce danseur mondain gigolo à ces heures qui, rêvant de savoir ce qui se trouve derrière l’horizon, eut une vie tumultueuse, sensuelle et aventureuse… Comme dans un tango endiablé, sa route va croiser à plusieurs reprises la riche et dangereuse Mecha Inzunza dont il deviendra l’amant… Signé Salva Rubio et Rubén Del Rincon, ce diptyque se propose de nous conter la jeunesse de ce personnage amoral mais envoûtant…



L’album s’ouvre sur le Cap Polonio où Max officie comme danseur mondain… Contemplant l’océan éclairé par la lumière diaphane de la lune, il est submergé par les douloureux souven[...]