Haut de page.

Dernieres Chroniques
Bandes Dessinées


RAS like
6 volumes pour 5 histoires qui s’imbriquent en une seule. 3 peuples du futurs, les humains (l’Alliance), un peuple matriarcal télépathe (les Amazones) et des prédateu(o)rs (les Dakoïds).



Ces 3 peuples se livrent une guerre sans merci par delà les mondes sous un pinceau averti. Malgré cela alliance, complot et bluff viennent agrémenter le tout.

Les personnages sont attachants, mais leurs nombres peuvent dérouter parfois, ainsi que la similarité des noms (par exemple dans le peuple Amazone, il y a parfois confusion entres les personnages secondaires).

Le style de dessin se veut fluide et coloré en osmose avec les idées et concepts proposés. Toutefois là encore j’émets un bémol, un dessin parfois plus « adulte » pourrait donner de la maturité à [...]
flic et pasteur
Être flic à New-York, c’est déjà difficile en soit. Mais être flic et devoir héberger sa mère cardiaque alors même qu’elle ignore votre métier et est persuadé que vous êtes pasteur, c’est une gageure! C’est défi risqué qu’accompli le lieutenant David Salomon, alias Soda pour préserver la fragile santé de sa maman.



Ce personnage aurait pu être gagesque par sa nature de l’usage de la ligne clair et pourtant… Soda est un flic désabusé, complexe et tourmenté qui s’est étoffé, bonifié même, au fil des tomes. Il est bien plus ambigu qu’il n’y paraît et possède une part sombre qui lui donne une profondeur qui se révèle une fois encore dans cet album où l’on retrouve Soda dans une situation bien difficile. La mort d&#[...]
La folie douce du capitaine
Au premier pas nous pourrions croire a une série enfant, mais ne vous méprenez pas ! L'humour décalé de Nicolas POTHIER au scénario donne une seconde lecture très adulte. Un homme cultivé gagne au carte le bateau de pirate d'un capitaine avec en cadeau 7 cartes aux trésors...



Et nous voilà partit pour une quête qui va s'avérer pleine d'humour et de rebondissement incroyable. Les personnages sont originaux : un capitaine décalé et cultivé qui s'amuse avec son équipage sanguinaire, Romuald le second qui prend en mains les cartes aux trésors...Le reste n'est que douce folie.



Nicolas Pothier et les Salsedo’s brothers nous livrent là une excellente série dotée d’un dessin frais et toujours déjanté Il ne vous reste désormais plus qu’à courir chez[...]
excellente adaptation
Je l'ai lu avec avidité...je suis grand Fan de COPS le JDR.



D'un point de vue scénaristique, c'est du bon boulot (avec un bémol, mais je reviens dessus juste après). Les persos sont bien présentés, leur psychologie/ caractère se révélant au fur et à mesure des pages. L'histoire se met en place rapidement - d'ailleurs j'en arrive à la conclusion que l'histoire en 2 volumes ce sera forcément un peu court - J'apprécie le coté travelling tour du service COPS. Pour nous Rôlistes ce sera une aide précieuse. Le respect du JDR se sent à chaque page, les codes radios, les gueules, les masques, les ethnies, la mauvaise humeur et le coté humain.

Coté histoire rien à dire puisque je ne connais pas la fin, donc en attente du second volume pour me faire une idée d'un point de vue g[...]
Tel un lapin sorti du chapeau
Les landes brumeuses écossaises du XIXeme siècle sont la terre d'accueil de ce nouvel Opus signé Guillaume Sorel. Des les premières pages tout nous plonge de nouveau (et avec un immense bonheur) dans un Univers encore une fois si particulier ou son court héros, Algernon Woodcock, médecin de son état accompagne son fidèle compagnon et confrère pour exercer la médecine dans une petit village de marins, à l'époque ou l'exploration maritime est encore faite de bois, de voiles et de superstitions.



Tout au long des pérégrinations des deux personnages centraux (qui ne sont pas sans rappeler Sherlock Holmes et le docteur Watson), la lande va tour a tour livrer ses secrets... Parfois inquiétante ou magique mais toujours peuplée de créatures féeriques et fascinantes.

C’[...]
plaidoyer
J’ai tout lu à propos de ce dernier tome de Volunteer. Que le dessin était flou (?), le scénario confus (??), que la fin était trop ouverte (???). J’en viens donc à me poser la question de l’intelligence de certains lecteurs et de la pertinence de plusieurs de mes collègues. Je reviens alors, tel un Zorro féminin, avec la pointe de ma plume pour répondre aux stupides assertions de certains chroniqueurs.



Le dessin il est flou, le dessin il est pas beau, des fois même on dirait des gribouillis.

Où que c’est qu’ils ont vu ça les gens ? le dessin magnifie les expressions, Springer va à l’essentiel, épure les visages, illumine les décors pour ne garder que l’atmosphère que doit dégager l’image. Non, ami lecteur, un cadrage c[...]
Fusion réussie entre Spirou et l'inspecteur Harry
David Elliot Hanneth Solomon n'a pas la vie facile. D'abord tout le monde l'appelle Soda, ce qui est moins long à dire (et à écrire dans les phylactères) et rappelle astucieusement qu'il est un héros de BD. Ensuite, tout New York sait que cet inspecteur de police quitte chaque matin l'appartement de sa maman déguisé en pasteur, afin d'épargner le coeur fragile de sa génitrice qui semble tout droit sortie d'une publicité pour une marque de café bien connue. Lorsque par malheur il ne parvient pas à se changer à temps dans l'ascenseur, Soda est contraint d'accomplir son devoir tout de noir vêtu, crucifix et faux col en option.



On pourrait croire à une blague (franco-)belge, compte tenu du graphisme « ligne-claire » de cette série. D'autant que Soda partage avec Spirou la même [...]
Un nouvel âge de vapeur
Nouvelle incursion du célèbre scénariste Corbeyran dans les univers Steampunk (genre au départ littéraire qui combine uchronie et science-fiction, situé dans un univers où tout a une connotation victorienne et la technologie correspond à celle de nos jours ou lui est supérieure, mais où la vapeur et la mécanique remplacent l’électricité et l’électronique), Le Régulateur est une série terriblement alléchante, parce qu’elle propose de sortir d’une certaine façon des sentiers battus proposés par le genre.



En effet, ici, on est plus proche d’une véritable ambiance cyberpunk, avec un visuel steampunk. On se trouve de plus dans une société originale dans laquelle le meurtre (la régulation…) est outil politique, démographique et économique. Les [...]
Conte triste
Pour se consoler de la disparition de Vincent, son grand frère plutôt simplet, Antoine va s'inventer un monde imaginaire dans lequel ce dernier, bien que mort, est toujours vivant. Il peut ainsi continuer à jouer avec lui, dans les allées du cimetière où son père travaille comme fossoyeur... Il faut dire qu'avec un père fossoyeur et une mère taxidermiste, la mort est un terrain de connaissance pour cet attachant petit garçon...



Mais un beau jour, Vincent disparaît et Antoine va partir à sa recherche, s'aventurant dans une version à la fois loufoque et morbide de l'au-delà... S'ensuit une galerie de personnages savoureuse, du cowboy aux traits de Lee Van Cleef, condamné, tel un chevalier arthurien, à garder un pont en passant par Satan lui même.

On est bien loin de l'[...]
faux semblants
Jonah Bellato est un prêtre rongé par le doute. Ancien missionnaire ayant perdu la foi, il va enquêter pour le compte de la « Sacra Congregatio » en vérifiant de présumés miracle en vue de la canonisation de leurs auteurs.



C'est dans un petit village du nord de l'Italie que son enquête va le mener. Ravagé par une épidémie de choléra, les habitants de la bourgade ont guéri miraculeusement après l'apparition d'un ange dont on a conservé précieusement les reliques : deux plumes blanches. Une fille aurait reçu de la créature céleste le don de guérison et le fait est que les villageois ont guérit et semblent croire fermement au miracle.



C'est une véritable enquête policière à la quelle se livre Jonah Bellato. Au coeur d'une communauté fermée, repliée sur elle même [...]
une uchronie fort séduisante
C'est après avoir lu les premiers tomes de cette série que je me suis penché sur les critiques rédigées par ses lecteurs... Grand bien m'en fit puisque ces critiques souvent expéditives ne m'auraient sans nul doute pas donné envie de me plonger dans la lecture de ce premier cycle qui je l'espère en annonce bien d'autre.



Empire est une uchronie steampunk qui décrit l'Empire que Napoléon édifia. Imaginez un instant que le général Bonaparte, auréolé de ses victoire égyptienne, n'ai pas regagné la France en catimini après le désastre de la baie d'Aboukir où la flotte française fut décimée. Imaginez qu'il ai, à l'instar d'Alexandre le Grand, tracé sa route vers l'Est et conquis l’Empire Ottoman avant de s'attaquer aux Indes alors sous domination anglaise. C'est le postulat [...]
Hercule Savinien à la Belle Epoque
Si Le Serpent sous la glace avait était d'une lecture agréable, ce diptyque qui s'intègre à la série Secrets n'est pas loin du chef d'oeuvre. Avec cette série, Frank Giroux se propose de nous entraîner à la découverte de quatre histoires de famille qui comporte de nombreuses zones d'ombres qui sont autant de secrets enfouis, parfois pour des motifs peu avouables.



Le dessin et les couleurs de Ruben Pellejero sont absolument superbes. Son encrage épais fait merveille pour dépeindre cette époque passionnante, riche, oscillant entre misère et romantisme. Les teintes utilisées donnent à ses planches une puissance évocatrice indéniable et son trait souligne avec délicatesse les émotions ressenties par ses personnages.



L'histoire concoctée par le duo Florent Germaine[...]