Haut de page.

Edito
Et voilà, 2019 s'en est allé et une nouvelle année commence, pleine de promesses et d'espoir…

Et le fait est que 2020 se place sous les meilleurs auspices avec des albums et de jeux très attendus qui remplissent toutes leurs promesses…

Côté interviews, après avoir fini l'année précédente en bonne compatgnie (Isabelle Bauthian pour Dragons & Poisons, Céline Deregnaucourt pour Eli & Gaston, Lomig pour dans la Forêt, Esther Gil et Laurent Paturaud pour leur Mata Hari, Bertrand Santini et Lionel Richerand pour leur Esprit de Lewis), nous amorçons cette nouvelle année avec un entretien passionnant avec Cédric Apikian qui signe en compagnie de l'impressionnant Christian Rossi un premier album somptueux : la Ballade du soldat Odawaa et un long entretien avec Théo Rivière, co-auteur de l'excellent Naga Raja, un jeu de plateau pour deux joueur pleins de subtilités concocté avec Bruno Cathala…

Et de nombreuses autres tout aussi passionnantes sont dores et déjà dans les tuyaux !

Toute l'équipe des Sentiers de l'Imaginaire vous souhaite une année 2020 pleine de rencontres, d'expériences et de découvertes !


Ludiquement,
Le Korrigan


  • Derniers Zines






  • Entretien avec Trickytophe

    Entretien JdR

    Trickytophe, l'un des auteurs de Nautilus répond à toute nos questions sur ce jeu de rôle prometteur où les joueurs incarneront les héritiers du Capitaine Nemo...

  • Entretien avec François Yvon

    Entretien JdR

    L'auteur de l'excellent Soirée Jeux de Rôle nous parle de lui, du jeu de rôle en général et de sa création en particulier...

  • Entretien avec une Loutre Rôliste

    Entretien JdR

    Christophe Dénouveaux, fondateur de la Loutre Rôliste, jeune et dynamique maison d'édition répond à toutes nos questions...

  • Entretien avec Yann Lefebvre

    Entretien JdR

    Yann Lefebvre, le directeur éditorial des Ecuries d'Augias, nous parle de la très attendue seconde mouture de Crimes, le jeu de rôle d’enquêtes horrifiques à la Belle-Époque.

Galerie Aléatoire

Sherlock Holmes © Giuseppe Manunta