★★★★☆ Graine de chevalier
La légende oubliée de Perceval, planche du tome 1 © Vents d'Ouest / Bertolucci / BrrémaudDans le sud de l’Angleterre, alors que l’ère des fées touchait à sa fin pour laisser place à celle des hommes, un gamin espiègle et naïf mène une vie simple et paisible, à mille lieues de la vie de château à laquelle sa haute naissance le prédestinait car, depuis sa naissance, il est tenu éloigné des horreurs de la guerre et de la folie des hommes par une mère aimante et protectrice…

Mais, armé d’un arc fabriqué avec un morceau de bois et accompagné de sa blanche hermine, il arpente la forêt gaste et verdoyante des alentours et rêve d’aventure… Son nom ? Perceval… Il ne le sait pas encore mais un fauteuil l’attend autour de la prestigieuse Table Ronde du Roi Arthur…

Son destin allait basculer le jour où, lors de ses pérégrinations, il croise un régiment venu de la grande ville et qu’un des chevaliers lui révèle les nobles origines de sa naissance. Désormais, Perceval désire marcher dans les pas de son père et revêtir les vêtements de métal des chevaliers…
Sa route va croiser celle de Wynsghyrnelguürshutisveen, Noisette pour les intimes, une fée intrépide désireuse de sauver un royaume qui se meurt en même temps que la magie qui le nourrit…

La légende oubliée de Perceval, planche du tome 1 © Vents d'Ouest / Bertolucci / BrrémaudAlors que l’armée saxonne vient de débarquer, commence alors les premières aventures du jeune Perceval, destiné à devenir le meilleur des Chevalier…


un récit merveilleux et poétique
Après leur somptueux et envoûtant Brindille qui nous contait la quête initiatique aventureuse d’une fée fragile et déterminée, le formidable tandem Brrémaud / Bertolucci se reforme pour nous entraîner dans les prémisses des aventures de Perceval le Gallois, jeune et naïf garçonnet élevé par sa mère loin des tumultes du monde…

Dès les premières pages, la magie opère… Il faut dire que les cayons et les somptueuses couleurs de Federico Bertolucci dépeignent avec art cette nature sauvage et féérique qui sert de cadre à ce récit. Le dessinateur italien n’a pas son pareil pour poser des décors champêtres et forestiers, donnant vie à une forêt féérique, habitées par une foule d’animaux sauvages, baignée d’une magie ancienne et peuplé de fées sur le déclin… Son trait aérien est d’une rare élégance et parvient à saisir les émotions qui traversent l’intrépide Noisette (préférons ce pseudonyme à son nom faërim, par trop alambiqué) ou le jeune et vaillant Perceval… Le découpage est une petite merveille d’inventivité et d’efficacité alors que les différents plans impulsent un rythme de lecture saisissant et renforcent avec finesse la dramaturgie de l’histoire… La légende oubliée de Perceval, planche du tome 1 © Vents d'Ouest / Bertolucci / BrrémaudQuant à ses couleurs, elles distillent avec art la magie qui baigne ces lieux, sculptant la lumière avec un talent confondant et posant cette ambiance féérique et poétique qui est l’un des nombreux charmes de l’album…

Les récits alternés de Frédéric Brrémaud sont, comme de coutume, savamment orchestrés. Passant avec aisance et fluidité de la fée missionnée par sa reine agonisante au jeune Perceval qui, par la force de son imagination débordante vit de folles et chevaleresques aventures au cœur de la forêt, le scénariste nous propose un conte rythmé et entraînant, riche en rencontres et en péripéties… Car mille et un dangers surgissent dans cette forêt où survit la magie, surtout lorsqu’on est une petite fée courageuse mais fragile qui peut devenir la proie de dangereux prédateurs… Mais Perceval ne sera pas épargné alors que les menaçants saxons progressent dans le pays, laissant dans leur sillage des maisons calcinées et des femmes en pleurs… D’autant qu’un ténébreux meneur de loups hantant depuis des siècles l’âme des habitants de ces contrées semble bien décidé à étendre son sulfureux pouvoir et régner sur ces terres…

La légende oubliée de Perceval, planche du tome 1 © Vents d'Ouest / Bertolucci / BrrémaudFrédéric Brrémaud et Federico Bertolucci revisitent la Geste arthurienne avec un récit féérique aux atours de contes mettant en scène la jeunesse de Perceval le Galois…

Alors que la magie se meurt, menaçant l’existence même des fées, et que l’armée saxonne a débarqué sur les côtes de Grande Bretagne, semant mort et désolation, le secret de la naissance de Perceval va lui être révélé par un chevalier de passage… Suite à cette fatale rencontre, rêvant depuis toujours de combattre aux côtés du bon Roi Arthur, Perceval allait quitter la petite maison familiale où sa mère l’élevait loin de la folie des hommes et faire la rencontre de Noisette, une fée intrépide désireuse de sauver son peuple dont l’existence est menacée par la disparition de la magie…

Le récit poétique et aventureux de Frédéric Brrémaud est somptueusement mis en image par les crayons délicats et les pinceaux féériques de Federico Bertolucci qui n’ont pas leur pareil pour donner vie à une nature sauvage et foisonnante et à des personnages expressifs et hauts en couleur…

Ce premier livre de La légende oubliée de Perceval amorce un récit envoûtant et entraînant à même d’émerveiller petits et grands…


Un jour, tu verras, ce n’est plus le renard ou le héron que je chasserai… Mais les ennemis du Roi Arthur !Perceval
Chronique by Le Korrigan