★★★★☆ Tumultueuse jeunesse
les Enquêtes de Machiavel, planche du tome 2 © Glénat / Andrade / Rivière / De Cock1499. Malgré des années de siège, les troupes florentines ne parviennent pas à faire tomber Pise qui a retrouvé son indépendance après la victoire militaire de Charles VIII en 1494. Grâce à un agent infiltré, Ridolfo apprend que Pise a envoyé des espions s’emparer du cœur de Laurent le Magnifique dont on dit qu’il permettrait de trouver le trésor que le Médicis aurait constitué suite à la conjuration des Pazzi qui a vu son frère Julien tomber sous les coups des conjurateurs…

Désireux d’empêcher Pise de mettre la main sur ce trésor qui lui permettrait d’acheter le soutient du roi de France et soucieux de renflouer les caisses de la jeune République, le Gonfalonier de Florence charge Pier Soderini de retrouver le mythique « Cœur du Magnifique » et c’est tout naturellement que ce dernier demande à son secrétaire et assistant, Niccolò Machiavel, de se charger de l’enquête…

les Enquêtes de Machiavel, planche du tome 2 © Glénat / Andrade / Rivière / De CockCette affaire ne sera pas de tout repos car les agents de Pise s’avèrent particulièrement rusés et retords…


la jeunesse tumultueuse de l’auteur du Prince
Après un premier tome particulièrement convaincant, Jean-Marc Rivière remet en scène le jeune Nicolas Machiavel qui entrera dans l’histoire comme étant l’auteur du Prince, remarquable ouvrage politique dans lequel l’auteur donnait des conseils pour conquérir et surtout conserver le pouvoir… à moins qu’il ne cherchait à éclairer les citoyens sur les sombres agissements de leurs dirigeants…

A l’instar de La Voie du Mal, ce polar historique s’avère solidement charpenté. S’appuyant sur une documentation solide et étoffée, le scénariste retranscrit de façon convaincante la complexité de la société florentine qui, après des années de domination des Médicis a connu un épisode théocratique menée par le prédicateur et réformateur Jérôme Savonarole qui fit chasser de Florence Pierre II de Médicis, fils de Laurent le Magnifique. Entre les fervents défenseur de la République et les Médicis qui tentent de reprendre le pouvoir, l’avenir de Florence est bien incertain et un rien pourrait la faire basculer dans la guerre civile, comme on le voit lorsque la mort possible de Pierfrancesco de Médicis pourrait remettre le feu au poudre, entre les partisans des Médicis qui ne manqueront pas de crier à l’assassinat tandis que leurs ennemis en profiteraient pour éradiquer la menace que cette puissance famille fait peser sur la République…

les Enquêtes de Machiavel, planche du tome 2 © Glénat / Andrade / Rivière / De CockMais, si le contexte politique est joliment retranscrit, c’est bien la personnalité complexe et alambiquée de Machiavel qui rend le récit aussi captivant. Il n’occupe certes pas encore la place qui sera la sienne dans l’histoire de l’Italie mais son machiavélisme pointe déjà chez ce jeune homme ambitieux, subtil et diplomate qui n’hésite pas à cacher certaines vérités à ses amis pour ne pas hypothéquer l’avenir… Mais les seconds rôles ne sont pas en reste et confèrent à l’ensemble une savoureuse cohérence : de l’élève de Leonardo di Vinci à Sandro Botticelli qui aura un rôle déterminant dans la résolution de l’enquête en passant par la ténébreuse némésis de l’histoire, tous apportent leur pierre à cet audacieux et apocryphe édifice narratif…

Gabriel Andrade nous livre avec ce nouvel opus un album remarquable. Fourmillant de détails, ses planches immergent le lecteur au cœur de la Florence de la Renaissance, de ces magnifiques églises et palais en passant par des lieux plus interlopes où Botticelli aimait à s’enivrer pour oublier la mort du Magnifique… Son trait réaliste anime une galerie de personnage riche et foisonnante alors que son découpage s’avère être aussi efficace que fluide… Pour ce qui est de la colorisation, sans doute suffit-il de dire qu’elle est assurée par la talentueuse Elvire De Cock pour comprendre qu’elle est tout à la fois lumineuse, subtile et nuancée.

les Enquêtes de Machiavel, planche du tome 2 © Glénat / Andrade / Rivière / De CockAprès un premier tome particulièrement convaincant, Jean-Marc Rivière et Gabriel Andrade nous proposent une seconde affaire tortueuse à souhait et dans laquelle Nicolas Machiavel va se faire enquêteur. Sa mission : retrouver le mythique Cœur du Magnifique avant les agents de Pises, ville avec laquelle Florence est en guerre depuis plusieurs années…

Jean-Marc Rivière signe avec ce Trésor des Médicis un polar historique d’autant plus captivant et entraînant qu’il est superbement mis en scène par le trait réaliste du ta-lentueux Gabriel Andrade dont les planches sont sublimées par les couleurs lumineuses de l’impressionnante Elvire De Cock…

Entre fiction et histoire, les auteurs revisitent la Renaissance italienne comme Dumas l’avait fait avec ces récits épiques et historiques…


- Tu cherches quoi ?
- Le cœur du Magnifique.
- Rien que ça… A part le Graal, il n’y a pas beaucoup de reliques qui ont autant été recherchées. dialogue entre Francesco et Niccolò Machiavel

Chronique by Le Korrigan