Haut de page.

Assurer ses poils de torse
so british

LONDRES (AFP) - Un assureur britannique, Jonathan Thomas, a été conctacté pour créer une police d'assurance inhabituelle, destinée à indemniser une star si elle devait perdre la toison de son torse.
En bons professionnels, l'équipe d'experts de la compagnie londonienne Creechurch Underwriting ont concocté un document de quatre pages détaillant toutes les éventualités relatives à une telle catastrophe capillaire. Mais le nom de la star velue reste anonyme. Un dédommagement sera versé "si, selon l'avis de deux experts indépendants médicaux, la personne assurée perdait plus de 85% des poils couvrant le devant de son buste", précise le document. "Le plus important avec ce genre de polices, ce n'est pas de déterminer l'étendue de la couverture, mais de pouvoir justifier si quelqu'un souffre financièrement de la perte des poils de son torse", a expliqué mercredi Jonathan Thomas. La police d'assurance est valable uniquement pour "des blessures corporelles accidentelles". Si la star se retrouve avec un torse sans poil en temps de guerre ou de révolution, après une contamination radioactive ou une attaque terroriste: pas de dédommagement. Pour espérer des indemnités, l'assuré a aussi interdiction de faire du feu.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Assurer ses poils de torse [Presse]