Haut de page.

Une église du IIIe siècle en prison
originale découverte

JERUSALEM (Reuters) - Les restes d'une église du IIIe ou du IVe siècle ont été découverts à l'intérieur d'une prison israélienne à sécurité renforcée, annonce la Direction israélienne des antiquités.

Les fouilles à l'intérieur de la prison Megiddo, dans le nord d'Israël, ont fait apparaître notamment une mosaïque avec des inscriptions en grec, une fresque représentant des poissons et un autel.

Sharon Shouab, directeur de la prison de Megiddo, a expliqué à la deuxième chaîne de télévision israélienne que les fouilles avaient été entreprises dans la perspective de la construction d'une nouvelle aile.

Megiddo, qui signifie Apocalypse en hébreu, est situé au pied de la colline de l'Apocalypse où, selon la tradition chrétienne, se déroulera la bataille finale précédant la fin du monde.

La prison abrite notamment des Palestiniens membres du Djihad islamique et du Hamas et une soixantaine de détenus ont participé aux fouilles, selon la télévision.
Le Korrigan



    Pour aller plus loin...
    Articles
    Une église du IIIe siècle en prison [Presse]