Haut de page.

L'histoire de Brian Epstein
Le Cinquième Beatles



Fiche descriptive

Biographie

Le Cinquième Beatles

Vivek J. Tiwary

Andrew C. Robinson, Kyle Kohn Baker

Dargaud

15 novembre 2013


19€99
Chronique
L'histoire de Brian Epstein
un visionnaire tourmenté

Robinson racontent l'histoire incroyable de celui sans qui les Fab Four, le plus grand groupe de pop-rock de tous les temps, n'auraient jamais vu le jour...

Le Cinquième Beatles, pour la première fois en bande dessinée, met en scène l'histoire de Brian Epstein, ce brillant visionnaire qui découvrit les Beatles dans une cave de Liverpool et les mena au sommet. Scénarisé par Vivek J. Tiwary – producteur de vidéoclips, notamment pour Bruce Springsteen et Oasis, mais aussi de spectacles à Broadway –, cet album est magnifiquement illustré par Andrew Robinson, avec la participation de Kyle Baker. Sir Paul McCartney a loué l'exactitude historique de l'ouvrage. Sa traduction en français est l'oeuvre d'Hugo Cassavetti, l'un des meilleurs spécialistes français de la pop.
un excellent album!


un visionnaire tourmenté
John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr ont sans nul doute révolutionné la pop durant les dix années qu’a duré leur carrière. L’histoire des quatre de Liverpool est connue de tous, de même que leur formidable discographie qui exerce encore de nos jours une influençe indéniable sur de nombreux artistes. Beaucoup se réclame du titre de cinquième Beatles, de George Martin à Jimmy Nicol en passant par Klaus Voormann ou Billy Preston. Mais pour McCartney, le seul à pouvoir revendiquer cette appellation est Brian Epstein, qui avant tous les autres a repéré le formidable potentiel de ces quatre jeunes dans le Cavern Jazz Club, devenu depuis mythique.

Le Cinquième Beatles, planche de l’albumDésireux de faire sortir de l’ombre celui sans qui les Beatles n’auraient peut-être pas eu la formidable carrière qui fut la leur, faisant plus que faire vaciller le King sur un piédestal, c’est son histoire que Vivek J. Tiwary se propose de nous raconter.
Brian Samuel Epstein commença sa carrière comme responsable de la section musique d'un magasin crée par son père dont il fit l’un des plus important du nord de l’Angleterre. Visionnaire, il repéra les Beatles et forgea propulsa littéralement leur carrière. Il est par exemple à l’origine du relookage des Beatles, gommant leur style sauvage pour un complet-velours qui les démarquaient des autres groupes de pop, faisant d’eux d’interlopes gentlemen du rock. Mais, surtout, Epstein démarcha avec une formidable énergie les maisons de disque pour les faire signer chez EMI, une des plus importants majors du disque de l’époque. Il encouragea les quatre de Liverpool à conserver leur humour décalé et ces liens fraternels qui sembla longtemps les unir.
Le Cinquième Beatles, planche de l’albumDandy, Juif, homosexuel dans un pays où c’était un crime, dépressif, instable, rongé par un profond complexe d’infériorité, il semble avoir tenté toute sa vie de trouver sa place, d’être reconnu pour ce qu’il était. Il s’est réfugié dans les drogues et les médicaments pour tenir le coup, tant physiquement que moralement. Amphétamines au début de la Beatles mania, puis marijuana pour finir par le LSD. Sa mort tragique, d’overdose médicamenteuse, marque le début de la fin des Beatles dont les tiraillements internes conduiraient à la séparation fracassante que l’on connaît.

Le style affirmé et plein d’élégance d’Andrew C. Robinson et de Kyle Kohn Baker est un régal pour les yeux. Plein d’inventivité graphique, il pose à la fois une époque et un personnage, fragile et pourtant visionnaire et incroyablement dynamique. Les digressions stupéfiantes (à proprement parler) évoquent avec une efficacité et une légèreté planante des épisodes marquant de la carrière des Beatles, dont les évènements entourant le concert de Manille en juillet 66 que les féru de l’histoire des Beatles connaissent bien, raconté dans une version hallucinante et hallucinée...

Le Cinquième Beatles, planche de l’albumL’histoire qui nous est conté est tout à la fois passionnante et bouleversante. Elle réveille ce destin foudroyant et foudroyé de celui qui, dans l’ombre, révolutionna l’histoire de la pop. D’un certain côté, et bien qu’il ne se centre pas sur le groupe lui-même, l’album éclaire sous un nouveau jour l’incroyable carrière des p’tits gars de Liverpool dont les près de deux cent titres n’ont pas fini de résonner dans les chaumières.
Brian Epstein s’est éteint le 27 août 1967, quelques mois après la sortie du mythique Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, l'un des albums majeurs du XXième siècle, laissant le groupe au fait de sa gloire… Deux ans plus tard, les Beatles n’étaient plus… Le Cinquième –l’Histoire de Brian Epstein- est un album poignant sur un homme inconnu de grand public. Sir (eh oui !) Paul McCartney a jugé très juste cette biographie dessinée qui ravira n’en doutons pas tout amateur des Beatles. Le Père-Noël serait bien inspiré de le déposer au pied du sapin de ces derniers! Il a peu de chance de commettre d’impairs…

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.