Haut de page.

Le terroriste
Mort au Tsar



Fiche descriptive

Histoire

Mort au Tsar

Tome 2

Fabien Nury

Thierry Robin

Claire Champion

Dargaud

11 Septembre 2015


13€99

9782205073959

Chroniques
Moscou année zéro ou Mort au Tsar réinventé
The Final Cut
Le gouverneur
Chronique d’une mort annoncée
Le terroriste
Romantisme et folie russe

Georgi est un terroriste. Il veut tuer le gouverneur Sergueï Alexandrovitch. Quitte à y laisser sa peau. Un thriller politique sur un terroriste prêt à tout !
un excellent album!


Romantisme et folie russe
Mort au Tsar, planche du tome 2 © Dargaud / Robin / NuryAprès leur excellent diptyque consacré à la mort de Staline, Fabien Nury et Thierry Robin nous entraînent une nouvelle fois en Russie, à l’aube du XXème siècle, alors que la terre des tsars est secouée par les premiers soubresauts révolutionnaires.

Le peuple affamé ne lui pardonnera jamais le massacre du 17 septembre 1904. Sergueï Alexandrovitch, oncle du Tsar et Gouverneur de Moscou, doit mourir… Après un premier échec, Georgi compte bien mener à bien sa mission… Entouré de d’Erna, une comédienne idéaliste pour qui la fabrication de bombe n’a pas de secret, Heinrich, étudiant amoureux transi d’Erna, et Vania, un cocher mystique, il va tisser patiemment sa toile pour assassiner le Grand-Duc. Mais il va devoir échapper aux agents de l’Okhrana, la police secrète tsariste, et à leurs mouchards et composer le caractère, les croyances et les états d’âme de ses complices…

Bien que la conclusion du diptyque soit connue, Fabien Nury fait une fois montre de son talent de conteur et nous entraîne dans un récit haletant et rythmé

Mort au Tsar, planche du tome 2 © Dargaud / Robin / NuryLe premier tome nous donnait à voir l’histoire derniers jours de Sergueï Alexandrovitch à travers ses yeux. Seul et isolé, acculé tel une bête blessée, il attendait l’estocade… Ce second opus se propose de nous raconter l’histoire vu l’homme qui orchestra sa mort.

Audacieuse et parfaitement maîtrisée, la structure de ce récit à deux voix force l’admiration. Elle rend la lecture du second album très ludique, avec des planches et des séquences qui se répondent de façon savoureuse à celle du premier. Les derniers jours du Grand-Duc, assassiné alors qu’il était privé de ses pouvoirs, trouvent d’étranges échos dans ceux de Georgi qui œuvra à sa mort…

A l’instar de la Mort de Staline, la galerie de personnages qui traverse ce récit est une fois de plus haute en couleur, à commencer par Georgi, anarchiste froid, cynique et calculateur dénué de toute émotion, entièrement tourné vers l’accomplissement de sa mission.

Certaines scènes, proprement hallucinantes, n’en sont pourtant pas moins authentiques. Telle cette scène quasi surréaliste où la Grande Duchesse ramasse les restes éparpillés de son époux…
L’utilisation de la voix off confère tire le récit vers le roman noir… On retrouve dans ce diptyque l’humour cinglant et ce vent de folie russe qui balayait déjà celui consacré à Staline.

Mort au Tsar, planche du tome 2 © Dargaud / Robin / NuryThierry Robin signe une partition graphique de toute beauté. Son trait anguleux et son découpage audacieux impulsent un rythme savoureux à la fiction historique concocté par Fabien Nury. Ses cadrages éclatés confèrent une dimension quasi théâtrale à l’ensemble, mettant superbement en relief les événements. L’auteur participe avec talent à ce jeu de miroir entre les deux albums, avec des cases qui se répondent et qui prennent toute leur signification…

Si chacun des albums de cette formidable fiction-historique peut être lu indépendamment, le récit se fait plus passionnant encore lors d’une lecture parallèle. Les deux vois du récit se mêlent et s’entremêlent, se complétant et s’enrichissant de façon savoureuse, rendant la lecture du diptyque aussi ludique que passionnante. Fabien Nury et Thierry Robin signent avec la Mort du Tsar une œuvre passionnante qui donne vie à une époque peu traitée, baignant dans le romantisme pré-révolutionnaire et la folie russe.
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.