Haut de page.

Le Joyau Noir
Hawkmoon



Fiche descriptive

Heroic-Fantasy

Hawkmoon

Tome 1

Jérôme Le Gris (d'après les romans de Michael Moorcock)

Benoît Dellac, Didier Poli

Bruno Tatti, assisté par Angélina Rodrigues

Glénat

07 Septembre 2022


14€95

9782344027899

Chronique

Les Granbretons... ce nom résonne depuis des décennies dans tous les territoires d'une Europe dévastée. Après la chute des derniers grands Etats, le Roi-Empereur dégénéré et ses armées exercent une domination sans partage sur le Vieux Continent.

Si le Ténébreux Empire continue d'étendre son pouvoir dans ce monde post-apocalyptique, bientôt nul ne pourra guider les nations de l'Europe vers la liberté. Même la puissante cité de Koln, dernier bastion de la résistance, vient de céder sous les coups de l'ennemi.

Son seigneur, le duc Dorian Hawkmoon, victime d'une infâme manipulation technologique dans les noires prisons de Londra pourra-t-il continuer le combat dans l'ombre? L'unique espoir réside désormais dans leroyaume isolé de Kamarg, dirigé par le légendaire comte Airain...
un excellent album!


L’autre Champion Eternel
Hawkmoon, planche de l'album © Glénat / Dellac / Poli / Le Gris / MoorcockLe Tragique Millénaire a sonné le glas du monde tel que nous le connaissons. L’Europe n’est plus qu’un continent morcelé en duchés rivaux.

Après s’être un temps replié sur lui-même, l’empire de Granbretanne, dirigée par un Roi-Empereur sadique et dégénéré, étend sa ténébreuse domination sur le monde et les duchés ne font pas le poids, malgré des résistances parfois héroïques… La puissante cité de Köln, principal bastion de la résistance aux Granbretons et à leurs terrifiantes technologies de mort, vient de tomber grâce aux vilénies du Baron Meliadus. Dorian Hawkmoon, le Duc de Köln, est capturé et traîné dans les geôles infâmes de la Cité de Londra. Là, le Baron Kalan de Vitall, premier savant du Roi-Empereur, lui implante dans le crâne un joyau noir qui permettra à l’empire et ses séides de connaître les faits et gestes du Duc et de le contrôler…

Hawkmoon, planche de l'album © Glénat / Dellac / Poli / Le Gris / MoorcockAlors que Dorian Hawkmoon n’est désormais plus n’être qu’une marionnette aux mains des Granbretons, l’espoir du monde libre semble désormais reposer sur les épaules du légendaire comte Airain, souverain du Royaume de Kamarg, qui, en fin politique, se garde bien de se mettre l’empire à dos… Mais, animé d’une haine farouche, le Duc de Köln est loin d’avoir dit son dernier mot…


L’une des grande œuvre de Michael Moorcock
Si Elric de Melniboné reste la plus célèbres incarnations du Champion Eternel, héros protéiforme destiné à œuvrer pour préserver l’équilibre du Multivers, Dorian Hawkmoon le suis de peu… C’est tout naturellement qu’il voit ses aventures héroïques se déroulant dans une Europe en lambeaux revenue à l’époque féodale, soit aujourd’hui l’objet d’une adaptation, comme ce fut le cas pour le célèbre albinos…

C’est donc Jérôme Le Gris, Benoît Dellac, Didier Poli et Bruno Tatti qui sont chargés de mener cette adaptation et ce premier tome de la série augure du meilleur… Il fallait une certaine audace et un talent graphique indéniable pour donner corps à cette Europe post Tragique Millénaire retombée au moyen-âge malgré les inquiétantes technologies développées par les savants de Granbretanne pour le compte de leur Roi-Empereur. Et c’est peu dire que l’album est graphiquement somptueux et fascinant… La Londra imaginé par les auteurs s’avère ténébreuse et sublime, avec ses tours ciselés et acérées dont l’apparence s’avère, à elle seule, particulièrement oppressante… Et le travail sur les architectures ne se limite pas à la capitale de l’empire et s’étend et aux divers royaumes et duchés, de Parye qui n’est que survolé en passant par la lumineuse Cité d’Aigues-Mortes, cœur de la Kamarg du conte Airain dont les lignes semblent plus s’inspirer des civilisations méditerranéennes.

Hawkmoon, planche de l'album © Glénat / Dellac / Poli / Le Gris / MoorcockVertigineux et virtuoses, les cadrages de Benoît Dellac rendent l’immersion dans cette Europe uchronique absolument unique et le soin apporté aux armes, costumes et véhicules rendent l’expérience plus immersive encore, apportant une touche moderne à cet univers baroque et violent. Le plus impressionnant c’est que le dessinateur parvient à imposer sa vision, et ce même aux lecteurs ayant arpenté l’univers du jeu de rôle imaginé par Kerie Campbell-Robson à partir des écrits de Moorcock… C’est dire si c’est réussi ! Et les personnages de cette saga épique ne sont pas en reste, de l’inquiétant et révulsant empereur grandbreton en passant par les Baron Kalan de Vitall et Meliadus, l’imposant conte d’Airain, la troublante Ysselda, sans oublier le Duc Dorian Hawkmoon lui-même dont les actes sont mis en valeur par un découpage tout à la fois fluide et résolument moderne…

Scénariste d’Horacio d'Alba et de Lord Gravestone, Jérôme Le Gris signe quant à lui une remarquable adaptation de l’œuvre de Michael Moorcock, restant fidèle à l’esprit de la saga tout en osant modifier trames et personnages pour moderniser l’histoire et rendre ce récit, écrit il y a plus d’un demi-siècle déjà, accessible aux lecteurs d’aujourd’hui… Un positionnement sans nul doute audacieux mais qui s’avère indéniablement payant !

Hawkmoon, planche de l'album © Glénat / Dellac / Poli / Le Gris / MoorcockAprès Elric, c’est donc à Hawkmoon, autre avatar du Champion Eternel, de faire l’objet d’une adaptation en bande-dessinée…

Scénariste d’Horacio d'Alba et de Lord Gravestone, tous deux dessinés par l’impressionnant Nicolas Siner, Jérôme Le Gris s’empare de la matière du roman et revisite avec une bonne dose d’audace et une indéniable inventivité l’histoire tissée par le grand Michael Moorcock, lui apportant cette touche de modernité nécessaire pour rendre le récit aussi fascinant pour nos contemporains qu’il le fut lors de sa sortie au crépuscule des années 60…

Mais si cet album inaugural, premier diptyque couvrant le premier tome de la saga, le Joyau Noir, s’avère aussi impressionnant, c’est indéniablement dû aux formidables talents conjugués de Benoît Dellac et Didier Poli qui parviennent le tour de force d’imposer leur vision de l’Europe d’après le Tragique Millénaire, et ce même aux lecteurs l’ayant arpenté au cours de longues heures de jeu à travers le JdR Hawkmoon né sous la plume de Kerie Campbell-Robson… Indéniablement, leur Londra et ses architectures inquiétantes et tourmentées fera date…

Ce premier opus amorce une adaptation plus que prometteuse d’une saga violente et épique dont il nous tarde de lire la suite…


Vos armées ont détruit ma ville ! Tué les miens et rasé mon duché ! Meliadus a massacré mon père ! Je brûlerai cet empire ! Je ferai de cette terre un immense champ de cendres ! Une terre de larmes peuplées de veuves et d’orphelins ! Comme il fut fait à Köln !le Duc Dorian hawkmoon
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.