Haut de page.

Harry Potter : Stupéfix !
Harry Potter : Stupéfix !



Fiche descriptive

Jeux familial

Repos Prod

Ludovic Maublanc

Asmodée

4 à 8 joueurs

8 ans et +

30 mn

Septembre 2022


40€50
Chronique
Harry Potter : Stupéfix !
Stupéfix… c’est stupéfiant

Dans Harry Potter : Stupéfix !, devenez un élève de Poudlard.

A vous de jouer et de gagner un maximum de points pour que votre Maison triomphe en fin d’année.

Dans ce jeu, les courageux de Gryffondor, les malins de Serdaigle, les loyaux de Poufsouffle et les rusés de Serpentard empoignent leurs baguettes et s’affrontent à coups de sorts. 3-2-1…

Soyez prêts à combattre les sorciers. Les novices s’éclatent tout autant, à observer leurs adversaires et cacher leurs intentions. Pas besoin d’être un expert pour y jouer. Stupéfix, c’est avant tout une expérience. Vivez un pur défi magique !

Sorcières, sorciers à vos baguettes !
un excellent jeu!


Stupéfix… c’est stupéfiant
Dans Stupéfix, les joueurs incarnent un sorcier d’une des quatre maisons de l’école de magie de Poudlard pour y défendre sa réputation à grand renforts de sortilèges…

Règles et matériel

Harry Potter : Stupéfix !, apperçu du matériel © Repos ProdLe contenu de cette boîte grand format est de ceux qui mettront des étoiles dans les yeux aux amateurs de l’univers magique de J.K Rowling : pas moins de 8 baguettes (toutes différentes !), des cartes somptueuses au dos rehaussées de dorures du plus bel effet fort joliment maquettées, des jetons et autres tuiles fort réussis, le tout porté par des illustrations tirées des films de la saga… Ne manque qu’un CD de la B.O. du film signée par l’immense John William, un chapeau et une robe de sorcier pour s’immerger dans l’ambiance de cette formidable saga littéraire…

« Stupéflix, Stupéflix c'est l'truc stupéfiant » (variations Stupeflixantes smiley)
Totalement inutile et par la même indispensable, un plateau en carton rigide permettant de transformer la boîte de jeu en urne pour comptabiliser secrètement les points de différentes maisons… C’est peu dire que le jeu bénéficie d’une édition soignée à même de satisfaire les fans les plus exigeants…

Le livret de règles (4 pages) s’avère tout aussi bien écrit que mis en forme avec le plus grand soin. Les règles y sont exposées avec limpidité et fluidité et on peut dès la première lecture se lancer dans la première confrontation entre les maisons…

Contenu de la boîte : 8 Baguettes différentes, cartes Sorts (2 types différent : Stupéfix et Sort Raté), cartes Récompense (5 types), 1 Carte Devenir le Choucou et la Tuile Choucoy, Carte Maître des Potions, Carte Retardataire, Tuiles Drapeau (pour chaque maison) et leurs supports en plastique, jetons Retard, Carte de Répartition et une Urne des 4 Maisons


Déroulement d’une partie

Mis en place
Chaque joueur prend 1 baguette et 8 cartes Sort (5 Sort Raté et 3 Stupéfix). La carte Répartition correspondant au nombre de joueur permet de les répartir dans les différentes maisons.
Le joueur ayant les meilleures notes à l’école devient le fayot, pardon, le Chouchou… La partie peut commencer !
Harry Potter : Stupéfix !, bandeau ds maisons © Repos Prod
Déroulement
La partie se déroule en 8 manches de 7 phases. Whaou ! Tant que ça ? Oui, mais rassurez-vous, c’est simple !

1Révélez les Récompense: La carte Devenir Chouchou et 8 autres Cartes Récompense sont placées au centre de la table.

2Préparez votre Sort: Chaque joueur choisit secrètement un Sort et le place face cachée devant lui.

Harry Potter : Stupéfix !, le blason de Gryffondor © Repos Prod3Ciblez un Adversaire: le Chouchou (encore lui !) annonce « Sorcières, Sorciers… à vos baguette…1…2...3… ». Au signal, chaque joueur pointe un sorcier. Si vous êtes en retard, tant pis, vous ne ciblez personne. Ah, il est interdit de crever les yeux de ses adversaires avec votre baguette…

4Lancer votre Sort: le Chouchou (toujours lui !) compte à nouveau jusqu’à trois et, en même temps… Au signal, soit vous lancez le sort préparé lors de la phase 2 (si Stupéfix, vous hurlez « Stupéfix ! », si Sort Raté, vous baissez tristement votre baguette), soit vous préférez lancer un Protego en vous cachant derrière votre baguette et en hurlant avec conviction (je vous le donne en mille) « Protego ! ». Ca marche aussi sans hurler, mais c’est moins fun…

5Appliquer les Effets des Sorts: un Protego vous protège de toutes les attaques subies durant le tour mais vous devrez coucher votre drapeau et défaussez votre carte Sort devant vous face cachée. Si vous êtes Stupéfixé, vous couchez votre drapeau et récupérez autant de jetons retard que de sorts encaissés et vous défaussez votre carte Sort devant vous face visible.

6Partagez les Récompense: Tour à tour, tous les joueurs ayant leur drapeau fièrement dressé, à commencer par le Chouchou (soupir), prend la récompense de son choix jusqu’à épuisement du stock.

7Fin de Manche:Chaque joueur conserve cartes Potion Réussie et Faveurs devant lui, défausse Cours Particulier et Retourneur de Temps, annonce à voix haute le nombre de points engrangés dans la manche avant de les glisser dans l’urne de sa maison…

Les drapeaux sont redressés et une nouvelle manche peut commencer…

Fin de Partie
La partie s’achève à l’issu des 8 manches…
Le joueur possédant seul le plus de grand nombre de Potion Réussie prend la carte Maître des Potions (+100 points !).
Le ou les joueurs totalisant le plus de jetons de Retard prend une carte Retardataire (-100 points !)
Le tableau des Faveurs attribut des points à chacun selon son nombre de Faveur récupérées (de 0 à 1000 points !)
On ajoute à ces points ceux des cartes se trouvant dans l’urne, la maison totalisant le plus de points remporte joyeusement la partie… En cas d’égalité, les maisons concernées se partagent la victoire.

l’Avis de la Rédaction

Voilà un jeu qui évoquera quelque chose aux moins jeunes d’entre nous… Mais si, souvenez-vous ! 2004, Ludovic Maublanc, Killdog, paru en tant qu’encart dans les pages de Jeux sur un Plateau ! Mais c’est surtout le jeu édité par Repos Prod qui devrait vous dire quelque chose : Ca$h'n Guns… Les joueurs y incarnaient des mafieux façon Reservoir Dog en train de s’écharper pour une sombre historie histoire de butin…
Harry Potter : Stupéfix !, apperçu du matériel © Repos Prod
Eh bien Stupéfix, revisite ce fabuleux jeu de bluff à la sauce Harry Potter… Et cette nouvelle version s’avère pour le moins réussie… La thématique tout d’abord est de celle à même de séduire un large public, et ce d’autant que le matériel s’avère particulièrement… stupéfiant ? D’autant que les règles minimalistes s’avèrent pour le moins accessibles à un sorcier d’à peine huit ans (qui a quelque peu anticipé sa rentrée à Poudlard, encore un pistonné !)… Mais n’allez pas croire que des règles simples cachent un jeu sans enjeu ! Bien au contraire !

Harry Potter : Stupéfix !, le blason de Serpentard © Repos ProdStupéfix, c’est le cocktail parfait alliant bluff et opportunisme… Les jeux basés sur le bluff sont légions… Mais parviennent assez rarement à distiller une telle ambiance de folie ! Et, aidé par un matos de toute beauté, on s’y croirait ! La tension est palpable et un cinéaste amateur pourrait en tirer quelques séquences de duels (eh bien oui, sachez que « duel » s’applique fort bien à un affrontement à plein de monde, puisqu’il vient du latin duellum qui signifie guerre ou bataille… fin de la minute latiniste) d’anthologie tant les regards sont soupçonneux, inquiets et tendus alors que le (sale) Chouchou égraine les nombres avant qu’on ne dégaine simultanément sa baguette, regrettant déjà amèrement d’avoir choisi tel Sort plutôt que l’autre et hésitant encore, parfois jusqu’à la dernière seconde, sur le Sorcier ou la Sorcière à cibler… Car tout est affaire de choix… Et si on tente de façon trop appuyée à liguer ses adversaires contre un autre, il n’est pas rare de les voir s’unir contre vous ! Dur la vie de sorcier !

Et, si on est visé par une ou plusieurs attaques, le troisième choix est tout aussi cruel… Bien sûr on peut estimer les chances d’être réellement stupéfixé au vu des Sort déjà lancé par ceux qui nous visent… Mais bluffent-ils ou pas ? Prends-je le risque de ne pas me protéger pour espérer participer au partage des récompenses ou est-ce que je joue la sécurité en me protégeant mais abandonnant toute prétention pour cette manche… Argh…. Et il faut se décider en 3 petites secondes ! la tension est délicieusement insoutenable !

Harry Potter : Stupéfix !, cartes © Repos ProdLudovic Maublanc avait eu une idée de génie en créant Ca$h'n Guns, jeu déjanté fortement addictif. Adapter son concept aussi brillant que simplissime à l’univers d’Harry Potter est seconde idée de génie !

La thématique, plus grand public que la thématique mafieuse de son grand frère, fonctionne à merveille, même avec les plus jeunes joueurs… D’autant que le matériel classieux et soigné concocté par l’éditeur contribue indéniablement au plaisir que l’on prend à jouer à ce jeu fun et proprement… stupéfiant…

Alliant bluff et opportunisme, ce jeu est jeu apéro incontournable, tout aussi excellent comme « ice breaker » qu’en fin de soirée, lorsque la fatigue gagne les joueurs…



On aime...

un matériel superbe et immersif
un jeu formidablement fun et addictif
des parties hilarantes
une licence brillement exploitée

On n'aime pas...

la boîte ne fournit pas le chapeau et la robe de sorcier smiley
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.