Haut de page.

Ville Lumière
La cité de l'Arche



Fiche descriptive

Science-Fiction

La cité de l'Arche

Tome 1

Olivier Boiscommun

Olivier Boiscommun

Olivier Boiscommun

Drugstore

avril 2010

Chroniques

Les murs ont été construits depuis tellement longtemps... Il y a bien des générations que la notion d’extérieur a été perdue pour les habitants de la Ville Lumière. La vie y est devenue sombre et oppressante. Mais un espoir subsiste…

Il y a bien longtemps, une rumeur est née. Depuis, elle grandit chaque jour un peu plus. Elle dit qu’un homme, le passeur, trouvera la voie qui mène à la porte de lumière, et qu’il guidera les habitants de la ville jusqu’à cette Cité où les hommes et les femmes vivront ensemble en harmonie. Aujourd’hui cette rumeur n’en est plus une, elle est devenue une légende. Celle de la Cité de l’Arche...
un excellent album!


post-apocalyptique onirique
Ce premier tome met en place les éléments de l’histoire tout en décrivant un monde totalitaire et liberticide.

Le décor évoque un univers post apocalyptique. Mais, l’homme semble bien avoir accélérer sa perte, ce n’est pas tant ses inventions qui ont causé la fin des civilisations, mais la nature qui s’est soulevé contre cette créature si peu respectueuse de son environnement, obligeant les habitants de la Ville Lumière à ériger un immense mur pour s’en protéger…
Dans cette cité état, un régime totalitaire règne d’une poigne de fer mais les insurgés luttent pas à pas pour conserver un semblant de liberté et donner corps à une prophétie qui cristallise tous les d’espoir, celle d’un élu qui conduira hommes et femmes à la lumière.

De cette trame assez classique d’un avenir sombre et désespéré, Olivier Boiscommun tisse un conte envoûtant que son style inimitable et ses couleurs lumineuses tirent du côté de la féerie, contrebalançant la noirceur de l’univers en le teintant d’une touche de poésie.
Sa vision de la ville haussmannienne en décrépitude est saisissante et l’on ne peut qu’être admiratif devant la façon de décrire la foule grouillante et soumise en faisant émerger ça et là des personnalités qui se démarquent par leur refus des règles établies et qui auront, n’en doutons pas, leur rôle à jouer…

Ce récit post-apocalyptique onirique s’avère plus que prometteur au vu de cette mise en bouche est particulièrement savoureuse…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.