Haut de page.

Los lobos
Marshal Bass



Fiche descriptive

Western

Marshal Bass

Tome 6

Darko Macan

Igor Ordey

Nikola Vitkovic

Delcourt

Neopolis

31 Mars 2021


14€95

9782413037354

Chroniques

La vie de River Bass serait bien plus simple s'il n'avait qu'à se soucier des criminels ! Mais de temps à autre, il doit aussi composer avec ses affaires familiales.

Lorsque Bass arrive à la Hacienda où Don Vega a recueilli sa famille, il réalise que le sauvage gang de Los Bobos occupe les lieux. Leur chef, Joaquin, le frère de Don Vega, convoite même l'une des filles de Bass. Alors que la cérémonie de mariage se profile, pas moyen de prédire qui sortira vivant de la bataille qui se prépare entre les bandits et la famille de Bass.
un excellent album!


Affaire(s) de famille(s)
Marshal Bass, planche du tome 6 © Delcourt / Ordey / Macam / VitkovicArizona, 1877… Après avoir été plaqué par sa femme qui lui reprochait d’avoir tué leur fils, le Marshal Bass n’accepte pas que son aînée se soit installée avec un épicier… Il faut se rendre à l’évidence, il est plus doué pour traquer les outlaws que pour se conduire en père et en mari…

Mais il ne s’avoue pas vaincu pour autant et décide d’aller retrouver sa compagne à l’hacienda de Don Vega chez qui elle s’est installée avec ses deux enfants… Il a tôt fait de comprendre que la bâtisse est tombée entre les mains de la sanguinaire bande des Los Lobos, dirigée par Joaquin qui n’est autre que le frère de Don Vega… Démaqué dès son arrivée, sa vie tient plus que jamais à un fil… ou aux sabots d’un cheval !


Légende de l’Ouest, le Marshal Bass fut le premier shérif adjoint d’origine afro-américaine à l’ouest du Mississipi… C’est son histoire que se proposent de raconter Darko Macan et Igor Ordey dans cette série qui porte son nom, bien qu’il ne le dépeigne pas sur son meilleur jour…

A poor lonesome marshal
Marshal Bass, planche du tome 6 © Delcourt / Ordey / Macam / VitkovicLe scénariste croate explore avec art les codes du genre pour tisser un scénario sombre, âpre et violent dont il a le secret… Car, tout héros et serviteur des forces de l’ordre qu’il soit, le Marshal Bass n’est pas forcément un homme bien. C’est même un pâle type qui semble se soucier de ses enfants ou de sa femme comme de sa première paire de chaussette… C’est pourtant pour retrouver sa compagne qu’il va se jeter tête baisser dans un nid de crotales sans foi ni lois… A l’instar d’un Alejandro Jodorowsky, Darko Macan n’a pas son pareil pour donner vie à des personnages improbables, tel ce bandit manchot ET cul de jatte, ce chef de bande diminué ou ce bounty hunter malchanceux… Sans oublier la marmaille de Bass dont le caractère bien trempé et les répliques cinglantes assurent le spectacle…

Le trait puissant d’Igor Ordey et les couleurs envoûtantes de Nikola Vitkovic sont comme de coutume aussi impressionnants que parfaitement maîtrisés… Le dessinateur fait montre d’un saisissant talent en matière de découpage, usant de cadrages et d’angles parfois improbables et souvent audacieux pour servir au mieux l’action… On appréciera tout particulièrement le soin apporté aux contrastes dans des scènes à contre-jour qui confèrent à l’ensemble une dimension délicieusement cinématographique…
Marshal Bass, planche du tome 6 © Delcourt / Ordey / Macam / Vitkovic
Parmi les séries contribuant au renouveau du western que beaucoup pensaient démodé, Marshal Bass se taille une place de choix, aux côtés de Stern, La Venin et autre Undertaker

S’inspirant d’une figure légendaire de l’ouest sauvage, ce western âpre, sombre et violent met en scène celui qui fut le premier marshal afro-américain à l’ouest du Mississipi… Mais s’il était un tireur redoutable et un détective honorable, il manquait, selon les auteurs, à tous ses devoir de père et d’époux… Mais cela ne l’empêche pas de mettre les pieds dans le pire nid de crotales pour retrouver sa femme qui l’a pourtant quitté avec perte et fracas…

Darko Macan et Igor Ordey, respectivement scénariste et dessinateur du Marshal Bass signent avec ce nouvel album un nouveau western atypique et entraînant dont ils ont le secret…


- Ton mari, lui ? Avec quoi a-t-il bien plus t’appâter ? Deux conserves de haricots frelatés ?
- Jeremiah est bon envers moi. Je me sens en sécurité avec lui. Il a promis de ne pas me toucher avant mes quinze ans. C’est un homme bien !
- Ahh… Et tu t’y connais, toi, en homme bien ?
- J’ai connu assez de mauvais hommes pour savoir reconnaitre les bons ! Mon Jeremiah ne turait jamais un de ses fils, lui !dialogue entre le Marshal Bass et sa fille, Delilah

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...