★★★☆☆ Wat the fée ?
Wat, la fée qui avait perdu ses ailes, planche du tome 1 © Bamboo / William / Cazenove / JacquemoirWaterpouf est une fée des villes… A l’aise dans l’environnement urbain, entre béton et bitume, suite à une rencontre avec un garnement qu’elle avait reçu pour mission de pacifier, elle se retrouve dépossédée de ses ailes, ce qui est un comble pour une fée ! Elle va devoir se réfugier en forêt en compagnie de Dorgon, son Troll des Egouts un peu benêt un Troll, pour y trouver Pruine, une fée des bois à même de l’aider à recouvrer ses ailes…

Hélas, par un tragique coup du destin, les ailes décident de se planter dans le dos de Dorgon, atténuant son penchant naturel à la bagarre… Et pour ne rien arranger, Pruine se fait enlever sous leurs yeux par les maléfiques Unseelies…


fantasy urbano-forestière
Le prolifique et facétieux Christophe Cazenove (les Sisters, Triple Galop, Le livre de Piik…) nous propose une nouvelle série légère et rafraîchissante qui nous conte les (més)aventures d’une fée attachante et de son ami troll… Wat, la fée qui avait perdu ses ailes, planche du tome 1 © Bamboo / William / Cazenove / JacquemoirArraché à leur milieu naturel (respectivement la ville et les égouts), ils vont devoir tant bien que mal survivre en milieu hostile et féérique…

Découpé en plusieurs chapitres s’achevant chacun par une morale et qui, mis bout à bout, forme un récit de plus grande ampleur, l’album s’avère d’autant plus rythmé et entraînant que l’improbable duo comique formé par Wat et Dorgon fonctionne plutôt bien. Si le récit s’adresse clairement à un jeune public, les dialogues décalés parleront aussi aux adultes, offrant un chouette moment de lecture partagé…

Wat, la fée qui avait perdu ses ailes, planche du tome 1 © Bamboo / William / Cazenove / JacquemoirLes dessins cartonnesques de William donnent vie à tout ce petit peuple de façon convaincante et à une nature luxuriantes… Ses deux héros s’avèrent tendrement attachants et les perfides Unseelies semblent faire clairement référence à l’indomptable Anita Bomba de Cromwell… Sans doute doit-on y voir un hommage appuyé à cet artiste virtuose et inclassable…

Avec ce premier tome léger et rafraîchissant, Christophe Cazenove (au scénario) et William (au dessin) posent les bases d’un univers féérique et décalé qui saura charmer les jeunes lecteurs auquel l’album est destiné.

Le tandem formé par la fée Wat et Dorgon le Troll fonctionne à merveille et leurs aventures rythmées et rocambolesques qui se parent des atours du conte pour mieux charmer les lecteurs s’avèrent particulièrement entraînantes…


- Tu aurais préféré que e te refixe les ailes à coups d’agrafes, peut-être ?!
- Très drôle… Non, mais de là à me jeter en pleine nature ? J’suis une fée des villes, moi ! ‘spèce de Troll dégénéré !! Il me faut du bitume, du gaz d’échappement, de la zone d’activité… Des soirées réverbèes avec les cop’s sur le périf. La forêt pour moi c’est comme un salon de beauté pour toi.dialogue entre Dorg et Wat

Chronique by Le Korrigan