★★★★☆ Calamity Cops
Spoon & White, planche du tome 9 © Bamboo / Léturgie / Léturgie / GomAmateurs de polars bien ficelés, d'intrigue au cordeau et de personnages crédibles et cohérents... Fuyez malheureux! Car Spoon & White c'est un polar totalement azimuté porté par le duo de flics les plus tarés et les dangereux que la police américaine ait connu... Et oubliez les tandems de chocs façon buddy moovies où des flics que tout oppose mais complémentaires parviennent à résoudre des enquêtes en apprenant à se connaître et à s’apprécier : Spoon et White se connaissent parfaitement et se détestent cordialement…

Les présentations sont faites, passons à présent au pitch…

Après l’annonce de Courtney Balconi, célèbre journaliste d’investigation, de se rendre à MudTown, un trou paumé du Kentucky, pour réaliser un reportage choc sur une exploitation de gaz de shit, Spoon en est persuadé : si la Courtney de son cœur vient dans sa ville natale, berceau de sa famille, c’est pour demander sa main à son père ! Aussi embarque-t-il dans la Cadillac rose bonbon de l’inspecteur Harry dont il est le fan ultime pour des retrouvailles familiales… chaleureuses ? Loin s’en faut ! Son père, cul-de-jatte vétéran du Vietnam ne lui a toujours pas pardonné d‘être devenu flic et l’accueil à coups de fusils mitrailleur et de grenades découpillées…

Spoon & White, planche du tome 9 © Bamboo / Léturgie / Léturgie / GomDe son côté, White se fait engager comme responsable de la sécurité par la Olyshit pour se rapprocher, un peu trop, de Balconi dont il est lui aussi raide dingue… Les retrouvailles des deux branquignols du NYPD promettent d’être explosive et tout laisse à penser que les jours de la Olyshit sont comptés…


Planquez-vous, ils sont de retour !
C’est sans Yann, co-créateur de la série, que Léturgie père & fils se retrouvent pour signer une nouvelle aventure décapante de Spoon & White… Pour ceux qui l’ignorent, Spoon & White est une série policière totalement azimutée et truffées de références mettant en scène deux flics complètement frapadingues persuadés d’être des policiers d’élite : Petit et nerveux, Spoon a la gâchette facile et se voit en justicier, comme l’Inspecteur Harry dont il est LE fan ultime… White est aussi bas de plafond que prétentieux et mesquin… Isolés, ils sont déjà décérébrés et dangereux, ensemble… c’est pire… bien pire…

Spoon & White, planche du tome 9 © Bamboo / Léturgie / Léturgie / GomMais si ces deux personnages valent leur pesant de cacahuètes c’est que leurs aventures décérébrées ultra-référencées s’avèrent absolument irrésistibles. La lecture de chaque album est on ne peut plus ludique tant les auteurs ont disséminé dans chaque planche des répliques ou des scènes cultes empruntées à des productions hollywoodiennes à grand spectacle… et le dessin n’est pas en reste ! Tout en suivant l’enquête (hum… il faudrait trouver un autre terme car s’ils solutionnent le problème dans un déluge explosif, nos deux flics ne résolvent ni ne mènent aucune enquête à proprement parler) de nos deux flics décérébrés, le lecteur traque ces mille et une références qui participent au plaisir de lire une nouvelle aventure menée tambour battant et pied au plancher tout en défouraillant sauvagement à chaque scène…

Le dessin de Jean Leturgie est un peu plus sage et moins nerveux que dans les précédents opus de la série mais il conserve son dynamisme échevelé, son sens de la mise en scène et la fluidité de sa narration… Un dossier jubilatoire complète l’ensemble… Spoon & White sont re retour, honnêtes gens, planquez sans tarder ! D’ailleurs, bandits et politiques corrompus, planquez vous aussi, on ne sait jamais, dans la pagaille vous risqueriez de vous prendre une balle perdue…
Spoon & White, planche du tome 9 © Bamboo / Léturgie / Léturgie / Gom
Onze ans après leur dernières explosive aventures, Mickey Spoon et Donald White n’ont pas pris une ride… Ils reviennent pour une nouvelle enquête, iconoclaste et décapant mélange de dernier Mad Max et du délicieusement décalé Grand Budapest Hotel… Le tout saupoudré de multiples références, clins d’œil et easter-eggs qui font le charme de la série…

S’ils n’ont pas besoin Courtney Balconi pour se comporter comme de dangereux psychopathes, l’amour irraisonné qu’il lui porte est indéniablement un sacré moteur à l’action tant il sert de catalyseur à leur bêtise crasse…

Scène d’action débridées, fusillades en cascade, répliques percutantes, irrésistible comique de situation, effets pyrotechniques et dérouillages de zygomatiques assurés sont au programme de Road’n’Trip, neuvième tome des aventures de ce duo de Cops calamiteux aux côtés duquel les membres de la Police Academy passent pour de véritable héros dont les forces de l’ordre ne pourraient que s’enorgueillir…

Spoon & White n’est clairement pas la meilleure série policière… Mais dans le genre ravagé et irrésistible, c’est un incontournable !


Léturgie Père & Fils sont de retour et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça déménage!!!


Mudtown ? Mudtown ? Mais… C’est une ville remplie d’abrutis… Toute ma famille y vit… Pourquoi irait-elle là-bas ? Ma main ! Elle va demander ma main à P’pa ! Aïe ! Aïe ! Il risque de faire une attaque… Ou pire, de refuser ! P’pa n’a jamais digéré que je sois dans la police, il est capable de tout. Pas question que mon mariage soit un flop !Spoon

Chronique by Le Korrigan