★★★★☆ Reprendre goût à la vie
Hantée, planche de l'album © Jungle / Pitz / Ollivier / Iver2anesAprès avoir perdu sa sœur jumelle dans un tragique accident de scooter dont elle se sent responsable, la jeune Tilda a fait une tentative de suicide. Victime d’une dépression, elle se retrouve au Refuge où l’on s’occupe de jeunes en difficulté.

Un soir, Camille l’entraîne dans les combles du centre pour une séance de spiritisme… A partir de cette soirée, Tilda voit des fantômes autour d’elle.

Quelques jours plus tard, elle est contactée par une chasseuse de fantôme qui lui propose son aide… Mais peu à peu, Tilda a des doutes sur les motivations de cette dernière qui, derrière des considérations scientifiques, semble poursuivre de bien sombres dessins…


Avec Hanté, Mikael Ollivier nous entraîne dans un récit intimiste abordant par le biais du fantastique le deuil et la résilience.

Hantée, planche de l'album © Jungle / Pitz / Ollivier / Iver2anesDès les premières pages, on se prend d’affection pour la jeune Tilda dont la vie a basculé le jour de ce funeste accident de scooter… Inconsolable et rongée par le remord, elle ne se remet pas de la disparition de sa sœur et n’a plus goût à rien… Mais le don qui se révèle lors d’une séance de spiritisme lui fait caresser l’espoir de pouvoir retrouver sa sœur autrement que dans la mort…

un polar fantastique poignant et envoûtant
Le scénario s’avère particulièrement enlevé, plein de surprises et de rebondissements… Le don de Tilda qui la confronte à un monde étrange; la chasseuse de fantôme, trop prévenante pour être honnête; le professeur, d’abord antipathique puis franchement hostile avant de se révéler sous un meilleur jour lorsqu’on le confronte au fantôme qui le hante… Le fantastique qui baigne le récit permet au scénariste d’aborder avec une certaine légèreté des thématiques douloureuses qui parleront aux jeunes lecteurs ayant traversé ces drames… Ils sortiront de l’album avec un doux sentiment de mélancolie mais sans nul doute apaisés…

Le dessin de Nicolas Pitz, à qui l’on doit notamment Sombres Citrouilles ou la Bobine d’Alfred, porte joliment ce récit intimiste aux accents fantastiques. Son trait souligne avec délicatesse les émotions de chacun des protagonistes, les vivants comme les esprits, les rendant, à leur façon, particulièrement touchants. Certaines scènes sont particulièrement poignantes, telles celle où Tilda ou Camille retrouvent un être cher alors que la dernière séquence, toute en retenue, fait souffler le vent revigorant de l’espoir… Les couleurs d’Iver2anes sont au diapason des dessins et de l’intrigue, le tout formant un tout aussi cohérent qu’envoûtant…Hantée, planche de l'album © Jungle / Pitz / Ollivier / Iver2anes

Avec délicatesse et intelligence, Mikael Ollivier et Nicolas Pitz nous entraînent dans un récit intimise qui prend des détours fantastiques pour aborder le deuil et la résilience…

Joliment mis en images par un trait élégant subtilement rehaussé par une mise en couleur délicate, l’histoire nous raconte une tranche de vie : celle de Tilda qui tente tant bien que mal de se reconstruire après la mort tragique de sa sœur jumelle dont elle se sent responsable… Riche en rebondissements, le scénario s’avère aussi nerveux qu’entraînant, et nous abandonne, après moult péripéties angoissantes, apaisés…

S’il se destine à un public adolescent, Hantée est une nouvelle pépite à ajouter à l’envoûtante collection Frisson des Editions Jungle…


- Vous comprenez quand même que je puisse m’inquiéter Tilda ?
- Hum…
- Mettez-vous à ma place deux secondes : vous êtes arrivés ici après une tentative de suicide, et maintenant vous voyez des morts !! C’est quoi ces petites soirées « dialogue avec l’au-delà » ?
- Rien, un délire de Camille ! Il a trop lu de bouquins. C’était pour rigoler.
- Et… l’apparition, c’était pour rigoler aussi ?
- Ouaip, voilà, c’est ça, c’était pour rigoler. Pour faire flipper les autres.dialogue entre Tilda et sa psy

Chronique by Le Korrigan