★★★★☆ Forger son destin
Alors que les fléaux peste et guerre ravagent les royaumes, une poignée de héros ont reçu le pouvoir d’infléchir le cours du destin pour apporter le châtiment ou le salut… Forgeant leur propre destin, ils ont dans le creux de leur main le sort du monde…

Règles et matériel

Avant même d’ouvrir la boîte, somptueusement illustrée, on sait qu’elle regorge d’un matériel foisonnant au vu de son poids atypique… Atypique, le nombre de joueur l’est tout autant : de 1 à 3 joueurs… Voilà qui est bien singulier ! Une fois la boîte ouverte, on ne peut qu’admirer les figurines joliment sculptées (reposez l’imposante figurine, étrange croisement entre un Balrog et un Nazgûl, elle ne servira pas tout de suite)… Accompagnant des dés joliment sculptés, des marqueurs cartonnés, on trouve de nombreuses tuiles lieux et cartes Objets ou Destinée aux illustrations soignées et immersives qui esquissent les contours d’un monde d’heroic-fantasy particulièrement alléchant…
Destinies, plateau individuel et cartes Héros © Lucky Duck Games
Lucky Duck Games a fait là du bien bel ouvrage et on est d’emblée pris de l’envie frénétique de se plonger dans l’aventure tant le matériel s’avère somptueux… Mais avant, il faudra sortir vainqueur des deux premières épreuves : télécharger l’indispensable application qui fera office de Maître de Jeu, et lire la règle…

Non, rassurez-vous, il ne s’agit nullement d’épreuves insurmontables : l’appli se télécharge et s’installe très rapidement… Quant au le livret de règles (16 pages), il s’avère particulièrement clair, aéré et fort bien écrit… Le résumé des icônes utilisés au dos du livret s’avère très pertinent et servira de référence pour les premières parties, de même qu’un glossaire bien senti… L’aventure peut donc rapidement commencer… Votre avenir est entre vos mains !
Destinies, des magnifiques figurines (de différentes tailles) © Lucky Duck Games
Contenu de la boîte : 67 Tuiles Carte, 150 cartes Objet, 15 cartes Destinée, 26 marqueurs Lieu Important, 20 pions Pièce, 20 pions Expérience, 10 paires de pions Commerce, 31 figurines et, pour chacun de 3 joueurs : 1 plateau individuel, 1 paire de dés Principaux, 3 dés Effort et 12 marqueurs de Compétence


Déroulement d’une partie

Destinies, de nombreux objets © Lucky Duck GamesMise en place
Grandement aidée par une appli ergonomique, élégante et fort bien pensée, la mise en place est tout à la fois simple et rapide : on installe les tuiles Carte. Chaque joueur choisit ensuite un personnage et prend son set de matériel ainsi que la carte Destinée de son personnage et sa figurine…

Chacun place ses dés Principaux sur la Réserve du plateau individuel et les jetons de Compétence aux endroits indiqués par l’appli. Enfin, chaque joueur prend secrètement connaissance de sa carte Destinée et la replace, face cachée, sur son plateau. Les marqueurs Lieu important et les figurines sont placés sur la tuile Carte, comme indiqué par l’appli… L’aventure peut commencer…

Déroulement
Le tour de jeu d’un joueur se décompose en trois phases au cours desquels il va

1► Régénèrer un dé effort et le place dans sa réserve

2► Effectuer 1 ou 2 déplacements (il devra nécessairement s’arrêter lorsqu’il arrive sur une tuile inexplorée).

3► Explorer un Lieu Important.
Cela peut donner lieu à des épreuves ou des interactions. Les épreuves se résolvent à coups de dés et mettent chacune en œuvre une compétence parmi Intelligence, Dextérité ou Puissance. Le joueur lance ses dés Principaux auquel il peut ajouter autant de dés Effort que sa réserve le permet. En faisant la somme de ses dés, il regarde combien de réussite sont engendrées par son lancer sur la piste de la compétence associée. A ces réussites sont ajoutées celles éventuellement indiquées par les dés Efforts… Après avoir entré le nombre de succès dans l’appli, cette dernière l’informera de la réussite ou de l’échec de l’épreuve.

Au fil de l’aventure, les joueurs pourront, grâce à l’expérience ou à l’issue d’une épreuve gagnée ou perdre des niveaux de compétences, déplaçant dans un sens ou dans l’autre un ou plusieurs jetons. Ils trouveront par ailleurs des objets qui pourront leur être utiles pour leur quête. De leurs actes, bons ou mauvais, dépendra leur destin…
Destinies, Destinées en cours d'accomplissement © Lucky Duck Games
Fin de partie
La partie s’achève par la victoire du premier joueur ayant accompli l’une des deux composantes de sa carte Destinée…

l’Avis de la Rédaction

Depuis plusieurs années, de nombreux auteurs, sans doute d’anciens rôlistes, imaginent des jeux narratifs plus inventifs les uns que les autres… C’est donc dans la lignée des prestigieux Mice and Mystics, Andor, the 7th Continent et autre Tainted Grail : la Chute d'Avalon que s’inscrit Destinies
Destinies, aperçu du (somptueux) matériel © Lucky Duck Games
Au cœur de Destinies, l’appli s’avère fort bien pensée. Elle facilite comme nous l’avons vu la mise en place du jeu et propose une bande son qui s’avère particulièrement immersive, posant avec force une ambiance délicieusement oppressante. Mais l’appli est aussi utilisée pour scanner les QR codes figurant sur différents éléments du jeu et gérer la composante narrative du jeu ainsi que le résultat des épreuves qui jalonnent la partie… Les récitatifs sont courts mais fort bien écrits, renforçant indéniablement l’immersion des joueurs dans l’aventure et accentuant l’aspect épique de l’histoire… J’ignore si trouver ce subtil équilibre entre matériel classique et appli a été aisé mais le fait est qu’il est tout juste parfait…

Destinies, visuel © Lucky Duck GamesChaque joueur n’ayant, en plus d’un éventuel déplacement, qu’une action à faire, les parties s’avèrent particulièrement fluides, les tours s’enchaînant d’autant plus rapidement que la majeure partie des textes sont lus à haute et intelligible voix… Les éléments découverts par un joueur peuvent ainsi donner de précieuses informations aux autres et, qui sait, les aider à accomplir leur propre destinée. Car le jeu se veut compétitif, le gagnant étant le premier joueur à avoir accompli sa destinée… Hors de questions de se balader avec nonchalance pour collecter divers objets, faire de nombreuses rencontres, augmenter ses compétences ou affronter de nombreuses épreuves ! Le facteur temps est à ne pas négliger… sous peine de se faire coiffer au poteau par un adversaire plus ingénieux…

Non contents d’avoir créé une mécanique particulièrement fluide, Filip Miłuński et Michał Gołębiowski ont aussi écrit des scénarios remarquables aux multiples ramifications. Les actions de chacun des personnages tout comme ses choix vont avoir une réelle influence sur le déroulé de l’aventure, de façon totalement indolore puisque c’est l’application qui va gérer ces différentes composantes… Les Quêtes ne sont pas de simples objectifs à réaliser ! Elles sont parties intégrantes de la narration ! Aux joueurs d’explorer la carte de façon cohérente afin de collecter et d’analyser les informations susceptibles de servir ses desseins… Une fois qu’il se sent prêt à affronter son destin, le joueur va devoir se rendre sur un lieu particulier afin d’affronter d’ultimes épreuves, aidé de son expérience et des objets patiemment collectés au fil de la partie… Et ce n’est pas nécessairement le premier à avoir amorcé la résolution de sa destinée qui remportera la partie ! Un autre joueur, plus aguerri et mieux préparé pourra accomplir la sienne avant !

Destinies, visuel © Lucky Duck GamesLe système de Test est à la fois épuré et réellement ingénieux : ne connaissant pas la difficulté d’une épreuve (et donc le nombre de succès nécessaires pour la réussir) le joueur devra l’évaluer, s’appuyant sur le contexte et sur le récitatif l’accompagnant… Libre à lui d’utiliser ou non les dés d’Effort de sa réserve pour mettre toutes les chances de son côté ou de prendre un risque… tout en intégrant dans le calcul la compétence utilisée fortement corrélée à ses chances de succès. Et si réussir un Test est source d’avantage, on apprend aussi de ses échecs ! Le système d’expérience vient agréablement compléter l’ensemble. Simple et épuré, il laisse une réelle liberté aux joueurs qui pourront optimiser à leur convenance leur avatar, estompant un peu plus la frontière entre jeu de société et jeu de rôle.

Venons-en à présent à la rejouabilité… Avec des personnages différents, dotés comme il se doit de Destinées distinctes, les parties seront effectivement à chaque fois sensiblement différentes… Mais, fort des connaissances accumulées lors d’une première partie, un joueur ayant déjà tenté l’aventure aura un avantage indéniable sur un autre la découvrant pour la première fois… On peut certes estomper cet aspect en rejouant le même scénario avec les mêmes partenaires qui seront alors sur un pied d’égalité… Mais le plaisir de la découverte et de l’exploration n’est plus vraiment au rendez-vous, atténuant les sensations grisantes de la première partie.

Destinies, de nombreux objets © Lucky Duck GamesSuperbement édité par Luck Duck Games et joliment illustré par le trait puissant de Karolina Jędrzejak, Irek Zielinski et Magdalena Leszczyńska Destinies est un jeu narratif particulièrement enthousiasmant et immersif…

Au cœur de la mécanique fluide et épurée concoctée par Filip Miłuński et Michał Gołębiowski se trouve une application très bien pensée qui se charge de la partie narrative du jeu et de l’ambiance sonore des parties, alors que les tests se font à l’aide de dé avec un mécanisme de prise de risque sobre mais bougrement efficace…

Les différents scénarios proposés s’avèrent riches et foisonnants et, dotés de multiples ramifications narratives, leur déroulé va être subtilement infléchi par le comportement des joueurs s’efforçant d’accomplir la destinée de leur avatar…

Estompant un peu plus les frontières entre JdR et JdS, Destinies ravira les rôlistes désireux de retrouver, le temps d’une partie, des sensations proches de leur loisir favori…



On aime...

► un matériel superbe et foisonnant
► une bande son sublime et immersive
► une mécanique originale et fluide
► des scénarios aux multiples ramifications
► le prix ahurissant au regard du matos


On n'aime pas...

► pas si rejouable que cela (mais quelle expérience ludique !)
Chronique by Le Korrigan